Pris par derrière

581Report
Pris par derrière

Bao se tient devant le miroir alors qu'elle parcourt la commode à la recherche d'une culotte et d'un soutien-gorge. Sa serviette est enroulée autour d'elle comme si elle lui faisait un câlin. Ses cheveux penchent d'un côté de son épaule alors que des gouttes d'eau tombent des extrémités. Des gouttes d'eau coulent sur sa jambe. La pièce est sombre et silencieuse. Des bougies illuminent la pièce tandis que le parfum de la vanille remplit l'air. La lumière brille sur son corps mouillé alors qu'elle enlève la serviette. Le jeter sur le lit.
Je m'approche de derrière elle en enroulant mes mains autour de sa taille. Tirant son petit corps vers moi alors que j'embrassais doucement son cou. Bao gémit alors que j'enroule mes mains autour de son cul. Presser lentement et doucement. Je la jette sur le lit tandis que ses cheveux recrachent l'eau. Bao me regarde surpris et hébété.

Je monte sur elle alors que la lumière brille sur mes abdominaux. Ma main parcourt lentement et légèrement sa cuisse. Alors que l'autre lève la tête pour un baiser. Mes lèvres touchent les siennes dans un mouvement lent et doux. Ses lèvres se fondent dans les miennes pendant que nous nous embrassons. Nous nous séparons alors que je la regarde dans les yeux. Mon cœur se réchauffe. Bao regarde profondément dans le mien alors que nous regardons avec des sourires. Je me penche pour l'embrasser plus vigoureusement. Nos langues se heurtant l'une contre l'autreComme toujours, je me suis efforcé d'arriver à l'heure, je n'aime pas être en retard alors à 08h55 je suis arrivé devant la maison de ma belle-sœur prêt à aller chercher Em. Je suis sorti de ma voiture et j'ai frappé à la porte et Hayley a répondu rapidement, portant toujours sa robe de chambre. Je ne pus m'empêcher de la regarder de haut en bas et d'acquiescer intérieurement avec approbation.

Hayley est ma belle-sœur, elle mesure environ 5 pieds 9 pouces, a des cheveux blonds sable et des yeux bruns coupants. Elle a 4 ans de plus que moi mais j'ai toujours aimé passer du temps avec Hay et son affinité pour les hauts décolletés qui mettent en valeur son décolleté ample ne sont jamais passés inaperçus. Elle n'aimait pas non plus porter des jeans taille basse, me donnant régulièrement des aperçus de ses sous-vêtements.

Est-ce qu'ils sont prêts, ai-je demandé, attendant la réponse habituelle de pas encore, mais je ne m'attendais pas à la réponse que j'ai reçue.
"Em n'est pas là, j'en ai peur, j'ai dû me croiser les fils."
Hay a déclaré avec un sourire complice.
Je savais que quelque chose se passait mais je pouvais résister quand on me demandait à l'intérieur.
"Voulez-vous venir prendre un café ?"
A l'invitation, j'ai répondu d'un faible hochement de tête. Alors que Hay se tournait pour me conduire à l'intérieur, elle a jeté sa robe de chambre pour me donner un pic au bas de son cul, qui dépassait fièrement son string. Je pouvais sentir ma bite commencer à palpiter.

C'est à ce moment que nous sommes entrés dans le salon que Hay s'est tournée vers moi, elle m'a regardé dans les yeux et a dit calmement.
"Je suis content que personne ne soit là, je sais que tu en avais envie."
Dans mon pantalon, je pouvais sentir ma bite grandir. Je savais que même si cette situation était si mauvaise, elle avait raison, je le voulais.
J'ai regardé en arrière mais je n'ai réussi qu'à bégayer,
« Je ne sais pas... »
Avant que Hay ne la fasse bouger.
Hay s'avança, je sentis sa main sur le creux de mon pantalon, alors qu'elle sentait ma bite à travers le jean, elle me regarda avec son sourire radieux, car pour la première fois elle savait que je voulais vraiment ça.
« Je savais que tu voulais ça. Je savais que tu me voulais.
Pendant qu'elle parlait, je pouvais sentir sa main se frayer un chemin à l'intérieur de mon boxer. Elle s'est emparée de ma bite; J'ai ressenti des bouffées de plaisir dans tout mon corps. Tous les fantasmes que j'avais eus au cours de l'année se sont précipités dans mon esprit. J'ai été ramené dans le monde réel lorsque Hay a relâché ma bite, déboutonné mon jean et l'a laissé tomber sur mes chevilles en un seul mouvement. Ma bite se dressa au garde-à-vous créant un renflement dans mon boxer. Alors que nous nous tenions face à face, ces fantasmes toujours au fond de ma tête, Hay sourit et passa ses bras autour de mon cou. Alors qu'elle se rapprochait de moi, j'ai senti son corps se presser contre ma bite, tout ce à quoi je pouvais penser était de jouir, c'était la réalisation de mes fantasmes mais je savais que je devais attendre. Nous nous sommes tenus enlacés librement au milieu du salon, Hay s'est penché vers mon oreille et a chuchoté.
"Je veux voir ce que ta bite peut faire"
Alors que je restais un instant à essayer de comprendre ce que je venais d'entendre, Hay relâcha sa prise et glissa le long de mon corps, se débarrassant de sa robe en un mouvement fluide. Là, elle était agenouillée devant moi, ne portant plus qu'un soutien-gorge et le string que j'avais été autorisé à entrevoir auparavant. Je remarque maintenant qu'il s'agissait d'un ensemble assorti, de la dentelle bleu ciel avec des détails assortis pour être exact. J'ai regardé Hay agenouillée là, elle avait l'air si innocente, mais je savais que ses intentions étaient tout sauf innocentes.

Alors que je la regardais, elle tendit la main et commença à frotter ma bite qui était clairement visible à travers mon boxer. Lentement, elle a frotté de haut en bas mon arbre, je pouvais sentir mes couilles commencer à picoter et je savais de quoi c'était un signe. En pensant aux conséquences de jouir juste à cette seconde, j'ai pris conscience que Hay déboutonnait maintenant mon boxer.
"Baise-moi" s'exclama-t-elle alors que ma bite apparaissait de l'intérieur de mon boxer. Je la regardai avec un sourire entendu. À l'intérieur, je savais que c'était exactement comme ça que je voulais que cette rencontre se termine.

Hay a tendu la main et a commencé à bercer mes couilles avec précaution. Elle a levé les yeux vers moi comme pour obtenir son approbation. Mon expression devait être assez approbatrice car sans attendre ma réaction, elle se pencha en avant et prit ma bite dans sa bouche. Je pensais que ma balle allait exploser juste là. Je me suis composé. Je pouvais sentir sa salive recouvrir ma bite; elle a commencé à me masser avec sa langue. Elle a commencé au bout de ma bite en travaillant lentement jusqu'à la base avant de revenir et de répéter ce processus. Pendant qu'elle faisait cela, je pouvais sentir sa prise sur mes couilles se resserrer. Alors que je me tenais debout, je regardais Hay au travail, je ne pouvais pas m'empêcher de laisser ces fantasmes se glisser dans mon esprit. Je rêvais de ce moment depuis notre rencontre il y a plus de 6 ans. Je pouvais sentir le sperme s'accumuler dans ma bite, alors que je laissais la première giclée de ma bite Hay leva les yeux et prit ma bite de sa bouche. J'ai ouvert les yeux pour voir le visage souriant de Hay couvert de mon sperme. Je l'ai regardée lécher tout le sperme que sa langue pouvait atteindre dans sa bouche et le boire.

Hay leva les yeux et sourit,
"à en juger par cette charge, vous en aviez besoin"
Je ne pouvais que sourire en réponse, mes couilles palpitaient encore de l'orgasme auquel elle m'avait amené.
"Je ferais mieux de m'en débarrasser, tu as du sperme partout"
dit-elle en dégrafant son soutien-gorge et en commençant à se redresser devant moi. Alors qu'elle se levait, je sentis ses seins libres courir le long de ma cuisse puis dans le haut de mon t-shirt. Comme elle l'a fait, ce sperme a été transféré d'elle sur mon t-shirt.
"Oh, tu ferais mieux de retirer ça maintenant il y a aussi du sperme.
Elle a soulevé mon t-shirt et a pressé ses gros seins contre ma poitrine d'ours. Je sentis ma bite recommencer à se réveiller. Alors qu'elle s'éloignait de moi, j'ai eu mon premier regard sur ces seins glorieux en plein spectacle, son mamelon était fier comme signe de son excitation.

Alors que la main de Hay descendait vers ma bite pour le temps d'envoi, je descendis vers l'avant de son string. Au fur et à mesure que mes doigts entraient en contact avec la dentelle rugueuse, je pouvais sentir l'humidité qui indiquait l'état actuel de la chatte qui s'y trouvait. Sans plus réfléchir je me glissai soigneusement à l'intérieur de son string et dans le même mouvement sa chatte. Hay respira brusquement puis se détendit dans mes bras, me permettant de continuer. Deux choses me frappaient maintenant, d'abord sa chatte était parfaitement rasée de près, et cette pensée rendait ma bite encore plus dure. Deuxièmement, sa chatte était extrêmement humide, signe qu'elle en avait autant envie que moi. Alors que je touchais doucement sa chatte en travaillant doucement son clitoris avec mon pouce, je l'ai sentie retirer mon boxer, avec ma main libre j'ai rendu la pareille en retirant son string.

Alors que son string touchait le sol, elle en sortit et se baissa sur le canapé en cuir, ce n'est que maintenant que j'ai pris conscience que nous étions debout depuis un tel moment. Alors qu'elle était allongée là à me regarder en souriant, je ne pouvais pas détacher mes yeux de sa chatte. Elle était là, rasée de près comme elle l'avait senti, le jus qui s'en écoulait était le seul signe du doigté qu'elle venait de recevoir. Je me positionne entre ses jambes et laisse ma bite reposer contre sa chatte.
"S'il te plaît, baise-moi maintenant" haleta-t-elle à bout de souffle
"Je veux ta bite"
Sur ce, je me suis penché vers elle en pressant plus fermement ma bite contre sa chatte, sa chatte s'est ouverte permettant à ma bite de glisser. Je pouvais sentir son jus partout sur ma bite raide, je l'ai lentement poussé plus profondément en elle. J'ai commencé à accélérer ma course dans et hors de sa chatte, comme je l'ai fait, elle a commencé à haleter. En utilisant ses jambes, elle m'a tiré près pour s'assurer qu'elle profitait de toute la longueur de ma bite. Son corps brillait de sueur, ce qui la faisait paraître encore plus parfaite à mes yeux. Je pouvais sentir le sperme se rassembler une fois de plus, j'aurais aimé pouvoir faire durer cela pour toujours. Alors que je m'approchais de mon apogée, j'ai poussé ma bite profondément dans sa chatte maintenant détrempée, alors que je faisais cela, la respiration de Hay a commencé à s'accélérer. J'ai continué à la baiser, elle a jeté ses bras autour de mon prochain m'a rapproché et a murmuré "Je jouis". Ceci avec la sensation de ses seins sur ma poitrine et son jus sur ma bite étaient suffisants pour m'amener à un orgasme. J'ai senti le sperme jaillir de ma bite dans la chatte de Hay.

Avec cela, j'ai enfoncé ma bite profondément dans Hay et j'ai embrassé doucement son cou, avant de retirer ma bite maintenant molle d'ici la chatte humide. Pendant que je faisais cela, je pouvais voir le sperme que je venais de gicler commencer à s'échapper d'elle. Avec un sourire, Hay se pencha et m'embrassa avant de se lever. Silhouettée à la lumière du soleil, elle ne montrait aucun signe de notre rencontre et conservait son élégance gracieuse alors qu'elle se penchait pour ramasser ses sous-vêtements, mon cœur rata un battement à la vue de son cul. Elle me sourit avant de dire.
« Je vais me ranger. Je pense que c'est mieux si tu te montres.
Avant que je puisse répondre, elle est partie en ajoutant :
"Merci. Jusqu'à la prochaine fois... Peut-être » autre. Ma main s'enroule autour de l'arrière de sa tête alors que j'embrasse doucement son cou. Mes lèvres caressant son corps alors que je bouge de plus en plus bas. Mes lèvres douces coulent lentement sur son ventre alors que ma main glisse sur sa cuisse. J'arrive à ses lèvres humides de chatte et donne un doux baiser humide alors que je m'éloigne et embrasse sa cuisse, dans l'espoir d'une allumeuse.

J'embrasse tout autour de sa chatte. L'ignorer, embrasser ses cuisses et lécher tout autour. Son corps tremble alors qu'elle halète légèrement. Je lève les yeux vers elle et lui fais un sourire en léchant mes lèvres. Ma langue touche son clitoris puis monte et descend d'une manière lente et douce. Son dos se cambre alors qu'elle gémit et attrape sa poitrine. Sa main rapproche mes cheveux d'elle. Ma langue bouge plus vite alors que je suce et embrasse son clitoris. L'humidité de ses gouttes de mon menton et coule vers le bas. Elle transpire et halète. La lumière scintillante sur elle. Ma langue lèche plus vite alors qu'elle commence à japper doucement. Elle devient plus bruyante alors que je devenais de plus en plus rapide. Elle se cambre et hurle. Crier mon nom alors qu'elle éjacule sur mes lèvres. Dégoulinant de mon menton et brillant de la lumière de la bougie. L'essuyant du menton, je recommence à l'embrasser.

Nos lèvres entrent en collision alors qu'elle se goûte et moi. Je mords sa lèvre alors qu'elle me fait rouler sur le dos. Bao embrasse mon cou et je respire fortement. Elle descend alors que ses lèvres douces se détachent de ma peau. Sa langue coule sur mes abdominaux. Elle retire lentement mon slip. Les jeter au sol. Ma bite dure jaillit de mon short comme un valet d'enfer. Elle l'attrape doucement en léchant les côtés. Lentement et si doucement. Me rapprochant du bord. Elle me regarde dans les yeux et prend lentement ma bite dans sa bouche. Mon dos se cambre alors que je gémis son nom. Sa salive coule le long de la tige alors qu'elle tourne la tête de haut en bas. J'attrape ses cheveux en la tirant vers le bas. Ma bite dure a enfoncé sa gorge. Bao s'étouffe alors qu'elle pousse plus bas. Elle recule à bout de souffle avec ce large sourire sur son visage.

Bao remonte vers moi pendant que j'embrasse et suce la bave de sa bouche. Sa bave coule sur ma bite dure et scintille à la lumière. Sa chatte coule comme une fontaine sur mes abdominaux alors qu'elle s'assoit sur moi. Bao se penche sous elle-même pour saisir ma bite dure et humide et la place sous elle alors qu'elle descend lentement dessus. Il se serre lentement alors qu'elle baisse la tête en arrière en gémissant doucement. Mes yeux se ferment et je baisse la tête en arrière. Ma main vole vers son sein souple alors que je le saisis et le serre. Elle rebondit lentement de haut en bas sur moi. Alors que je serre fermement dans et hors de sa petite chatte serrée. Ma main s'enroule autour de son sein alors qu'elle attrape des poignées de sa poitrine. Mon autre main descend pour frotter son clitoris gonflé. Bao gémit plus fort alors qu'elle rebondit de haut en bas avec un élan plus rapide. Sa mésange rebondit alors que l'autre est fermement serrée dans ma main. Elle rebondit plus vite et elle crie et agite sa tête en arrière. Je gémis plus fort. Appelant son nom en haletant entre les respirations. Elle jouit à nouveau en me grattant les abdominaux, faisant couler du sang.




Poussant un cri fort alors que son sperme pulvérise sur moi. Je me retire en la tirant vers le bas pour pouvoir l'embrasser avec force. Elle se lève et se penche sur la commode. Je suis derrière avec ma main sur son cul. Je m'agenouille en écartant ses joues alors que je lèche lentement sa petite chatte humide. Je me relève en attrapant ma bite alors que je la pousse lentement en elle. La bouche de Bao s'agrandit et les yeux se serrent alors qu'elle halète et tremble. Je poussai plus vite alors que les objets vacillaient sur la commode. Le miroir claque contre le mur alors que son corps est poussé en avant de plus en plus vite. Ma main attrape son cul tandis que l'autre la tire en arrière. Je lui claque le cul. Laissant des marques de mains rouges. Ma bite dure entre et sort d'elle avec un mouvement rapide et dur. Le miroir tombe et la commode vacille lorsqu'elle s'y accroche. Nous nous crions tous les deux le nom de l'autre.

Puis nous jouissons simultanément. Pulvériser comme un ballon d'eau éclaté. Nous crions et tremblons. Haletant, nous nous sommes allongés sur le lit. La lumière brille sur nos corps trempés de sueur. J'enroule mes bras autour d'elle alors qu'elle pose sa tête sur ma poitrine et écoute mon cœur battre fort. Je pose ma tête sur la sienne et je la serre fort. Sans voix. S'endormir dans les bras l'un de l'autre. Bao me trouve en train d'ouvrir une autre bouteille de vin. Debout derrière moi, elle attrape mes fesses avant de passer son autre main sur ma poitrine, ses seins pressés contre mon dos et sa tête sur mes épaules. Lentement, sa main glisse le long de mon corps et commence à frotter ma bite à travers ma serviette tout en pétrissant mon cul.

En nous retournant, nous nous embrassons passionnément, nos langues entrant et sortant de la bouche de l'autre en succession rapide alors que Bao me sent la soulever du sol. Elle enroule ses jambes autour de mon torse en tenant le haut de mon corps alors que je la portais dans les escaliers. La porte de notre chambre est restée ouverte alors que nous trébuchons à travers l'arche, nous embrassant, avant de nous effondrer sur le lit. Bao a réussi à retirer ma serviette, à la jeter à travers la pièce dans la direction générale de notre salle de bain, permettant à Bao de passer ses mains sur ma poitrine nue avant de descendre plus bas sur mon corps. Elle sent ma bite palpiter et se tenir au garde-à-vous. Bao se penche sur le lit pour admirer la bite dure devant elle. Elle prend mes couilles poilues en coupe alors que sa bouche descend le long de la hampe, laissant une traînée de salive sur mon membre endolori. Elle me taquine en aspirant une de mes couilles dans sa bouche en jouant avec sa langue. Revenant au bout de ma bite et la sensation exquise alors que sa langue passe le long du bord sensible du bout.

Avec la sensation de picotement qui grandit à la base de ma colonne vertébrale, je sais que c'est son tour. Je me recule doucement avant de m'agenouiller pour l'embrasser à nouveau, avant de monter sur le lit derrière elle. Je caresse les côtés de son corps de ses seins jusqu'à ses hanches alors qu'elle se glisse hors de la chemise en soie en la soulevant par-dessus sa tête avant de la laisser tomber sur le sol. Bao roucoule, alors que ses seins nus sentent les draps de satin, ses mamelons durcissent, deviennent dressés et plus tendres. Je les ai pris fermement en coupe par derrière, ma bite dure pressant dans son dos alors qu'elle incline la tête et que nous nous embrassons à nouveau. Alors que nous nous repositionnons sur le lit, Bao est allongée sur le dos pendant que je descends jusqu'à ce que j'embrasse son nombril. La petite tache humide sur sa culotte me dit tout ce que j'avais besoin de savoir. Mes mains agrippent sa culotte, elle soulève ses hanches jusqu'à ce que son cul ne touche plus le lit. Son beau cul est nu, alors que je lui enlève sa culotte puis remonte ses jambes vers sa tête. J'apprécie la sensation douce de ses jambes, tournant mon attention vers sa chatte récemment épilée et complètement sans poils.

Je rampe entre ses jambes alors qu'elles sont étendues de manière invitante sur le lit, embrassant doucement ses cuisses au fur et à mesure. Alors que j'atteins les lèvres de sa chatte, je décide de prolonger l'anticipation un peu plus longtemps en faisant le tour de sa chatte jusqu'à son autre intérieur de cuisse, jusqu'à sa cheville et en remontant sa jambe jusqu'à ce que j'atteigne sa poitrine. Je me lève sur mes bras et nous nous embrassons profondément, ma bite claquant contre sa cuisse alors qu'elle soulève son cul, essayant de mettre sa chatte en contact avec mon corps. Je m'éloigne de sa bouche puis embrasse lentement son corps jusqu'à ses seins et son nombril, avant que ma langue n'arrive à sa chatte douce et soyeuse. Je la goûte, avant de sortir ma langue de son vagin et sur son clitoris rose rosé exposé. Le bourgeon sort alors que je lui prodigue des coups de langue, alternant entre des mouvements doux et fermes, rapides et lents sur la surface, et se brisant pour sucer son clitoris, augmentant la sensation sur un point très délicat. En même temps, un bras serpente le long de son corps tandis que l'autre main taquine doucement les entrées de sa chatte et de son cul.

Ma langue continue son assaut incessant et inflexible sur son clitoris alors que je sens la chaleur émanant de sa chatte. Quelques instants plus tard, ses hanches commencent à se cabrer sous les soins constants de ma langue et elle gémit d'extase alors que ma langue la baise jusqu'à un autre orgasme puissant. Elle goûte son propre jus d'amour alors que je me déplace derrière elle pendant que nous nous embrassons pendant que son orgasme s'apaise et que ses tremblements s'arrêtent. Elle sent ma bite dure se presser contre son cul. Voulant me sentir en elle, elle lève sa jambe en la jetant derrière eux pendant que nous continuons à nous embrasser, et sans hésitation, elle sent le bout de ma bite qui se déplace de son cul à sa chatte. Nous gémissons à l'unisson alors que le reste de mon arbre la pénètre.

Je recule un peu avant de repousser ma bite à l'intérieur de Bao alors qu'elle gémit à nouveau alors qu'elle remplit sa chatte chaude et trempée. Je l'ai fait lentement encore et encore jusqu'à ce que mon arbre soit enfoui en elle jusqu'à la garde. Bao commence à repousser avec son cul en essayant de m'enfoncer de plus en plus profondément en elle alors que nous nous installons dans une baise rythmique. Precum suinte déjà du bout de ma bite alors que je sens le flux de sang sur ma tête et mes organes génitaux de mon orgasme en attente. Ne voulant pas en finir tout de suite, je me retire et les roule tous les deux jusqu'à ce que Bao soit à quatre pattes, le cul en l'air. Je me suis réengagé exauçant le souhait de Bao alors que mon arbre s'enfonce de plus en plus profondément dans sa chatte en attente.

Avant trop longtemps, je ne peux pas me retenir. En gémissant, je sens ma bite pulser et trembler alors que je tire un jet de sperme chaud au fond d'elle, suivi d'un autre, et d'un autre, et d'un autre. Nous nous effondrons l'un sur l'autre sur le lit alors que les dernières gouttes de sperme éclaboussent le col de Bao alors qu'elle profite de son cinquième orgasme de la nuit. Atteignant derrière elle attrape la base de mon arbre, le gardant en elle avant de fléchir ses propres muscles pour traire les toutes dernières gouttes de sperme de moi. Nous nous roulons pour nous caresser, avec Bao allongée sur le lit, sa chatte tremblant à l'intérieur, envoyant des échos de son orgasme dans sa colonne vertébrale. Elle soulève à nouveau ses fesses alors que je tends la main derrière eux pour prendre un oreiller de rechange, que je place sous ses fesses surélevées avant de rouler sur le côté pour l'embrasser à nouveau.

Articles similaires

Enseignants Pet_(0)

Je suis un lycéen de quinze ans et je suppose que je suis assez moyen à bien des égards. Mes notes sont dans la moyenne et ma vie sociale est correcte, mais avec le sport et le temps passé avec le groupe de rock dans lequel je suis, je n'ai pas beaucoup de temps libre. Au lycée, tout le monde a une salle d'accueil où vous commencez chaque journée d'école. Chaque année, vous en obtenez un nouveau et cette année, j'ai été mis dans la chambre de Miss Porter. C'est une prof d'anglais dans la trentaine avec des cheveux blonds et...

2.3K Des vues

Likes 0

Steph - S'occupe de mon colocataire

Je connais Steph depuis 5 ans. Nous nous sommes rencontrés pour la première fois lorsqu'elle était une étudiante universitaire de 20 ans en Angleterre. Elle était tout ce qu'un homme pouvait désirer, c'est une superbe rousse, 5 4 et très mince. Elle est un cul à tomber par terre et pour quelqu'un d'aussi mince, elle a des seins 32E, aussi fermes que gros. Ma chance a eu lieu le jour où je l'ai rencontrée, et la première fois que nous avons baisé, ça s'est juste amélioré, elle a un désir insatiable de sexe, et la chatte la plus mignonne que j'ai...

2.4K Des vues

Likes 0

Mordie pt1

Dans une petite ville, au milieu de nulle part, vivait un homme inconnu appelé Mordie. Pendant des années, Mordie a passé ses journées dans sa maison à penser à la femme parfaite pour lui. Vous voyez, Mordie n'est pas un méchant, il est juste mal compris. En tant que jeune garçon grandissant dans la grande ville, il était toujours taquiné à propos de son poids, de son visage mal interprété et de son instabilité mentale. Craignant pour la sécurité de son fils, la mère trop protectrice de Mordie a fui la ville pour vivre dans une petite ville. Par peur du...

2.3K Des vues

Likes 0

RACONTE-MOI UNE HISTOIRE - PARTIE 1

Erica Fry a longuement réfléchi avant de se décider à entrer. Nerveusement, elle attendit que la réceptionniste en finisse avec une dame d'âge moyen qui fut ensuite emmenée vers ce qui devait être l'arrière des bureaux. Puis-je vous aider? demanda la jeune femme aux cheveux roux. « Euh, je l'espère », a marmonné Erica, « J'ai lu votre annonce et je me suis demandé si je pouvais peut-être… » « Si vous pouviez nous raconter votre histoire ? » intervint la tête rouge. Oui, soupira Erica avec reconnaissance, c'est exactement ça. « Vous comprenez la nature des histoires que nous recherchons ? » demanda la réceptionniste. Ahem, je pense que oui...

2.4K Des vues

Likes 0

Incestie --- [2]

Partie 2 [le dernier du thème bi pendant un moment] _____________________________ Le juge Ciro T. Nikolai était assis derrière un immense bureau alors qu'Avan Volka et son jeune neveu Caci entraient dans la chambre du juge. Nikolaï était du genre bourru avec des yeux durs et un visage ridé et sévère. Il fit signe à Avan et au garçon de s'asseoir de l'autre côté de son bureau. « Volka », a-t-il commencé, « j'ai ici un permis d'immigration et puisque leur père ne peut pas répondre par lui-même, votre signature suffira. » Le juge a soulevé le document de quatre pages et est passé à...

2.3K Des vues

Likes 0

BARB, MON TROIS VOIES.

Dans une histoire récente de BARB, MAKING MY SEXUAL FANTASIES HAPPEN, j'ai décrit comment, vers l'âge de trente-cinq ans, j'ai décidé de réaliser mes rêves et fantasmes sexuels. La première étape a été de trouver un nouvel amant. Par hasard, Zac est entré dans ma vie, physiquement attirant, un peu plus âgé que moi, un travail professionnel, et comme je l'ai vite appris, une épaisse érection de vingt centimètres. Au fil du temps, Zac m'a fait découvrir un large éventail d'expériences sexuelles. Masturbation mutuelle, me baiser pendant qu'une autre femme regardait, puis sexe lesbien avec elle pendant qu'il regardait. J'ai apprécié...

2.3K Des vues

Likes 0

Dépendance douloureuse.

Bonjour, je suis Adam 21 ans. Cela va faire partie d'une série MAIS chaque histoire peut être une histoire indépendante. Toutes les histoires que je vais faire sont complètement vraies. -Tout commentaire est le bienvenu. **Toronto, Ont** A l'époque j'étais jeune. J'ai donc finalement eu le courage d'envoyer un message au gars que j'ai rencontré en ligne via un site de chat gay nommé Steve pour une autre rencontre. Parce que la première rencontre a été pour le moins révélatrice. Je pensais que puisqu'il avait pris ma virginité anale la première fois, la seconde serait aussi mauvaise. J'ai donc envoyé un...

2.3K Des vues

Likes 0

Mon père était assis là et regardait

Quand j'avais 16 ans et presque 17 ans, mon père s'est remarié avec une femme adorable et très plantureuse, des seins beaucoup plus gros que maman a de loin et il dit que c'est aussi l'une de ses nombreuses qualités, elle est une excellente cuisinière et aime s'amuser de toutes sortes . Eh bien, je suis absent pour l'été quand tout cela se produit, je donne des cours d'informatique au lycée local, il semble que j'ai un talent naturel pour cela pour une raison étrange, je vois du code dans ma tête ou quelque chose comme ça et je ' Je...

2.1K Des vues

Likes 0

Meilleurs amis avec des avantages

Annabelle a crié de l'autre côté de la maison Dépêchez-vous! Nous allons être en retard! C'est une vieille amie d'enfance et elle vient juste d'emménager, car ses parents ont décidé qu'elle devait quitter leur maison. J'ai décidé de faire ce qu'il fallait pour qu'elle emménage avec moi. Je veux dire, pourquoi pas ? Nous avons tous les deux tout fait ensemble. Nous sommes allés aux mêmes cours, avons traîné au cinéma et avons même passé beaucoup de soirées pyjama ensemble. Je deviens trop timide quand j'essaye de l'inviter à sortir. Hé ! Le bus ne va plus nous attendre ! Le...

2.2K Des vues

Likes 0

Mon sale petit secret (12)

Salut les gars, c'est le dernier chapitre. J'espère que ça a été une bonne balade. Il y a un épilogue dans lequel j'expliquerai tout une fois le trio terminé. La fête du Nouvel An était une explosion… de mon sperme et du sperme de deux autres gars. L'un d'eux, comme vous le savez, était Mike. L'autre était… attendez et voyez. Cela deviendra évident assez tôt. Je suis donc entrée dans la soirée vêtue d'un cardigan et d'un short court. Évidemment, quand je m'habillais, j'avais l'idée du sexe dans ma tête. C'était dans une maison de 13 ans et j'avais décidé de...

2.1K Des vues

Likes 0

Recherches populaires

Share
Report

Report this video here.