House Slut - Introduction Partie 2_ (1)

1KReport
House Slut - Introduction Partie 2_ (1)

Chapitre 5
Tegan s'arrêta rapidement dans la salle de bain pour essuyer les résidus de Brandon sur elle aux différents endroits où ils avaient atterri et se rincer la bouche. Elle avait le sentiment que les colocataires allaient utiliser beaucoup de rince-bouche et avait pris note mentalement de le mentionner. Se regardant dans le miroir, nue et rouge, elle ne put s'empêcher de réfléchir aux événements de la dernière heure. Elle s'était offerte corporellement à ses colocataires et ils avaient accepté. Non seulement elle avait eu des relations sexuelles deux fois dans la même journée, mais avec deux hommes différents, et elle était sur le point d'en avoir une troisième. Elle en laisserait même un la baiser dans le cul ! Elle savait que les mecs aimaient l'idée de l'anal, c'était tabou et nourrissait un instinct de domination, mais elle espérait que ce n'était pas quelque chose qu'ils voudraient tous les jours. Deux mecs à terre et aucun ne s'était approché de sa chatte qui, à sa grande surprise, palpitait, dégoulinant pratiquement de désir. Elle a envisagé de se branler jusqu'à la fin dans la salle de bain, mais a reconsidéré - elle voulait économiser son énergie pour son dernier concurrent, celui qui, espérait-elle, donnerait à son trou humide l'attention dont elle avait besoin.
De retour dans le salon, elle trouva Sam toujours assis sur le canapé et s'approcha directement de lui. Brandon était presque certainement endormi dans son tout premier coma sexuel, et Angus était probablement en train de s'assoupir avant de partir pour son travail de nuit dans quelques heures. Elle considérait qu'il était peu probable qu'ils soient interrompus et avait le sentiment que Sam avait fait la même évaluation en éteignant discrètement la télévision en écoutant une des 40 meilleures chaînes musicales et en se levant, prenant un moment pour boire son apparence alors qu'il assistait à se déshabiller. Il a pris son temps, Tegan a semblé se sentir en partie attirée par son intérêt et aussi pour retarder le moment où ils se mettraient au travail.
Sam enleva son t-shirt à manches longues de son torse bien sculpté et bronzé, ses mouvements lents et délibérés pour son attention, puis déboutonna son jean et le laissa tomber sur le tapis avec son boxer, se tenant sans vergogne devant elle, puis c'étaient deux adultes nus se tenant à environ six pieds l'un de l'autre. Tegan en a bien sûr profité pour voir ce qu'il lui réservait. Sa queue était, pensa-t-elle, à moitié dressée d'après la façon dont elle se détachait de son corps. De manière pratique, il semblait que cela lui donnerait un point médian entre les deux autres bites qu'elle avait eues en elle aujourd'hui, ne mesurant pas tout à fait la longueur de Brandon ou la circonférence d'Angus. Un moment ou deux passèrent et Sam reprit sa place sur le canapé, tapotant son entrejambe.
"Assieds-toi".
Sommaire. Pratique. Cela allait être amusant, à sa manière. Tegan a réduit la distance entre lui et l'a chevauché sur le canapé, posant ses bras sur ses épaules et verrouillant ses poignets derrière sa tête. Elle pouvait sentir sa bite danser et pousser contre ses lèvres rasées, gagnant apparemment une bouffée d'enthousiasme à sa proximité. Elle savait qu'il pouvait sentir sa chaleur mais s'abstint d'abaisser ses hanches pour l'instant, attendant d'autres indices alors que Sam profitait d'une vue rapprochée de ses mamelons et de la courbe de ses petits seins, ignorant soigneusement son visage pour l'instant.
« Comment s'est passée ta journée jusqu'à présent ? »
"Ça a été une expérience."
"Je parie. Qu'est-ce qui vous a décidé à emprunter cette voie ? Je ne veux pas devenir trop personnel compte tenu de la nature de notre relation, mais j'imagine que tu avais d'autres options. Pendant que Sam parlait, il prit sa chatte avec sa main gauche et joua momentanément avec son clitoris, le trouvant palpitant, puis plongea un doigt dans son trou nécessiteux avec facilité.
Tegan se permit un petit gémissement, ses hanches se tortillant. "J'ai pris une décision pour moi. Vous en bénéficierez énormément. Avouons-le Sam, ce que tu as à gagner de moi vaut bien plus que le loyer et ma part des factures. J'abandonne beaucoup, mais peut-être que quelque part à l'intérieur, je reçois quelque chose aussi.
Il y eut une longue pause pendant laquelle Sam passa ses doigts dans les boucles ardentes de ses poils pubiens. Son autre main chatouilla la plante de son pied, lui faisant donner un coup de jambe.
« Vous êtes définitivement un piège. Je mentirais si je disais que je n'avais pas pensé à toi la nuit, allongé dans mon lit à quelques pièces de là. Mais je suis sûr que tu l'as deviné quand tu as emménagé dans une colocation avec trois gars. Il offrit son doigt à ses lèvres, s'amusant à la regarder le sucer pendant qu'il parlait puis le retirer pour lui permettre de parler à son tour.
"Je ne veux pas paraître arrogant, mais je suppose que tous les mecs que je rencontre veulent me baiser, ne serait-ce qu'un peu." Elle s'arrêta, bougeant son cul. « Tu t'es branlé la nuit en pensant à moi ? Vous vous demandez à quoi je ressemblais sous les draps ? Si j'ai dormi nu ?
Sam sourit "Oh, je n'ai pas eu besoin d'utiliser mon imagination pour ça."
Tegan inclina la tête, le regardant. « Qu'est-ce que cela signifie ? »
« Je t'ai vu nu. Avant aujourd'hui, je veux dire. Il plongea son doigt dans sa chaleur une fois de plus, l'enroulant vers lui contre la paroi interne derrière son clitoris, forçant un fort frisson de son corps.
« Sous la douche, une fois. Je suis rentré tôt et tu avais laissé la porte ouverte. Tes yeux étaient fermés contre la mousse de shampoing donc tu ne m'as pas vu, mais je t'ai vu. Je suis retourné dans ma chambre, et tu es parti travailler, apparemment pas plus sage.", a-t-il poursuivi.
"Est-ce vrai?"
"Oh oui. Tu chantais… Duran Duran je pense.
"Oh ferme la." Elle le frappa avec espièglerie, même si intérieurement elle était légèrement troublée. Elle se sentait gênée d'être exposée à son insu, même si elle réalisait qu'une précaution raisonnable aurait été de fermer cette maudite porte. Elle pouvait difficilement blâmer Sam pour cela. D'ailleurs, ça n'avait plus vraiment d'importance, et elle le disait. "Je suppose que ça n'a plus d'importance maintenant."
"Non, je suppose que non." il s'arrêta pour réfléchir en goûtant son doigt fraîchement imprégné de son jus. "C'était seulement une semaine après que vous ayez emménagé, et je l'ai utilisé comme matériel de branlette depuis." ajouta-t-il d'un ton neutre alors qu'il la saisissait par les hanches et tirait sa chatte sur sa bite maintenant complètement dressée.
Tegan a crié dans un mélange de surprise et de plaisir alors qu'il la prenait, ses murs de soie se séparant facilement autour de sa bite palpitante. Ses lèvres de chatte entrouvertes se sont installées autour de la base de sa bite alors qu'elle le sentait pousser profondément en elle, aussi profondément dans ses recoins en fusion qu'il pouvait atteindre, sa tête de bite violette s'ajustant parfaitement contre son col de l'utérus. Dans un gémissement essoufflé, elle a demandé "Avez-vous jamais espéré me voir comme ça, Sam?"
"Assez parlé."
Sam tenait fermement Tegan par les hanches et la balançait lentement vers l'avant puis vers l'arrière, construisant un rythme lent et régulier qu'elle reprenait peu à peu d'elle-même. Tegan se mordit la lèvre alors qu'elle le sentait bouger en elle, sa moiteur permettant à sa longueur de pousser facilement chaque coin et recoin, envoyant un feu à travers ses terminaisons nerveuses picotantes alors que ses muscles se serraient involontairement autour de l'intrus. D'une certaine manière, malgré la nature presque transactionnelle de leur pré-discussion, cela ressemblait à la rencontre la plus personnelle à ce jour.
Sam gémit de plaisir alors qu'il quittait les hanches de Tegan pour faire le travail en dessous, ses mains parcourant plus loin son corps mince, pour caresser ses petits seins et entourer doucement ses mamelons avec ses pouces. Avec une urgence dans sa voix qui trahissait peut-être une limite de temps intérieure, il rompit le quasi-silence.
"Putain, t'es serré."
"Merci." Tegan gémit dans son oreille.
"Je veux dire... tu n'as pas encore été baisé ici... dans ta chatte."
Tegan souleva légèrement ses hanches puis s'assit à nouveau sur lui, durement. Quand elle sentit tout son corps trembler et s'affaiblir sous lui, elle le prit comme un signe de continuer à le faire et modifia son rythme, se délectant de la sensation de lui la poussant en elle. encore et encore.
"Pas aujourd'hui, Sam. Tu es le premier à réclamer ma chatte aujourd'hui. C'est assez ironique puisque je viens de proposer d'être une putain de poupée et que tu étais le troisième en ligne."
Sam gémit, poussant ses hanches vers le haut alors que Tegan le chevauchait, son urgence augmentant à chaque instant. L'entendre reformuler si grossièrement sa position, qu'elle était simplement 'ouverte', pour être utilisée par eux sur un coup de tête, déclencha une vague de pensées érotiques qui ne firent que freiner davantage son désir.
"Les mecs typiques... offrez-leur n'importe quel trou qu'ils veulent, et tous vont directement dans le cul."
"Pas toi cependant. Tu avais hâte de te glisser dans ma petite chatte humide." Tegan se mordit le lobe de l'oreille et commença à sucer son cou, gémissant dans sa peau alors qu'elle poussait, elle augmentait la vitesse de ses hanches, sentant sa bite gonfler en elle, sachant qu'il devait atteindre son apogée et déterminé à le rencontrer là-bas. Elle se sentait déjà basculer vers le point de non-retour...
"Je pense... que j'ai fait... le bon... choix..." balbutia Sam, sa respiration saccadée alors que les mouvements puissants de Tegan lui chassaient le reste des mots. Il jeta son bras droit derrière son dos et l'attira contre lui, abaissant sa bouche sur son mamelon droit et suçant avec force, sa main gauche sur sa hanche alors qu'il poussait ses propres hanches vers l'avant, un gémissement fort ponctuant un puissant frisson parcourant son corps alors qu'il ne pouvait plus se retenir. Profondément à l'intérieur de Tegan, son arbre pulsait et se contractait, et du plus profond de lui-même, il trouva sa libération, sa semence chaude jaillissant et inondant la chatte de Tegan.
Tegan frissonna et se contracta, arquant le dos alors que la bouche de Sam se refermait sur son mamelon. Elle s'équilibra sur le bord métaphorique alors qu'elle sentait son sexe palpiter en elle, son souffle se coinçant dans sa gorge alors qu'elle attendait, avait mal pour ce qui allait suivre. Puis littéralement, Sam est venu. Elle sentit le torrent chaud sur son sperme frapper son col de l'utérus et inonder son trou. Étant donné que les seuls autres hommes de la maison l'avaient déjà baisée ce jour-là, elle n'a pas ressenti le besoin d'être discrète et a crié ouvertement son plaisir alors qu'elle atteignait enfin son orgasme après des heures de tension sexuelle.
Sam a tenu bon ou le trajet alors que le vagin de Tegan se serrait contre son arbre palpitant, traire chaque goutte de sa semence. Deux fois, trois fois, il pulsa en elle avant de sentir qu'il commençait à se flétrir, bien que ses muscles nécessiteux se crispant sur son membre envoient occasionnellement un frisson de plaisir à travers son corps fatigué.
Ils restèrent assis ensemble pendant un certain temps, se refroidissant à l'air libre du salon, jusqu'à ce que Tegan comprenne enfin qu'il était sage de ne pas être trop paresseux et se détendit sur les genoux de Sam, sa longueur flasque lui glissant. Elle se tenait devant Sam, le regardant avec presque un sentiment de triomphe, sentant le filet de refroidissement de son sperme couler à l'intérieur de sa cuisse.
Sam la regarda d'un air troublé, admirant les traits délicats de son visage, ses seins fermes, son manchon roux qu'il avait si récemment apprécié et le filet de lui-même laissé derrière lui. Il se recentra sur son visage et dit "Je pense que je t'aime."
Tegan éclata de rire. "Les premiers jours, le sport. On ne dit pas ça après un rendez-vous."
"Tu ne baises pas normalement au premier rendez-vous."
« Normalement, tu ne baises pas trois mecs lors de ton premier rendez-vous. Une longue pause, avant que Tegan n'ajoute "Je devrais essayer de dormir pendant que je peux. J'imagine que j'aurai une journée chargée demain, surtout maintenant que vous avez tous vos coups d'entraînement.
"À demain alors." dit Sam, ponctué d'une vague sarcastique.

Articles similaires

Le génie de mon frère - Chapitre 09

Dans un pub londonien, une fille s'est assise à l'une des tables. Elle avait avec elle son propre sac à dos rose et celui bleu clair de son amie qui venait d'aller au bar. Elle regarda autour d'elle, s'imprégnant de toute l'apparence de l'endroit. Les gens discutaient et buvaient, et certains regardaient une émission de télévision où des hommes couraient partout en se donnant des coups de pied dans un ballon. Il m'a demandé une pièce d'identité ! dit Alexis en revenant portant deux verres. Je suis flatté qu'il pense que j'ai l'air d'avoir moins de 18 ans. Je lui ai...

1.6K Des vues

Likes 0

Dans le sillage d'une nympho 2

Dans le sillage d'une nymphomane Partie 3 Par John Morrisson « Bienvenue chez Sonic, puis-je prendre votre commande ? » ai-je demandé dans le micro. Le haut-parleur grésilla un peu. Ouais, je veux un milk-shake, a dit une voix calme de la famine. Quelle taille? J'ai demandé. Gros, répondit-elle. Est-ce que c'est ça? J'ai demandé. Ouais, dit-elle. Deux minutes plus tard, je suis sorti avec son milk-shake. « Deux heures trente-huit », dis-je. Je regardais la fille maintenant. Elle avait l'air d'avoir obtenu son diplôme. Elle avait les cheveux bruns raides avec des reflets blonds. Elle m'a tendu un billet de cinq dollars. «...

949 Des vues

Likes 0

Mon amie Jackie

Hé, est-ce que ta mère est à la maison aujourd'hui ? a demandé à ma copine par SMS Non, elle travaille jusqu'à 7 heures, répondis-je. D'accord, je viens et j'amène Jasmine. Je veux que tu lui apprennes à baiser avant qu'elle parte à l'université. Et au moment où ces mots ont traversé mes yeux, j’ai été choqué. Même si j'ai une profonde affection pour ma petite amie, Jasmine a toujours été dans le coin de mes yeux et au fond de mon esprit. Découvrir qu'elle était vierge était une surprise en soi, mais que ma copine voulait que je la baise...

737 Des vues

Likes 0

L'élixir de vie

Note de l'auteur :[/b] The Elixir of Life est apparu sur xnxx l'année dernière. J'ai reçu de nombreux e-mails demandant qu'il soit republié ** Être un scientifique en génétique n'était pas sans avantages. Quatre assistants à plein temps, des bureaux cossus et n'oublions pas la nouvelle décapotable Lexus. Ils l'avaient chassé de la Brewer Pharmaceutical Corporation l'automne précédent, avec l'attrait d'un nouvel équipement de laboratoire à la pointe de la technologie et le type de financement sans fond auquel seules les agences gouvernementales semblent avoir accès. Dr James Wilson - Généticien principal a proclamé la plaque quelque peu ostentatoire située au niveau...

1.3K Des vues

Likes 0

Un de mes désirs ardents pour Tom 2

Bien sûr que je l'aime. J'expliquais à ma meilleure amie Heather au téléphone. Tu es sûr, et ce n'est pas juste un béguin. Parce que Hun tu l'as en quelque sorte laissé prendre ta virginité. Heather m'a dit avec prudence. Je ne laisserais pas n'importe quel mec me faire ça ! Tu me prends pour quoi, une salope ?! dis-je en plaisantant. Notre conversation a duré un moment. Elle voulait juste s'assurer que j'étais en sécurité et comment c'était. Il était environ 9h30 ce vendredi et mes parents étaient au casino et j'ai pris la pension après avoir parlé à Heather...

1.3K Des vues

Likes 0

Devenir majeur des années plus tard

Devenir majeur des années plus tard Ma sœur et ses 2 enfants étaient en vacances en juillet, lorsque l'incendie d'une maison en rangée a ravagé leur maison et 3 autres personnes dans leur quartier. J'ai reçu un appel des pompiers car j'étais la personne à contacter en cas d'urgence et je n'avais aucun moyen de la joindre. J'ai immédiatement appelé son portable mais je n'ai eu aucune réponse. J'ai laissé un message. J'ai appelé ma nièce et laissé un message également. Environ une heure plus tard, j'ai reçu un appel de ma nièce. Je lui ai dit que je devais parler...

781 Des vues

Likes 0

Salut-jinx d'Halloween

Hijinx d'Halloween Charles, ou comme tout le monde l'appelait, Charlie regardait l'horloge sur son bureau. Encore dix minutes et ça compte avant qu'il puisse laisser derrière lui une semaine de travail vraiment merdique et se diriger vers une fête d'Halloween amusante avec sa femme très sexy. Il attendait cela avec impatience depuis que Margaret et lui avaient reçu les invitations il y a deux semaines. Charlie ne se souvenait pas de la dernière fête d'Halloween à laquelle il avait assisté et le simple fait d'y penser faisait ressortir l'enfant qui était en lui. Margaret a choisi les costumes et est allée...

627 Des vues

Likes 0

La machine à laver

« Pourquoi n'essaies-tu pas ? » Les grands yeux bruns de Laura s'écarquillèrent alors qu'un frisson coquin traversait son corps, la faisant frissonner un peu à cette pensée. Soyez sérieux dit Laura avec un sourire timide à sa meilleure amie Tally. Laura et Tally étaient assises dans un café comme elles le faisaient normalement pendant leur pause dîner en train de bavarder. Tally était la meilleure amie de Laura depuis qu'ils étaient à l'école ; ici, ils étaient encore meilleurs amis à l'âge de 33 ans, travaillant même dans le même immeuble de bureaux. Ce dont ils parlaient était un cadeau que Laura avait...

991 Des vues

Likes 0

LEÇONS DE DOMINANCE : DEUXIÈME PARTIE

PROLOGUE de la première partie : Naomi Dayne sort avec Peter depuis six ou sept rendez-vous maintenant, et sa mère, Miranda, a senti que sa fille tombait amoureuse du jeune homme, et comme elle est une dominante froide, elle veut sa fille poursuivre la tradition familiale de domination féminine sur les mâles !!! Après avoir soumis Peter à un certain nombre de tests, Miranda écrase finalement ses couilles dans ses mains, brisant efficacement l'esprit de Peter tout en lui laissant une épave émotionnelle !!! Miranda teste ensuite la capacité de Peter à la satisfaire oralement, et au grand soulagement de Naomi, Peter...

2.3K Des vues

Likes 0

Le cadeau de Noël spécial de maman

« Cadeau de Noël spécial pour maman » par rmdexter L'histoire suivante est une œuvre complète de fiction et de fantaisie. Toute ressemblance avec des personnes vivantes ou décédées est purement fortuite. Notez que contrairement à la plupart de mes œuvres publiées, il s'agit d'une histoire autonome, offerte en vacances grâce à tous mes lecteurs fidèles. Gardez cela à l'esprit lors de la lecture - j'espère que vous l'apprécierez. Et s'il vous plaît, prenez le temps de voter ou de laisser un commentaire, les auteurs l'apprécient. « Jake, je n'arrive pas à croire que tu te sois donné tant de mal ! » a...

1.6K Des vues

Likes 0

Recherches populaires

Share
Report

Report this video here.