Memorial Daze, cinquième partie

546Report
Memorial Daze, cinquième partie

"Rob, je vais te confier ma voiture, emmener Peter à l'hôpital pendant que je m'assure que cette chose sait ce qu'elle a fait!" Se moquant de moi à travers les dents serrées. Je tremble face à sa menace envers Sherry, sachant que si cela devient réalité, j'en suis la raison. Oh, pourquoi ne pourrais-je pas les laisser me baiser et en finir avec ça ! Puis je me rends compte que Joe me parle. "J'ai dit que si tu bouges avant mon retour, Sherry serait informée de tes actions et de la raison pour laquelle elle doit payer, tu comprends mutie ?" J'acquiesce, puis tu portes Peter entre eux, puis Joe revient en m'attrapant par le bras et en me traînant vers le sous-sol.
porte.

En l'ouvrant, mes sens sont assaillis par l'odeur et les sons du sexe. Alors qu'il me force à descendre, je vois deux gars assis nus sur les chaises en train de boire dans des canettes de bière, le troisième gars baise une Sherry qui pleure en position de chien. Joe appelle et les autres viennent à sa rencontre.

"Va t'asseoir sur cette putain de chaise et ne fais pas un putain de mouvement Mutie !" En faisant ce qu'il dit, je ne peux m'empêcher de remarquer le profil latéral des violeurs actuels de Sherry qui me semble si familier. Sans m'attarder trop longtemps, je m'assois et essaie de déterminer qui il est.

"Putain, elle a fait quoi ?" Ma tête se tourne vers eux trois alors que je vois pour la première fois un homme costaud. Au moins six pieds quatre et facilement plus de deux cents livres, entre sa jambe une bite qui, je le jure, atteignait ses genoux. Son regard me dit que si on lui en donne l'occasion, il m'arrachera la tête pour ce que j'ai fait à leur ami. Joe le retient et j'ai le sentiment que c'est la seule chose qui me maintient en vie.

"Oh ouais bébé tu ressens ça!" Le mec qui baise Sherry jouit dans sa chatte en sortant "Oh, j'adorerais t'emmener avec moi et te baiser pour toujours!". mon esprit enregistre instantanément la voix et je sais pourquoi son profil est si familier à Dave Millhouse, mon voisin d'à côté. Alors qu'il se tourne pour prendre une canette de bière, "Hé Teri, jolie fille aux seins !"

Saisissant ma chance, je commence à signer un appel à l'aide, le gars de Hulk se précipite, attrapant mes mains et les serrant fort, cassant un os dans ma main droite. Dave saute à ma défense en écartant mes mains. « Hé, laisse tomber Gary ! Teri est muette et a besoin de ses mains pour parler ! » Debout la tête contre les épaules, poussant Gary dans la poitrine "Qu'est-ce qu'elle t'a déjà fait ?"

"Cette petite salope a mordu la bite de Peter et il saignait à l'hôpital au moment où nous parlons!" Poussant Gary hors de son chemin, il se dirigea vers moi une fois de plus pour que Dave le plaque par derrière. Les deux roulent avant que Gary ne lance un crochet droit qui ramène la tête de Dave en arrière. Joe et Keith se précipitent et attrapent Gary pour le retirer de Dave.

"Détends-toi Gary pendant que je dis qu'elle a blessé notre amie, on la baise!" regardant Sherry allongée, sa chatte laissant échapper de grandes quantités de sperme sur le canapé. Avec tout ce qui se passe autour d'elle, elle n'a montré aucun signe de mouvement, inconsciente des choses que Joe envisage de faire subir à ses amis.

Sur le sol, Dave montre des signes de enfin se lever. Ne me souciant plus de moi, je vais vers lui, me descends et berce sa tête sur mes genoux. Keith et Gary me regardent, Joe se dirige vers Sherry et lui casse quelque chose sous le nez, la faisant sursauter instantanément, s'étouffant.

"Lève-toi, salope!" Sherry se retourne, essayant de couvrir ses seins avec un bras qui pendait à un angle qu'il n'était pas censé pendre.

« S'il vous plaît, n'en faites pas plus, je jure que je ne dirai à personne ce qui m'a été fait ! »

"Oh tais-toi, tu as adoré chaque instant et tu le sais salope!" Lui gifler le cul assez fort pour que le son résonne pendant une minute. Puis il lui a dit ce que j'ai fait. "Et comme elle l'a blessé, je m'en fous s'ils te baisent jusqu'à ce que tu sois rompu par la quantité de sperme qui t'a aspergé !" si c'était possible, son visage pâlit encore plus qu'il ne l'était déjà, ses yeux écarquillés comme une assiette.

À l’étage, on frappe fort à la porte accompagné du message « Police, ouvrez ! ». Joe se précipite, puis silence avant de "Putain les gars, sortez d'ici !" En bas des escaliers arrivent quatre officiers, leurs armes de poing dégainées, tendues devant eux, aux fenêtres encore des visages et des canons d'armes.

« Personne ne bouge à moins qu’on vous le demande ! » Deux policières surveillent Sherry et moi, nous conduisant à une équipe médicale en attente. Sherry est placée sur une civière, une perfusion intraveineuse. accrochez-vous à son bras. Je suis sorti avec une couverture enroulée autour de moi et conduit à la même ambulance. En signant ce qui se passe à l'officier qui nous accompagne à l'hôpital, nous recevons les circonstances de notre sauvetage.

« D'après ce que j'ai compris, un homme a été amené à l'hôpital avec des blessures à la virilité et sous de puissants médicaments contre la douleur, il a commencé à détailler les agressions sexuelles contre vous deux, mesdames. Un agent de l'hôpital a entendu ses soi-disant aveux et l'a appelé après l'avoir fait confirmer par la personne qui l'avait amené.

Dieu merci, quelqu'un a pris ses divagations provoquées par la drogue comme la vérité de l'Évangile. Alors que l’ambulance arrive à l’infirmerie de l’hôpital, la mère de Sherry se tient là avec un policier et un médecin. "Oh Sherry, je n'arrive pas à croire ce qui s'est passé et que Joe était derrière tout ça !" Les larmes coulaient sur son visage "Teri, nous avons contacté tes parents et ils seront là avant ton départ."

Épilouge
Un an plus tard, le procès de Joe et de son ami est terminé. Joe, Keith et Rob ont été condamnés à dix ans de prison, Gary et Dave à quatre ans et Peter à un an de prison. Sherry et sa mère ne pouvaient pas supporter la publicité que le sentier apportait à leur quartier et se déplaçaient à travers l'État pour commencer une nouvelle vie. Moi !, je suis toujours en thérapie suite au viol et je vois rarement l'extérieur de l'appartement dans lequel je vis, j'ai trop peur pour aller là où sont les gens qui lisent le journal. Je pense toujours qu’ils me regardent et parlent de moi ! Je suis devenue prisonnière de mon expérience de viol !

Articles similaires

Motel en Corse rurale au Texas

«Je le sens», murmura-t-elle, sa voix rauque à cause de la douleur qui lançait partout, mais nulle part plus que là où sa bite pressait à travers les couches entre elles. Elle garda son regard sur sa bouche alors que l'excitation suintait en elle. Ellen a rapporté son histoire de Corsicana puis s'est enregistrée au Best Western Executive Inn. Ellen a déverrouillé la porte de sa chambre, ouvrant la porte, elle est surprise de me voir l'attendre. Ellen soupira, posa la valise sur le lit, je me levai de la chaise, attrapant la main d'Ellen dans ma poigne. « Eh bien...

2.1K Des vues

Likes 0

La fête des diplômés (Partie 1)

J'étais chez mon ami Garret pour la fête de remise des diplômes de sa sœur Jordan. Lui et moi n'étions qu'étudiants de première année à l'époque et c'était la première fête à laquelle j'allais. Aussi excité que j'étais, j'ai réalisé que je ne me ferais pas baiser. Moi, moi-même et moi étions à un ÉTONNANT 5 pieds 4 pouces. Grand enfant n'étais-je pas? Bien sûr, je plaisante, j'étais en fait l'un des enfants les plus petits de ma classe, à part les filles. Je ne pesais que 130 livres, surtout des muscles heureusement, et je ne pouvais peser que 135 livres...

1.3K Des vues

Likes 0

LaMar et Leon (ce qui vient de se passer, partie 2)

Après que Maître m'ait laissé enchaîné là-bas, dans ce qu'il fallait appeler et que je réalisais maintenant que c'était un donjon, j'ai commencé à paniquer. Je n'avais pas voulu et j'avais pu éviter de penser à ce que le maître m'avait fait subir, me baiser le cul et non seulement me faire sucer son énorme bite, mais avaler son sperme et ensuite le remercier de m'avoir utilisé de cette façon. Mais maintenant laissé seul, toujours enchaîné au sol, la réalité commençait à s'imposer. Comment allais-je sortir et qu'était-il arrivé à mes amis avec qui j'avais bu – étaient-ils au courant ?...

785 Des vues

Likes 0

Incestie --- [2]

Partie 2 [le dernier du thème bi pendant un moment] _____________________________ Le juge Ciro T. Nikolai était assis derrière un immense bureau alors qu'Avan Volka et son jeune neveu Caci entraient dans la chambre du juge. Nikolaï était du genre bourru avec des yeux durs et un visage ridé et sévère. Il fit signe à Avan et au garçon de s'asseoir de l'autre côté de son bureau. « Volka », a-t-il commencé, « j'ai ici un permis d'immigration et puisque leur père ne peut pas répondre par lui-même, votre signature suffira. » Le juge a soulevé le document de quatre pages et est passé à...

2.6K Des vues

Likes 0

L'animal de compagnie du dragon : chapitre 3

Chapitre 3 Marian attendait avec impatience pendant que les dragons se nourrissaient d'une paire de moutons, même si sa patience s'épuisait. Elle était excitée et affamée, et elle ne pouvait satisfaire aucune de ces envies sans baiser l'une des bêtes. L'un des dragons était sur le point de finir son repas, mais Marian était fatiguée d'attendre. Rampant sur ses mains et ses genoux, Marian interrompit courageusement le festin sanglant de la créature et monta sur ses genoux. Le dragon était sur le point de gronder et de rugir à cause de son insolence, mais est devenu silencieux lorsque Marian a saisi...

2.6K Des vues

Likes 0

Marquez l'endroit_(1)

Marquez l'endroit Je pensais en passant la porte latérale de ma maison que c'était probablement le pire jour de ma vie. Humilié au travail... non, miné par une petite merde pleurnicharde qui a marché pour moi et m'a presque fait virer. Pour couronner le tout, mon covoiturage est foutu et je dois mendier pour un retour à la maison. Plus d'humiliation... juste ce dont j'ai besoin. Pourquoi ai-je déménagé ma famille dans cette ville alors que j'allais déjà bien ? Y compris aujourd'hui, je me suis posé la même question 265 fois jusqu'à présent cette année. La maison est calme, presque...

2.3K Des vues

Likes 0

L'étoffe d'une salope Chapitre 1

C'était une chaude journée d'été, je me dirigeais vers le centre commercial où se trouvait ma meilleure amie Rosie. Je l'ai attendu avec impatience toute la semaine. Je ne l'ai pas vue depuis quelques mois. Après quelques minutes de marche sous le soleil brûlant j'ai finalement atteint le centre commercial. Elle se tenait là, toujours aussi belle. Elle se tenait là dans son jean préféré, un t-shirt noir et une veste en cuir qui la faisait ressembler à une motarde. Ses cheveux étaient bouclés et d'un rouge brunâtre. J'étais amoureux de cette fille et je voulais lui dire mais je ne...

2.2K Des vues

Likes 0

Juste un trajet en bus ... Honnête 4

Mon corps s'est mis à s'agiter, morceau par morceau, mon cerveau a relancé tous les interrupteurs, même si ce sont mes oreilles qui se sont allumées en premier, et voici ce que j'ai entendu : « ... écoutez, je suis désolé, mais nous pouvons Je ne le maintiens pas sous assistance respiratoire pour toujours, madame, je suis désolé, mais si nous ne voyons aucun rétablissement dans les prochaines 48 heures, nous devons l'éteindre et accepter qu'il soit mort. Je suis désolé, vraiment je le suis. Dit quelqu'un à ma gauche. Ce qu'il n'a fait que pendant 2 jours, et vous le comptez déjà !...

1.6K Des vues

Likes 0

Graine d'horreur : Chapitre 9

Chapitre neuf Alors, comment vos parents l'ont-ils pris? Christi a demandé, parlant à Jason via leurs téléphones portables. Il était assis dans un parking enneigé à Portland, après avoir rempli sa cinquième demande d'emploi. Devant lui se trouvait maintenant une application McDonalds. Merde, ses parents lui avaient toujours dit d'étudier dur et d'entrer dans une bonne université pour qu'il n'ait jamais à retourner des hamburgers. Merci beaucoup, Black Stigmata. «Je ne peux pas vraiment dire, je me suis couché dès que je suis rentré à la maison et je suis parti avant que quelqu'un d'autre ne se lève. En fait, je...

1.5K Des vues

Likes 0

Une surprise d'été (Partie 1)

Une surprise d'été, Partie 1 par Nicholas Keel Chapitre 1: Nick avait dix-neuf ans et rentrait tout juste de sa première année à l'université, ce qui, si vous demandiez à quelqu'un impliqué, était au mieux terne. L'été après avoir obtenu son diplôme d'études secondaires, il avait entretenu des visions de fêtes, de filles, d'alcool, de travaux. Mais la réalité était un peu moins excitante qu'une telle imagination pré-frush. Il est allé à quelques soirées, a essayé de trouver un groupe d'enfants avec qui sortir, mais a quand même fini par dormir seul dans son dortoir tous les week-ends. Le colocataire de...

1.4K Des vues

Likes 0

Recherches populaires

Share
Report

Report this video here.