La machine à laver

985Report
La machine à laver

« Pourquoi n'essaies-tu pas ? » Les grands yeux bruns de Laura s'écarquillèrent alors qu'un frisson coquin traversait son corps, la faisant frissonner un peu à cette pensée.

"Soyez sérieux" dit Laura avec un sourire timide à sa meilleure amie Tally. Laura et Tally étaient assises dans un café comme elles le faisaient normalement pendant leur pause dîner en train de bavarder.

Tally était la meilleure amie de Laura depuis qu'ils étaient à l'école ; ici, ils étaient encore meilleurs amis à l'âge de 33 ans, travaillant même dans le même immeuble de bureaux. Ce dont ils parlaient était un cadeau que Laura avait reçu pour son dernier anniversaire par un autre ami.

"Je suis sérieux Lau, tu devrais essayer" Tally sourit en essayant de convaincre Laura que ce qu'elle disait était juste.

"J'ai 33 ans Tally et je n'ai jamais rien fait de tel auparavant dans ma vie, pas même quand j'étais plus jeune avant de dire quoi que ce soit" Laura rit et secoua la tête, ses longs cheveux bruns bouclés se balançant alors qu'elle sirotait son café et souriait chez son amie.

"Laura tu es sexy, regarde juste ces seins pour l'amour" La bouche de Laura tomba et elle gifla le bras de son amie avant de rire "Si aucun mec ne veut ça, alors tu dois faire quelque chose" plaisanta Tally en pointant la poitrine de Laura, sa chemise de soie blanche serrée contre ses gros seins

"Hé, je ne suis pas une vieille célibataire tu sais" Laura rit tout comme Tally "J'ai déjà eu des hommes" encore Laura rit

"Ouais mais le dernier c'était il y a quoi 3 ans ?" Tally a dit avec un sourire: "Allez, dis-moi que tu n'as pas eu ces sentiments depuis tout ce temps"

Laura ne pouvait pas mentir, elle était devenue parfois frustrée au cours des 3 dernières années d'abstinence mais elle n'avait jamais rien fait à ce sujet, elle s'est juste plongée davantage dans son travail et a essayé d'oublier le sentiment jusqu'à ce qu'ils s'en aillent, toujours la pensée de ce que disait Tally lui fit perdre la tête.

"Je vais chercher un mec un peu de temps" dit Laura en buvant le dernier de son café et en regardant son amie qui sourit "Mais maintenant nous devons retourner au travail" dit-elle en regardant sa montre.

"N'oubliez pas ce que j'ai dit Lau", a déclaré Tally alors qu'ils retournaient au bureau et se rendaient dans leur propre bureau.

Laura ne pouvait pas oublier ce que Tally avait dit même si elle le voulait ; elle y pensait tout le temps qu'elle essayait de travailler, des sensations fortes lui traversaient l'esprit et la faisaient rire parfois, elle était juste heureuse d'être seule dans son bureau pour pouvoir laisser échapper les sentiments qu'elle avait.


La journée s'est terminée et Laura est rentrée chez elle, quand elle est entrée, elle a fait son rituel habituel, faire couler un bain pendant qu'elle sortait de la nourriture du congélateur pour la réchauffer pendant des heures. Se déshabillant, Laura laissa tomber ses vêtements dans son panier qui débordait maintenant et entra dans l'eau chaude, les bulles recouvrant ses longues jambes alors qu'elles s'enfonçaient dans le liquide ondulant, un frisson parcourut son dos alors qu'elle soupirait alors que l'eau recouvrait son pubis taillé. les cheveux et le ventre, ses seins légèrement léchés par l'eau chaude alors que la mousse pétillante la recouvrait et elle ferma les yeux, relaxant son corps.

"Je ne pouvais pas" dit Laura dans son esprit en pensant à ce que Tally lui avait dit, elle ne pouvait même pas croire qu'elle l'avait reçu pour son anniversaire, elle était alors choquée mais pouvait en rire maintenant.

Laura sortit de son long bain et enroula son peignoir de soie autour de son corps mouillé et alla dans sa chambre en ouvrant sa garde-robe elle sortit la boîte à chaussures dans laquelle elle avait mis le cadeau, elle ne l'avait toujours pas ouvert de son emballage.

Souriante, Laura ouvrit la boîte et sortit le cadeau, toujours dans son emballage, de la boutique où il avait été acheté. Laura sourit et soupira en le regardant, ses yeux fixant le long gode noir qu'on lui avait donné dans l'étui en plastique.

« Tu ne me ferais pas de mal, n'est-ce pas ? » dit-elle au coq en caoutchouc avant de rigoler "Je vais juste te sortir de ce plastique mais ça va" Laura a déchiré l'emballage et a laissé tomber le coq frotté sur son lit, ses yeux l'ont regardé, en suivant les 8 pouces de long tige de la grosse tête ronde jusqu'à la ventouse en caoutchouc en bas, elle a regardé dans l'emballage et a vu un dépliant qui l'accompagnait, le ramassant, elle a commencé à lire.

En gros, ce n'était qu'un conseil utile, Laura a parcouru jusqu'à ce qu'elle voie à quoi servait la ventouse, il a dit que vous pouviez coller le gode sur des objets pour laisser vos mains libres pendant que vous l'utilisiez, Laura a réfléchi à l'endroit où vous pouvez le coller et a ri laissant tomber le papier, elle frotta sa main sur le long manche.

"Hmmm se sent très euh caoutchouteux" rit-elle à nouveau avant de ramasser la longue bite en caoutchouc et de la regarder de près. Il avait l'air terriblement réel, parfaitement formé et il ne semblait pas si irréel non plus, il était assez ferme mais pas si dur qu'il ne se plierait pas.

"Je me demande qui a modelé pour vous alors?" Laura a plaisanté en regardant les 8 pouces d'épaisseur de la tige, son esprit travaillait au fil du temps alors qu'elle tenait le gode dans sa main et faisait courir l'autre main de haut en bas, comme elle le ferait si elle donnait un coup de main à un homme emploi.

Laura a laissé tomber le gode dans la boîte à chaussures et l'a remis en place, un frisson lui a parcouru le dos en pensant à ce que ça devait faire d'avoir quelque chose d'aussi gros dans la chatte, mais elle avait d'autres choses à faire, se dit-elle, comme la lessive.

Charger sa culotte et son soutien-gorge sales avec ses autres vêtements dans la machine à laver L'esprit de Laura était de retour dans sa chambre avec le gode, elle ne pouvait pas s'empêcher d'y penser vraiment, elle avait pensé la semaine dernière à quel point le sexe lui manquait, c'est ainsi qu'elle et Tally avaient commencé à discuter de ce qu'elles avaient pendant leur pause.

Allumant la machine, elle s'appuya dessus, ses fesses appuyées sur le dessus alors qu'elle s'asseyait et regardait dans le vide en pensant à son dernier petit ami et au gode dans sa chambre.

« Ah, ah ! Laura gémit un peu de surprise lorsque la machine à laver commença à essorer ses vêtements. La rotation secouait la machine à laver sous le cul de Laura et envoyait de belles vibrations dans sa chatte, Laura sourit en se sentant se mouiller là-bas à cause des vibrations de la rondelle en rotation.

"Ohhh!" Laura gémit en sentant les vibrations devenir plus dures, elle sauta rapidement sur la machine et s'assit là, appréciant les sensations qu'elle ressentait alors que sa chatte devenait de plus en plus humide, la machine à laver vibrante à sa grande surprise l'envoyant à son premier orgasme depuis plus de 3 ans. années.

Laura ouvrit grand la bouche alors qu'elle sentait sa chatte se contracter et un orgasme l'envahir, ses mains se fermèrent fermement en poings alors que la machine à laver vibrante envoyait des chocs dans sa chatte, ses seins tremblaient alors qu'elle s'asseyait sur le dessus de la machine à laver et profitait de son tournant, sa chatte était en feu alors qu'elle ressentait à nouveau un autre orgasme, sa bouche ouverte et ses yeux fermés alors qu'elle gémissait tout au long de l'orgasme, il n'en a pas fallu beaucoup pour la déclencher, cela faisait si longtemps qu'elle n'avait rien eu qui même senti légèrement sexuel que c'était comme le paradis.

"Oh wow!" Laura a dit qu'en sortant de la machine à laver une fois qu'elle avait fini d'essorer ses vêtements, ses cheveux étaient en désordre, elle avait beaucoup secoué la tête alors qu'elle venait fort 3 fois et son souffle était irrégulier, mais elle ne pouvait s'empêcher de sourire.

Sortant ses vêtements, elle les fit sécher puis, se sentant fatiguée, elle décida qu'il était temps de se coucher tôt aujourd'hui, cette nuit-là, elle dormit mieux qu'elle ne l'avait fait depuis des lustres.


"Alors que s'est-il passé hier soir alors Lau?" Tally a demandé alors qu'ils se rencontraient à nouveau pour prendre un café "L'avez-vous fait?"

"Non, je l'ai sorti mais je ne l'ai jamais utilisé comme tu as dit que j'aurais dû" Laura rit "Mais j'ai fait quelque chose" dit-elle avec un sourire effronté sur son visage

« Tu l'as fait, qu'est-ce que c'était alors ? Venez sur les détails s'il vous plaît », a déclaré Tally avec un sourire, tout excité d'entendre ce que Laura avait fait la nuit précédente.

Laura a commencé à tout lui raconter sur la nuit précédente, Tally écoutant attentivement chaque mot avec un sourire et quelques rires alors que Laura décrivait les sentiments que la vibration lui avait procurés lorsqu'elle s'était assise sur le dessus de la machine à laver et les avait pleinement ressentis.

"Oh ce n'est rien, nous avons tous fait ça" plaisanta Tally avec un sourire "Je suis surpris qu'il vous ait fallu si longtemps pour essayer, c'est tout. Je pensais que toutes les femmes connaissaient la vieille astuce consistant à mettre la laveuse en essorage, à sauter dessus et à la laisser fonctionner », a-t-elle ri, tout comme Laura.

"Je ne pouvais pas croire ce que ça faisait, j'ai joui 3 fois" Laura a ri "Et j'ai eu le meilleur sommeil que j'ai eu depuis des années!"

Tally a ri bruyamment et a pris la main de Laura dans la sienne sur la table.

"Je ne suis pas sûre Tally, c'est bien gros", dit-elle en souriant à son amie

"Alors quoi, allez, nous l'avons tous déjà fait, ça ira", a déclaré Tally en riant avant que Laura ne lui dise de le garder avant d'avoir l'attention de tout le monde dans le café.

« Oh, oublie-les », a ri Tally. « Maintenant, tu dois vraiment l'essayer, il y a une ventouse dessus, n'est-ce pas ? » Tally a demandé et Laura a hoché la tête. sa chatte est devenue humide et ses mamelons étaient durs alors qu'elle y pensait. En regardant Tally, sa décision était prise

"Ok, je vais le faire" Tally la serra dans ses bras et rit

"Bravo pour toi Lau ! Ne vous inquiétez pas, je vais régler les choses au travail, vous venez de rentrer à la maison tout de suite », a déclaré Tally en poussant son amie vers la porte, les deux femmes riant en sortant, Laura regardant en arrière, elle a fait un signe de la main et a tiré la langue pendant que Tally riait. à elle et lui a fait un signe de la main avant de retourner au travail.

"Que suis-je en train de faire?" Laura a dit en rentrant à la maison "Je ne peux pas croire que je vais faire ça", elle a fermé et verrouillé la porte avant d'aller dans les escaliers et de s'arrêter quelques secondes, mais un frisson coquin soudain plus tard et elle courait vers sa chambre.

"Ok, c'est juste toi et moi maintenant" dit Laura au long gode noir en ouvrant la boîte à chaussures et en la regardant. L'esprit dans tous les sens, elle était nerveuse mais excitée aussi, c'était la première chose spontanée qu'elle faisait pour elle-même depuis aussi longtemps qu'elle s'en souvienne.

Sortant le gode de la boîte, elle a couru jusqu'à la machine à laver et a eu un grand sourire et un grand rire en se souvenant de la nuit précédente, sa chatte dégoulinait déjà d'anticipation alors qu'elle tenait la bite en caoutchouc et se dirigeait vers la machine.

"C'est parti", a déclaré Laura en collant le robinet en caoutchouc sur le dessus de la machine à laver et en admirant qu'il se dressait fièrement, le caoutchouc noir semblant invitant car il avait l'air si vivant. Laura gloussa alors qu'elle se déshabillait de la taille aux pieds, laissant tomber son pantalon et sa culotte humide sur le sol, elle posa sa main sur ses hanches et se mordit la lèvre inférieure en pensant à ce qu'elle faisait.

"Ok on y va" Laura a mis la machine à laver en cycle d'essorage, tout ce qui était nécessaire était qu'elle appuie sur le bouton de démarrage quand elle était prête, un doute soudain a rempli son esprit mais Laura était maintenant très excitée par ce qu'elle faisait et son la chatte était très humide et douloureuse.

Posant ses mains sur le dessus de la machine à laver après lui avoir tourné le dos, elle se leva et s'assit sur le gode, tenant sa chatte dessus, elle essaya de viser droit, lentement elle se baissa et gloussa quand elle sentit le la tête du gode froid touche les lèvres de sa chatte.

"Ohhh" gémit-elle en sentant la bite en caoutchouc ouvrir les lèvres de sa chatte et se glisser à l'intérieur alors qu'elle se poussait dessus. Cela faisait si longtemps qu'il n'y avait rien dans sa chatte qu'elle avait oublié à quel point c'était bon, le gode était ferme mais pourtant flexible et se sentait si bien car il étirait la chatte de Laura alors qu'elle la prenait aussi profondément qu'elle le pouvait, ses jambes pendantes le bord de la machine à laver, elle a baissé les yeux et a ri en voyant ses poils pubiens coupés avec le gode noir qui en sortait légèrement

"Nous allons, c'est une première... je n'ai jamais rien eu de noir là-dedans", a plaisanté Laura en se tortillant sur la bite en caoutchouc et en gémissant en sentant le frisson lui traverser la chatte alors qu'elle s'y installait confortablement et se penchait vers le commandes de la machine à laver.

"Ok ça y est Laura" se dit-elle en se penchant en avant et en cherchant le bouton de démarrage, lentement elle l'appuya et se redressa en attendant que le cycle démarre et que son plaisir commence.

Le gode en caoutchouc noir dans sa chatte a commencé à trembler un tout petit peu et Laura a souri et rigolé en sentant la petite vibration de plaisir traverser sa chatte et la faire gémir.

"Oh sympa" dit Laura à voix basse alors que la machine à laver commençait à prendre de la vitesse, le gode dans sa chatte commençait à trembler violemment, envoyant des chocs à travers le corps de Laura, sa chatte devenant plus humide et plus sensible à chaque seconde alors que la machine à laver commençait à augmentez la rotation, secouant le corps de Laura sur le dessus. Avec ses gros seins tremblant dans la chemise serrée, Laura gémit lorsqu'elle sentit son orgasme l'envahir, serrant sa chatte sur le gode noir, elle sourit et gémit lorsque la bite en caoutchouc vibrante l'envoya à nouveau sur le bord.

Laura sentit son cul trembler alors que le cycle passait à haute vitesse, toute la machine à laver tremblait et vibrait alors que Laura posait ses mains dessus et commençait à faire de petits coups de haut en bas sur le coq noir tremblant, chaque mouvement qu'il faisait, faisait pleurer Laura dans le plaisir alors que son clitoris était frotté par le caoutchouc.

"Oh oui! Oui!" Laura a appelé alors que la vibration dans sa chatte la faisait voler vers un autre orgasme, le jus coulant sur le gode alors que la rotation le secouait à l'intérieur de sa chatte serrée, Laura hurlant maintenant alors qu'elle se poussait de haut en bas sur le manche de 8 pouces le pénétrations profondes envoyant un orgasme massif à travers elle à chaque fois.

Le cycle d'essorage a duré une bonne quinzaine de minutes et Laura a gémi et crié à travers tout cela alors que vague après vague d'orgasme traversait sa chatte, le gode noir en elle secouant jusqu'au bout, brillant du jus qu'elle avait sécrété dessus. Laura avait dans ces quinze menuets ayant eu plus d'orgasmes qu'elle n'en avait eu dans toutes les années précédentes de sa vie depuis qu'elle avait 18 ans.

Alors que la machine à laver s'arrêtait, Laura laissa échapper un dernier soupir de plaisir alors qu'elle se mordait la lèvre inférieure et se dégageait du gode et souriait en le regardant et l'humidité brillait. Elle l'a retiré de la machine à laver et a ri en sentant les lèvres de sa chatte commencer à se fermer, le picotement toujours là au fond de sa chatte.

Dans sa chambre, Laura a mis le gode noir dans sa boîte à chaussures et l'a replacé dans l'armoire avant de se rhabiller et de saisir le téléphone, appelant Tally, elle a souri et lui a dit qu'elle avait raison, et ce n'allait pas être la dernière fois que la machine à laver frotterait sans rien à l'intérieur.

****************************************************** ****************************************************** *******

Merci d'avoir lu, j'espère que vous avez apprécié… laissez un message ou de préférence envoyez-moi des commentaires avec une adresse e-mail, je répondrai à tous ceux qui le feront.

Articles similaires

Le génie de mon frère - Chapitre 09

Dans un pub londonien, une fille s'est assise à l'une des tables. Elle avait avec elle son propre sac à dos rose et celui bleu clair de son amie qui venait d'aller au bar. Elle regarda autour d'elle, s'imprégnant de toute l'apparence de l'endroit. Les gens discutaient et buvaient, et certains regardaient une émission de télévision où des hommes couraient partout en se donnant des coups de pied dans un ballon. Il m'a demandé une pièce d'identité ! dit Alexis en revenant portant deux verres. Je suis flatté qu'il pense que j'ai l'air d'avoir moins de 18 ans. Je lui ai...

1.6K Des vues

Likes 0

Le voyage de pêche de Pam

Le voyage de pêche de Pam par jallen944 © Anne posa le téléphone sur le comptoir et descendit l'escalier. « Pam ? » elle a crié. Quoi? Pam a répondu et s'est tenue sur le pas de sa porte pour regarder dans l'escalier. M. Thorn veut savoir si vous voulez aller pêcher avec lui. Il va au lac ce week-end. Ouais, j'y vais, dit Pam, se sentant soudain très excitée. Il l'a fait. Il a trouvé comment la mettre seule pour un week-end. Ok. Je lui dirai que tu seras prêt quand il viendra te chercher. Pam se précipita dans sa chambre, remplie d'excitation...

1.3K Des vues

Likes 0

Mon amie Jackie

Hé, est-ce que ta mère est à la maison aujourd'hui ? a demandé à ma copine par SMS Non, elle travaille jusqu'à 7 heures, répondis-je. D'accord, je viens et j'amène Jasmine. Je veux que tu lui apprennes à baiser avant qu'elle parte à l'université. Et au moment où ces mots ont traversé mes yeux, j’ai été choqué. Même si j'ai une profonde affection pour ma petite amie, Jasmine a toujours été dans le coin de mes yeux et au fond de mon esprit. Découvrir qu'elle était vierge était une surprise en soi, mais que ma copine voulait que je la baise...

731 Des vues

Likes 0

Salut-jinx d'Halloween

Hijinx d'Halloween Charles, ou comme tout le monde l'appelait, Charlie regardait l'horloge sur son bureau. Encore dix minutes et ça compte avant qu'il puisse laisser derrière lui une semaine de travail vraiment merdique et se diriger vers une fête d'Halloween amusante avec sa femme très sexy. Il attendait cela avec impatience depuis que Margaret et lui avaient reçu les invitations il y a deux semaines. Charlie ne se souvenait pas de la dernière fête d'Halloween à laquelle il avait assisté et le simple fait d'y penser faisait ressortir l'enfant qui était en lui. Margaret a choisi les costumes et est allée...

620 Des vues

Likes 0

Dans le sillage d'une nympho 2

Dans le sillage d'une nymphomane Partie 3 Par John Morrisson « Bienvenue chez Sonic, puis-je prendre votre commande ? » ai-je demandé dans le micro. Le haut-parleur grésilla un peu. Ouais, je veux un milk-shake, a dit une voix calme de la famine. Quelle taille? J'ai demandé. Gros, répondit-elle. Est-ce que c'est ça? J'ai demandé. Ouais, dit-elle. Deux minutes plus tard, je suis sorti avec son milk-shake. « Deux heures trente-huit », dis-je. Je regardais la fille maintenant. Elle avait l'air d'avoir obtenu son diplôme. Elle avait les cheveux bruns raides avec des reflets blonds. Elle m'a tendu un billet de cinq dollars. «...

944 Des vues

Likes 0

Le cadeau de Noël spécial de maman

« Cadeau de Noël spécial pour maman » par rmdexter L'histoire suivante est une œuvre complète de fiction et de fantaisie. Toute ressemblance avec des personnes vivantes ou décédées est purement fortuite. Notez que contrairement à la plupart de mes œuvres publiées, il s'agit d'une histoire autonome, offerte en vacances grâce à tous mes lecteurs fidèles. Gardez cela à l'esprit lors de la lecture - j'espère que vous l'apprécierez. Et s'il vous plaît, prenez le temps de voter ou de laisser un commentaire, les auteurs l'apprécient. « Jake, je n'arrive pas à croire que tu te sois donné tant de mal ! » a...

1.5K Des vues

Likes 0

Un cul hors de toi et moi

Copyright © 2007 par Tim King Atelier de fiction du Collège Goucher Tous les droits sont réservés Un cul hors de toi et moi Par Tim King J'ai essaimé comme une ruche d'abeilles dans la rue jusqu'à l'appartement de Susie. Ce que je venais de voir était indescriptible. Il n'y avait rien de bon à cela. C'était dégoûtant et faux et le pire était que c'était complètement crédible, complètement dans le domaine de la réalité. C'est probablement ce qui m'a tellement énervé. Je n'avais même pas pris la peine de l'appeler. Au moment où j'ai réalisé que c'était elle, j'ai refermé...

1.6K Des vues

Likes 0

Un de mes désirs ardents pour Tom 2

Bien sûr que je l'aime. J'expliquais à ma meilleure amie Heather au téléphone. Tu es sûr, et ce n'est pas juste un béguin. Parce que Hun tu l'as en quelque sorte laissé prendre ta virginité. Heather m'a dit avec prudence. Je ne laisserais pas n'importe quel mec me faire ça ! Tu me prends pour quoi, une salope ?! dis-je en plaisantant. Notre conversation a duré un moment. Elle voulait juste s'assurer que j'étais en sécurité et comment c'était. Il était environ 9h30 ce vendredi et mes parents étaient au casino et j'ai pris la pension après avoir parlé à Heather...

1.3K Des vues

Likes 0

La liste des coquines chapitre 4

J'ai frissonné à la pensée de ce que nous avions fait rien qu'au cours des vingt dernières minutes. Ouais, ça avait été plus que bien. Je me maudis dans ma tête qu'il avait toujours la bonne chose à dire. Chris pressa ses lèvres sur mon front et me frotta le dos. Puisque nous sommes ouverts ici, avant d'aller plus loin, je pense que c'est le bon moment pour aborder quelque chose d'important. D'accord... J'ai commencé à lever le regard et j'ai atteint sa bouche. Holly, es-tu une bonne fille ? dit-il sérieusement, comme si ma réponse était la décision la plus...

817 Des vues

Likes 0

Mon père était assis là et regardait

Quand j'avais 16 ans et presque 17 ans, mon père s'est remarié avec une femme adorable et très plantureuse, des seins beaucoup plus gros que maman a de loin et il dit que c'est aussi l'une de ses nombreuses qualités, elle est une excellente cuisinière et aime s'amuser de toutes sortes . Eh bien, je suis absent pour l'été quand tout cela se produit, je donne des cours d'informatique au lycée local, il semble que j'ai un talent naturel pour cela pour une raison étrange, je vois du code dans ma tête ou quelque chose comme ça et je ' Je...

2.5K Des vues

Likes 0

Recherches populaires

Share
Report

Report this video here.