Premier trio - MMF

707Report
Premier trio - MMF

Je savais que le gymnase allait bientôt fermer, alors je me suis dépêché de retourner au vestiaire et d'aller aux douches. J'ai dû sauter le sauna cette fois-ci, ce que j'adorais faire, pour pouvoir m'étirer correctement, sans oublier que c'est là que j'ai sucé ma première bite et cela me rappelle de si bons souvenirs. Mais je n'avais pas le temps, alors je suis allé directement aux douches nu, avec juste ma serviette accrochée à mon épaule. Le vestiaire était complètement vide, comme je l'aimais. J'ai commencé l'eau et ajusté la température pour qu'elle soit agréable et chaude et je suis intervenue après avoir mis ma serviette sur le crochet à l'extérieur. J'ai laissé le rideau ouvert parce que pourquoi pas ? Alors que je mouvais mon corps, j'ai commencé à ressentir les frémissements d'une tension sexuelle. Je connaissais bien ce sentiment puisque cela m'arrive tout le temps. Certains appelleraient cela une dépendance sexuelle, mais je pense en fait que je suis assez normal, je cède juste à mes désirs plus souvent que la plupart des hommes. Je ne vois pas l'intérêt de le supprimer tant que je ne fais de mal à personne, et je ne ferais jamais ça. Alors j'ai fermé les yeux et laissé mon esprit vagabonder. Il y avait eu une fille plus tôt que j'avais remarquée en train de s'entraîner. Ce devait être le jour de ses jambes, car elle faisait des squats, des fentes et des burpees, etc. Elle avait un cul à tomber par terre et, bien sûr, elle portait des pantalons d'entraînement serrés. Mes mains ont commencé à glisser sur tout mon corps comme si elles avaient leur propre esprit, trouvant finalement leur but à mon entrejambe. Tout glissant à cause du savon et de l'eau, j'ai commencé à faire glisser mes doigts sur ma bite à deux mains. En ce qui semble n'être que quelques secondes, c'était dur et au garde-à-vous. Je ne vais pas mentir, j'aime ma bite. Non seulement parce que cela me procure un tel plaisir, mais je pense aussi que c'est assez agréable. Il est de longueur moyenne, mais assez épais et dodu. Il est bien formé et proportionné, avec une jolie tête de champignon sur le dessus. Mais quand c'est solide comme le roc comme c'était le cas maintenant, et agréable et glissant, j'aime ce que ça fait dans mes mains, pas seulement ce que mes mains ressentent dessus.

Quoi qu'il en soit, j'ai dû me perdre dans mes pensées alors que j'agrippais fermement mon sexe, glissant mes mains de haut en bas à plusieurs reprises, appréciant chaque sensation, car soudain j'entendis la porte du vestiaire s'ouvrir. J'ouvris immédiatement les yeux et me figeai en position, l'eau coulant toujours le long de mes épaules et de mon dos. J'ai d'abord entendu des rires et deux voix distinctes. Puis j'ai entendu un "Shhh".

"Bonjour?" J'ai entendu une voix masculine crier. J'ai regardé mon corps savonneux et ma bite raide. "Merde", ai-je pensé, et je me suis immédiatement retourné pour me rincer aussi vite que possible. Je n'ai rien dit.

"Bonjour? Personnel du gymnase. Est-ce qu'il y a quelqu'un?" La voix répéta. J'essayais toujours frénétiquement de rincer tout le savon, mais il était incrusté dans les poils de ma poitrine et était difficile à rincer. Je ne savais pas quoi dire, alors je n'ai toujours rien dit.

C'était un peu plus calme maintenant, mais j'ai entendu la voix dire quelque chose comme "uhhg, attends, reviens tout de suite." J'ai commencé à paniquer de peur d'être pris nu avec un énorme hardon, mais je me rinçais toujours et je ne savais pas quoi faire. En quelques secondes, l'homme est apparu au coin de la rue et il s'est arrêté net quand il m'a vu, détournant la tête pour ne pas me mettre mal à l'aise. Trop tard. Il était entraîneur au gymnase. Je l'avais déjà vu dans le coin.

« Ohh ! » Il a dit. "Désolé mec, je ne pensais pas qu'il y avait quelqu'un ici. Tu ne m'as pas entendu appeler ?

Je l'ai regardé, embarrassé, tordant mon corps et couvrant mon entrejambe à deux mains pour qu'il ne puisse pas voir ma bite dure. « Umm… ouais… désolé, j'étais juste… je ne pensais pas que tu viendrais ici.

"Désolé pour ça. Je pensais que quelqu'un avait laissé la douche allumée, puisque personne ne répondait. expliqua-t-il, toujours en détournant les yeux de moi.

"Non, c'est de ma faute. J'aurais dû dire quelque chose. Je voulais juste finir. dis-je en fermant l'eau, ayant finalement rincé tout le savon. J'ai dû lâcher une de mes mains pour attraper la serviette, mais il ne regardait pas alors je l'ai fait rapidement. Comme je l'ai fait, soudain, une femme est également venue au coin de la rue et a eu une vue dégagée sur ma grosse bite dure alors qu'elle s'approchait. Elle portait également les vêtements du personnel du gymnase, et j'ai vu ses yeux s'écarquiller quand elle m'a vu.

"Ohhh!" s'exclama-t-elle. "Je me demandais à qui tu parlais." dit-elle à l'entraîneur. Comme elle l'a dit, ses yeux se sont fixés sur mon entrejambe et j'ai rapidement retiré ma main de l'endroit où j'attrapais la serviette. Je ne l'avais pas encore saisi. J'ai eu du mal à couvrir ma bite des deux mains car elle était toujours au garde-à-vous. "Maintenant, je vois." dit-elle en finissant sa pensée.

« Quoi ! » J'ai haleté. « Devez-vous être ici ? »

"Devrais-tu?" Elle a répondu avec suffisance. « Le gymnase est fermé depuis quinze minutes. Nous avons déjà verrouillé devant.

"Oh merde. Je suis désolé, je n'avais pas réalisé quelle heure il était. J'ai expliqué.

"C'est bon. Je suis vraiment content que nous vous ayons trouvé. Dit-elle, posant maintenant sa main sur l'épaule de l'entraîneur masculin et me regardant ouvertement de la tête aux pieds.

L'entraîneur masculin semblait un peu mal à l'aise et la regarda dans les yeux. "Sarah. Allez… laissez l'homme tranquille. Je suis sûr qu'il veut juste rentrer à la maison. Il a dit.

"Ça ne me ressemble pas." dit-elle, fixant à nouveau ses yeux sur mon entrejambe. "J'ai l'impression qu'il prenait son temps sous la douche, qu'il s'amusait."

Je pouvais sentir mon visage rougir d'embarras. Je savais que c'était évident tout ce temps ce que je faisais, mais maintenant elle m'avait appelé là-dessus. J'ai baissé la tête de honte.

"C'est super quand même !" Dit-elle joyeusement, alors qu'elle s'approchait de moi, relâchant sa main de l'épaule de l'homme. "Écoutez, je m'appelle Sarah, et voici Steve. Nous venons ici après avoir fermé parfois pour nous amuser un peu. Elle se retourna pour regarder Steve, et je vis un léger sourire venir sur ses lèvres. "Peut-être que vous voudriez nous rejoindre ?" Demanda-t-elle alors qu'elle tendait la main vers moi et brossait les poils de mon torse avec ses doigts.

J'essayais toujours de couvrir ma bite avec mes mains, et j'ai senti une légère contraction quand j'ai entendu ses paroles. J'ai immédiatement regardé dans ses yeux, choqué mais aussi intrigué par sa proposition. "Quoi?! Amusant ?… comme… tu veux dire… » J'ai trébuché pour dire.

"Ouais..." confirma-t-elle en glissant sa main sur mon bras et en le tirant légèrement sur le côté. J'ai volontairement écarté ma main, révélant une partie de mon manche raide. "Amusant." Elle a fini.

"Ne t'inquiète pas." Steve est intervenu. « Il n'y a personne d'autre dans le bâtiment. Nous avons enfermé.

"Ouais, et je ne vois pas de bague à ce doigt." dit Sarah, touchant maintenant ma main gauche et l'écartant également.

"Et elle regarde vraiment!" dit Steve avec un petit rire.

"Alors... qu'est-ce que tu dis, mon grand ?" demanda-t-elle ouvertement.

Elle se tenait assez près de moi maintenant, effleurant de ses doigts ma poitrine, mes abdominaux et mes bras. Elle échangeait sa vue entre mes yeux et ma bite qui touchait presque son ventre maintenant. Je n'ai rien dit, mais j'ai simplement déplacé ses doigts vers mon sexe et elle les a enroulés autour de lui avec gratitude. Comme elle l'a fait, j'ai vu ses yeux s'illuminer à nouveau et un grand sourire l'a traversé. Elle savait que ma réponse était évidemment "oui".

Elle m'a regardé droit dans les yeux et a penché sa tête dans la mienne et a planté un profond baiser passionné sur moi. Elle a saisi ma bite fermement pendant que nous nous embrassions, balançant lentement et sensuellement sa main de haut en bas. Elle embrassait très bien, et je tombai en elle, enroulant mes bras autour d'elle, la tirant fermement contre moi pendant que je lui rendais son baiser. J'avais les yeux fermés maintenant, mais je sentais la présence de Steve, qui était venu derrière elle. Il agrippait son cul et a commencé à caresser toutes les parties d'elle qu'il pouvait toucher. J'ai ouvert les yeux pour le voir regarder ses fesses alors qu'il la sentait. Elle finit par rompre notre baiser et pencha la tête en arrière, tournant son cou pour lui faire face. Il attrapa son visage à deux mains et commença à l'embrasser comme je l'avais fait. Elle était toujours pressée contre moi, sa main caressant mon sexe entre nos corps. J'ai fait un petit pas en arrière pour lui donner un peu d'espace pour me branler librement, et je l'ai regardée pendant qu'elle s'embrassait avec lui. C'était chaud de les voir s'embrasser comme ça. Ils se sont évidemment beaucoup amusés. J'étais surpris de ce que je venais de commencer, mais en même temps, j'étais clairement très excité et je me suis dit : "Qu'est-ce que c'est, on va faire ça !"

J'ai mis mes mains sur sa taille et les ai glissées jusqu'à ses seins pendant qu'elle continuait à me caresser. Alors que je la sentais se lever, elle a déplacé sa main libre jusqu'à la tête de Steve, l'attirant davantage vers son visage, l'embrassant plus profondément. J'ai senti son devant partout à travers ses vêtements et j'ai décidé que j'allais vraiment y aller. J'ai enroulé mes doigts à l'intérieur de sa ceinture et sans hésitation, j'ai tiré son pantalon serré et ses sous-vêtements jusqu'à ses cuisses. Steve était pressé contre son dos et son pantalon s'étirait et luttait pour descendre sur ses fesses rondes et serrées, mais finit par le faire. Steve attrapa immédiatement le bas de sa chemise, la soulevant rapidement, exposant son soutien-gorge de sport. Dans un mouvement rapide, il avait agrippé le bas de son soutien-gorge de sport et l'avait également forcé sur ses seins amples. Elle a rapidement rompu leur baiser et a finalement relâché ma bite également. Elle croisa les bras, attrapa les deux côtés de sa chemise et de son soutien-gorge et les passa rapidement par-dessus sa tête. En même temps, après avoir libéré ma bite de son emprise, je me suis penché en avant et j'ai poussé son pantalon et sa culotte sur le sol humide. Elle en sortit et secoua la tête d'un côté à l'autre, ébouriffant un peu ses cheveux. En un instant, elle était nue devant moi, et a rapidement replacé sa main opposée cette fois sur ma hampe. Mes mains ont commencé à surfer sur son corps alors que je la regardais à nouveau. Son corps d'entraîneur serré était impeccable. Elle avait les seins en bonnet C les plus fermes et les plus guillerets que j'aie jamais ressentis, et son ventre taillé et tonique descendait jusqu'à sa chatte et ses jambes douces et rasées. Alors que je me tenais là à l'admirer, j'ai remarqué que Steve se déshabillait maintenant de l'autre côté d'elle. Il s'était également déshabillé en quelques secondes et revenait maintenant à sa position, se pressant contre son dos. Elle m'a de nouveau regardé dans les yeux avant de m'embrasser et de me caresser la bite plus vite qu'avant.

Mes mains étaient sur tout son corps, mais j'ai finalement trouvé sa chatte lisse qui était déjà trempée. Je l'ai entendue gémir lorsque je l'ai touchée et j'ai su qu'elle était pleinement engagée dans cette expérience. Sa chatte glissante était si chaude et lisse que c'était un rêve de la toucher, et je savais que je voulais la goûter. Alors que je plongeais deux doigts dans sa chaleur, je sentis les mains de Steve se tendre vers moi maintenant. Il a commencé à caresser mes fesses et à les serrer. J'ai rompu mon baiser avec Sarah et j'ai ouvert les yeux pour le regarder avec un sourire. Il n'a rien dit mais a répondu en déplaçant ses mains autour de mes hanches et en les glissant entre le mien et le corps de Sarah. Nous nous sommes tous les deux séparés instinctivement légèrement en lui donnant accès, et il a trouvé mes couilles avec ses doigts. Alors qu'il se penchait autour de Sarah, caressant mes couilles, elle relâcha sa prise sur moi et Steve prit le relais. J'avais toujours deux doigts fermement plantés dans la chatte de Sarah et j'ai tendu mon autre main autour d'elle maintenant pour saisir son cul. Pas étonnant qu'elle soit entraîneuse, avec un cul serré comme ça ! J'ai incliné la tête vers le bas et j'ai commencé à embrasser et à sucer les seins incroyablement gais de Sarah, tandis que Steve caressait et caressait mes affaires. Toutes ces sensations étaient de trop, je suppose, parce que je commençais à sentir l'agitation familière dans mon aine et je m'entendais même involontairement gémir de plaisir. Je savais que j'étais au bord de l'orgasme et je ne voulais pas que cela se termine de sitôt, alors j'ai dû tout arrêter pour le moment. Je levai la tête et les regardai brièvement tous les deux dans les yeux, puis plaçai doucement mes mains sur celles de Steve. Il arrêta ses mouvements.

J'ai lentement reculé, sans rien dire, mais en leur faisant savoir que je ne voulais pas m'arrêter complètement, je voulais juste faire autre chose. Alors que nous nous relâchions tous, je m'accroupis et m'agenouillai. Maintenant, avec mon visage près de la chatte dégoulinante de Sarah, je l'ai regardée avec des yeux de chiot et j'ai souri. Elle me regardait. J'ai vu les mains de Steve se déplacer autour de son corps, puis agrippant fermement ses seins. Je me suis penché et j'ai lentement léché sa chatte. Elle soupira et leva immédiatement sa jambe droite, la plaçant sur la barre de handicap sous la douche. Avec un meilleur accès maintenant, j'ai penché la tête plus loin et j'ai vraiment mis ma langue là-dedans. Sa main s'est déplacée vers ma tête alors que je la léchais et j'ai vu sa tête rouler en arrière. Je savais qu'elle devait encore s'embrasser avec Steve, alors qu'il caressait ses seins. J'insérais plusieurs doigts en elle maintenant, et je trouvais son clitoris avec ma langue, lapant son jus merveilleusement savoureux dans le processus. Alors que je respirais, j'ai finalement remarqué les grosses boules lourdes de Steve suspendues en vue, directement derrière le cul de Sarah. J'ai utilisé ma main libre pour les brouter. N'entendant ni ne voyant de réponse, je les pris en coupe, puis commençai à les faire rouler entre mes doigts. Puis j'ai entendu des gémissements étouffés d'en haut et j'ai su que j'allais bien. J'ai continué à manger et à doigter la chatte douce de Sarah tout en caressant les couilles de Steve pendant quelques minutes, tandis que mes propres sentiments se calmaient un peu.

Je pouvais voir et sentir Steve commencer à bosser sur le dos de Sarah pendant que je travaillais sur les deux. Je pouvais dire qu'il voulait être en elle, tout comme moi, mais pas encore tout à fait. J'ai tendu la main sous l'entrejambe de Sarah et j'ai tâté le corps de Steve. J'ai trouvé sa bite raide et j'ai enroulé ma main autour d'elle. Il recula instinctivement ses hanches pour me donner plus d'accès. Je n'avais pas vraiment pensé à ce que je faisais ou même voulais faire, mais mes mains ont tiré sa bite vers le bas pour qu'elle soit maintenant face à moi, sous la chatte de Sarah. "Putain de merde" ai-je accidentellement dit à haute voix. C'était énorme. Il devait mesurer 9 pouces de long, car même de derrière Sarah, la pointe était bien exposée devant elle. Je l'ai même vue baisser les yeux vers moi, et elle pouvait voir sa bite dépasser de quelques centimètres devant elle. Elle m'a souri, comme pour dire "je sais bien".

"Puis-je le sucer?" dis-je timidement. Sarah rayonnait de joie en me regardant.

"Bien sûr." entendis-je Steve dire derrière elle.

Alors je me suis assis un peu plus loin sur mes jambes, changeant de position. J'avais toujours ma main enroulée autour de sa belle grosse bite, mais elle était tendue contre moi. Il voulait se tenir droit. Alors j'ai lâché momentanément et ça a jailli vers le haut, touchant la chatte juteuse de Sarah. Je l'ai aidé un peu, en le frottant un peu dans sa chatte, puis en le saisissant à nouveau après qu'il soit bien mouillé sur le dessus. J'ai frotté le jus de sa chatte tout autour, caressant sa hampe, la faisant bien lubrifier. J'ai adoré son goût. Elle me regardait tout le temps.

Puis j'ai penché ma tête et j'ai tendu la main vers son bout de bite avec ma langue. J'ai lentement englouti les premiers centimètres de sa bite avec ma bouche chaude, révélant le goût du nectar de Sarah sur toute sa hampe. Je suis allé aussi loin que j'ai pu avant que mon nez ne touche sa chatte. J'ai inspiré profondément, puis j'ai lentement reculé. En levant les yeux, j'ai vu ses grands yeux d'encouragement. Je suis retourné pour plus, glissant à nouveau ma bouche sur sa bite raide, la sentant étirer ma bouche avec sa circonférence. Cette fois, j'ai baissé la tête pour avoir plus de lui avant que sa chatte ne me gêne. C'était incroyable. Je n'avais sucé une bite qu'une seule fois auparavant, mais j'adorais ça. C'était le meilleur des deux mondes, une bite qui avait le goût de la chatte. J'ai commencé à accélérer mon rythme, perdant le contrôle de mes impulsions. Je dévorais avidement sa hampe autant que je pouvais à chaque fois, m'arrêtant pour respirer la belle chatte devant moi. Je courbais son arbre vers le bas de plus en plus maintenant, essayant d'aller de plus en plus profondément à chaque fois. Je savais que je pouvais faire une gorge profonde, alors j'ai essayé à plusieurs reprises, en tenant son arbre profondément dans mon œsophage pendant plusieurs secondes à quelques reprises. Je l'ai entendu réagir à ça à chaque fois. Son sexe était si solide que je pouvais sentir la rigidité à chaque fois que ma langue passait dessus. Je pouvais dire que c'était aussi ce qui maintenait ma bite solide, et je le voulais tellement dans quelque chose maintenant.

Quelques minutes de plus de délicieuses bites à sucer et il ne semblait pas que Steve allait jouir ou quoi que ce soit. Ils s'embrassaient périodiquement au-dessus de moi pendant qu'il sentait son corps partout, mais il était temps pour plus que cela. Alors que je fais glisser la belle bite géante de Steve hors de ma gorge une dernière fois, je la laisse jaillir vers le haut et toucher la chatte de Sarah. Je l'ai pressé contre elle à nouveau, et il a commencé à se balancer d'avant en arrière, enduisant sa bite de la sève de sa chatte. J'ai poussé le bout de sa bite suffisamment en arrière pour qu'il puisse entrer en elle, puis je l'ai aidée. Avec un gros gémissement, Steve a immédiatement poussé en avant, sa tige solide comme le roc glissant facilement dans sa chatte trempée. Elle a également réagi, lâchant un soupir et s'appuyant sur le mur de la douche. J'étais juste là sous eux avec admiration, regardant sa grosse bite la pénétrer. Alors qu'il se retirait, sa chatte dégoulinait littéralement sur moi, et sa hampe était recouverte de son jus blanc. Je n'ai pas pu m'en empêcher et j'ai rapidement attrapé sa bite à nouveau, la faisant sortir complètement d'elle et la tirant vers ma bouche. Je l'ai encore une fois consommé avidement autant que je le pouvais, sentant sa bite au fond de ma gorge, enlevant le jus de la chatte de Sarah avec ma langue et l'avalant avec gratitude. Je retirai ma bouche de lui et levai les yeux pour voir Sarah baisser les yeux.

"Désolé." J'ai dit. "Je ne pouvais pas m'en empêcher." Elle sourit à nouveau.

J'ai guidé sa grosse tige vers sa chatte invitante et l'ai aidée. Encore une fois, il a poussé en avant, aussi profondément qu'il le pouvait cette fois. Le corps de Sarah tomba un peu en avant, penché sur moi maintenant. J'ai continué à regarder de près pendant un moment alors qu'il commençait à entrer et sortir de sa chaleur à plusieurs reprises. J'ai distraitement commencé à caresser ma propre bite et je me suis assis par terre en le regardant la baiser. Il a saisi ses seins incroyables pendant qu'il se débattait par derrière. Elle s'appuyait maintenant contre les murs et se mit à crier de plaisir. Sa chatte dégoulinait à chaque poussée. Elle me regarda et remarqua que je me branlais maintenant. Je la vis poser une main sur la hanche de Steve derrière elle, et il ralentit immédiatement son rythme.

"Venez ici." dit-elle en se penchant vers moi.

Je me levai alors qu'elle s'appuyait contre Steve. Il la ramena contre lui, tenant toujours ses seins. Je savais que sa grosse bite était toujours en elle. Alors que je me levais, elle a attrapé ma bite instantanément. Alors qu'elle recommençait lentement à le caresser, elle a dit: "Je ne peux pas le prendre dans mon cul." Puis elle baissa les yeux sur ma bite de taille moyenne. "Mais je pourrais prendre ça."

J'ai regardé Steve, qui a souri grand puis s'est éloigné de Sarah, éjectant sa bite d'elle dans le processus. Elle sourit aussi puis posa son pied sur le sol et se retourna soudainement pour faire face à Steve. Je n'avais pas vu son cul jusqu'à présent, et mon dieu qu'il était ferme. Dodu et rond, juste le petit cul parfait. Son corps d'entraîneur était si serré et ferme, je ne pouvais qu'imaginer à quel point son trou du cul serait serré. Elle enroula ses bras autour de Steve, et il plongea un peu son corps. Puis il se leva brusquement, la faisant crier. Je pouvais dire qu'il avait de nouveau embroché sa chatte sur sa grosse bite. Il baissa les deux mains et elle sauta vers le haut pendant qu'il la soulevait. Elle était maintenant suspendue à son partenaire d'entraînement musclé, tandis que sa bite était enfouie au plus profond d'elle. J'ai haussé les sourcils de surprise et je l'ai vu me regarder. Ils étaient juste là pour l'instant, comme pour m'attendre.

Je me suis placé derrière elle et j'ai tâté sous elle avec ma main. Tout était si juteux et glissant. Alors que je frottais des cercles autour de sa bite, le sentant étirer sa chatte, je frottai légèrement son trou du cul serré également. J'ai entendu des gémissements d'encouragement de sa part et j'ai décidé de tester les eaux avec un doigt ou deux d'abord. Alors que j'appuyais mon doigt sur son bouton de rose, il s'écrasa et pénétra facilement en elle. Elle a encore gémi et a même dit "ahhh, ouais". J'ai pris cela comme signal et j'ai touché le bout de ma bite dans ses trous dégoulinants. Tandis que je la faisais glisser, répandant son nectar dessus, Steve commença à se balancer légèrement vers l'intérieur et l'extérieur d'elle. J'ai trouvé son trou avec ma bite et j'ai lentement poussé vers l'avant. Il a percé son cul avec facilité et a commencé à glisser dedans, l'étirant au maximum. Elle se figea sur place pendant un moment, puis se laissa tomber sur moi, m'encourageant à l'empaler davantage. Son cul était si serré que je pouvais à peine le prendre, et alors que je me glissais dedans, je pouvais aussi sentir la pression de la bite de Steve dans sa chatte. Je n'avais jamais ressenti cela auparavant et c'était trop difficile à gérer. Avec une dernière poussée, je poussai vers le haut et fus soudain dans son cul jusqu'à la garde. Elle poussa un nouveau cri et enfouit sa tête dans l'épaule de Steve. Mais j'ai entendu un « Oh putain oui » étouffé. sortir de ses lèvres. Steve et moi nous sommes regardés et avons souri. Puis Steve a commencé à la soulever, lui faisant glisser nos deux tiges dures comme du roc en même temps. Mais avant que l'un de nous ne sorte, il la laissa retomber. "AHH" cria-t-elle.

répéta-t-il, la soulevant et la laissant tomber. Encore et encore, maintenant avec un rythme, nous baisions ses deux trous. Elle agrippa les épaules de Steve plus fort maintenant alors qu'elle commençait à crier sauvagement. Nous étions tous synchronisés alors que Steve contrôlait son mouvement, l'empalant sur nos deux bites solides encore et encore. Finalement, elle a voulu un peu de contrôle, s'abattant sur nous deux, elle a commencé à se tordre d'avant en arrière. Je pouvais à peine me contenir plus. Son cul serré, combiné à la sensation de la tige dure de Steve contre la mienne à l'intérieur d'elle, c'était trop pour moi. Je montais pour un orgasme massif, quand elle a commencé à convulser sur nous deux. Steve et moi avons arrêté de bouger pendant que Sarah s'agitait entre nous. Elle enfouit à nouveau son visage dans l'épaule de Steve, cette fois je pense en le mordant. Ses cris étaient étouffés, alors qu'elle jouissait fort. Je sentis sa sève couler sur mes couilles tandis que son orgasme diminuait. Quelques secondes plus tard, elle leva la tête, haletante. "Oh mon Dieu." Elle respirait. "Euhh. Je n'en ai jamais eu deux à la fois. Elle a admis. "C'était... putain... incroyable."

Pendant qu'elle disait cela, j'ai senti mes couilles gonfler. Son sperme coulait dessus et je ne pouvais plus le contenir. J'ai légèrement oscillé en elle quelques dernières fois, et je savais que je devais me libérer. Je me suis retiré de son trou du cul serré, saisissant immédiatement ma bite dans ma main. Réalisant ce qui se passait, elle s'éloigna de Steve, et il la relâcha instantanément, retirant sa grosse bite de sa chatte dans le processus. Sarah se tourna pour me faire face et embrassa rapidement mon visage et ma poitrine, puis tomba soudainement à genoux. Elle a attrapé mes mains et les a retirées de ma bite, les remplaçant par les siennes, et a commencé à me caresser furieusement jusqu'à la fin. Elle s'est stabilisée sur ses genoux en se positionnant directement sous moi. Elle bomba le torse et ouvrit grand la bouche en tirant la langue. "Ouais, allez bébé." Dit-elle. "Donnez-moi du sperme!"

C'était tout ce qu'il fallait, et je m'appuyai contre les murs de la douche et la regardai droit dans les yeux. Elle avait mon bout de bite juste devant sa langue tendue, battant ma bite dure comme du roc, attendant juste ça. Je n'ai pas pu m'empêcher de gémir bruyamment lorsque j'ai finalement relâché et j'ai tiré une énorme giclée de sperme directement sur son visage. Elle ferma rapidement les yeux lorsque le premier coup se posa directement de son front à son menton, à travers sa bouche ouverte. J'ai continué à décharger, et le deuxième coup a explosé plus loin, lui vidant complètement la tête et frappant en fait Steve derrière elle. Puis d'autres coups ont atterri sur son visage, et encore et encore, j'ai vidé mes couilles, la majorité se retrouvant dans sa bouche en attente. Elle a ouvert les yeux alors qu'elle traitait les derniers morceaux de sperme suintant de moi et je l'ai vu assis là sur sa langue. Elle ferma la bouche et avala le tout sans effort. "Mmmm" gémit-elle, pressant une dernière petite goutte du bout de ma bite. Je l'ai regardée et j'ai ri un peu en voyant que son visage était peint avec mon sperme et en réalisant que j'avais également frappé Steve avec. Elle essuya un peu de sa joue et de son nez et gloussa un peu aussi.

J'ai levé les yeux vers Steve, qui branlait sa propre bite solide maintenant. Sarah tourna également son attention vers lui et se tourna pour lui faire face. J'avais une bonne vue de tout son corps, y compris sa bite dure géante, que je n'avais pas vue entièrement jusqu'à présent. C'était aussi un spécimen parfait, avec ce corps d'Adonis et cette bite incroyable. Ses muscles fléchissaient comme des fous alors qu'il battait sa bite désespérément en essayant de finir. Sarah était maintenant devant lui comme elle l'avait été avec moi, répétant ce qu'elle m'avait dit. "Oh ouais. Donne m'en plus. Allez bébé, nourris-moi aussi cette charge. Elle a supplié, alors qu'elle prenait le contrôle de le branler, comme elle l'a fait avec moi.

Alors que je restais là à la regarder le finir, je ne pouvais pas m'empêcher de penser que je voulais aussi le goûter. Alors sans vraiment réfléchir, je me suis remis à genoux et me suis blotti contre Sarah. J'ai commencé à frotter et à soulever ses beaux seins. J'ai remarqué une partie de mon sperme sur son épaule et je l'ai sucé, embrassant également son cou. « Mmm, tu en veux aussi ? » Elle me demanda. J'ai levé les yeux timidement et j'ai répondu "Oui s'il vous plaît." Diriger ma réponse à Steve. Comme un signal, j'ai vu son corps se soulever un peu et Sarah s'est préparée à recevoir encore plus de sperme. J'ai continué à tenir fermement ses seins, créant une étagère, puis j'ai appuyé mon visage contre le sien. J'ouvris la bouche et tirai la langue comme elle était. Il lui a fallu ses deux mains pour masturber suffisamment l'énorme bite de Steve, et ses mains étaient floues maintenant. J'ai regardé attentivement et j'ai vu ses couilles se resserrer. Je savais que ça allait arriver alors j'ai regardé dans ses yeux. Il a grogné bruyamment et soudain une corde de sperme a frappé le nez de Sarah et je l'ai sentie m'éclabousser. Elle a redirigé sa bite et le deuxième coup était le mien. Il a atterri directement sur tout mon visage, allant probablement aussi au-delà de ma tête. Cela m'a surpris mais j'ai gardé les yeux ouverts et j'ai attrapé sa bite éclatante avec ma main. Je voulais le sentir et le voir. J'ai continué à regarder ses balles se contracter à plusieurs reprises et j'ai senti les surtensions traverser son énorme arbre. Sarah m'a laissé garder sa bite en éruption dans ma direction, me donnant souffle après souffle de sperme chaud. Ma bouche était béante, essayant de tout saisir, mais c'était incontrôlable. Alors que je caressais et pressais, il continuait à couler et à éclater sur mon visage et ma langue. Steve haletait et gémissait pendant le plus long orgasme que j'ai jamais vu un mec avoir. Sarah a pris quelques clichés et je savais que j'étais gourmande, mais j'en voulais plus. Quelques plans plus petits et je savais que c'était fini. J'ai fait ce que Sarah m'avait fait et j'ai extrait les dernières gouttes de son délicieux sperme, directement sur ma langue.

J'ai regardé Sarah, voyant notre sperme maintenant mélangé glisser sur son visage, dégoulinant sur ses seins parfaits. Elle m'a regardé et a rapidement attrapé ma tête, m'attirant pour l'embrasser profondément. Le sperme de Steve s'est mélangé et mélangé dans nos bouches, créant le baiser le plus savoureux que j'aie jamais eu. Elle m'en a laissé la plus grande partie, mais quand nous avons rompu notre baiser, je l'ai vue en avaler. Je levai les yeux vers Steve puis déglutis également. Son nectar était magnifiquement acidulé et j'ai adoré chaque goutte. J'ai même commencé à le ramasser de partout sur mon visage dans ma bouche et j'ai remarqué que Sarah faisait de même avec le mien plus tôt. Alors que je léchais mes doigts et mes lèvres, je regardais le sperme qui avait coulé sur les seins de Sarah. Mais avant que je puisse agir dessus, Steve était à genoux, se penchant déjà pour le nettoyer. « Gardez-en un peu pour moi », dit-il en léchant les quelques gouttes de ses mamelons, s'arrêtant pour les embrasser et les sucer également.

Nous étions tous assis là dans un tas d'épuisement, collants mais satisfaits, nous admirant simplement en silence.

"Eh bien, j'espère vraiment que je vous rencontrerai à nouveau un jour." dis-je en brisant le silence.

La fin.

Articles similaires

La punition_(4)

Cela fait des semaines que je ne l’ai pas vu, que je n’ai pas senti son eau de Cologne, que je n’ai pas senti sa présence. Il est beaucoup plus âgé que moi ; il marche avec une attitude confiante, des muscles doucement gravés et des traits sombres et exotiques. Je viens d’emménager dans mon nouvel appartement, essayant frénétiquement de trouver où j’ai mis mon pull préféré lorsque mon téléphone vibre. Je regarde mon téléphone et vois son nom dans la bulle de message à l'écran. Mon cœur manque un petit battement. J’espérais qu’il me contacte depuis une éternité. Il me...

553 Des vues

Likes 0

Le cadeau de Noël spécial de maman

« Cadeau de Noël spécial pour maman » par rmdexter L'histoire suivante est une œuvre complète de fiction et de fantaisie. Toute ressemblance avec des personnes vivantes ou décédées est purement fortuite. Notez que contrairement à la plupart de mes œuvres publiées, il s'agit d'une histoire autonome, offerte en vacances grâce à tous mes lecteurs fidèles. Gardez cela à l'esprit lors de la lecture - j'espère que vous l'apprécierez. Et s'il vous plaît, prenez le temps de voter ou de laisser un commentaire, les auteurs l'apprécient. « Jake, je n'arrive pas à croire que tu te sois donné tant de mal ! » a...

1.3K Des vues

Likes 0

Ne jamais regarder en arrière_(2)

Introduction J'ai entendu quelqu'un emménager dans le manoir, dit le petit Jeremy d'un ton neutre. Sa voix d'adolescent était forte de confiance et sa poitrine était haute pendant qu'il parlait. Menteur, répliqua Porter instantanément. C'était impossible, tout le monde savait que cette maison était hantée. Les deux avaient 7 ans à l'époque et leur imagination travaillait constamment à des histoires. Beaucoup de leurs histoires étaient centrées sur le mystérieux manoir qui se trouvait au sommet du terrain montagneux qui entourait leur ville du Colorado. Les deux étaient convaincus qu'il était hanté, donc la perspective que quelqu'un l'habitait était incompréhensible. Non, Jeremy...

1.2K Des vues

Likes 0

Dommages collatéraux - Une histoire d'Halloween

Une soirée privée au Cantina Club devient un peu incontrôlable lorsqu'un homme déguisé en pilote de l'époque vietnamienne entre dans le club. = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = AVERTISSEMENT! Tous mes écrits sont destinés UNIQUEMENT aux adultes de plus de 18 ans. Les histoires peuvent contenir un contenu sexuel fort ou même extrême. Toutes les personnes et tous les événements représentés sont fictifs et toute ressemblance avec des personnes vivantes ou décédées est purement fortuite. Les actions, les situations et les réponses sont UNIQUEMENT fictives et ne...

934 Des vues

Likes 0

Dortoir 3 de GF

C'est l'histoire de Teagan, ma petite amie du temps où j'étais à l'université et de sa colocataire, Sarah. Si vous n'avez pas lu les parties 1 et 2, veuillez d'abord les consulter. --- Quelques jours se sont donc écoulés et Sarah a fait comme si de rien n'était. Comme si le fait qu'elle me regarde baiser et jouir sur Teagan n'était qu'un rêve. Comme si elle n'avait pas léché le sperme de Teagan sur ma bite et avalé mon sperme pendant que Teagan faisait la vaisselle. Pour être honnête, je n’étais même pas sûr que cela se soit produit. C'était tellement...

400 Des vues

Likes 0

L'étoffe d'une salope Chapitre 1

C'était une chaude journée d'été, je me dirigeais vers le centre commercial où se trouvait ma meilleure amie Rosie. Je l'ai attendu avec impatience toute la semaine. Je ne l'ai pas vue depuis quelques mois. Après quelques minutes de marche sous le soleil brûlant j'ai finalement atteint le centre commercial. Elle se tenait là, toujours aussi belle. Elle se tenait là dans son jean préféré, un t-shirt noir et une veste en cuir qui la faisait ressembler à une motarde. Ses cheveux étaient bouclés et d'un rouge brunâtre. J'étais amoureux de cette fille et je voulais lui dire mais je ne...

2.1K Des vues

Likes 0

Délice du commandant

Remarque : Bonjour à tous ! Encore une fois, comme toujours, j'écris pour l'argent. S'il vous plaît envoyez-moi un message si vous souhaitez votre propre histoire personnelle, privée et impressionnante de smexiness. Si vous n'avez rien de gentil à dire sur les commentaires, ne les dites pas du tout :) Si vous avez aimé le conte, ajoutez-moi s'il vous plaît comme ami ou ... critiquez ceci de manière positive. J'ai plus de 400 pages de travail que je mets en place et des notes positives, des commentaires positifs, des commentaires positifs - ils me font sourire. Duke était devenu plutôt impétueux...

2.6K Des vues

Likes 0

Les pulsions excitées de sa fille - 6

Janie s'est réveillée le lendemain matin en se sentant rafraîchie et vivante. Elle se leva et se regarda dans le miroir. Ses yeux brillaient et une nouvelle conscience brillait au plus profond d'eux. Voulant faire plaisir à son papa, elle s'est assise devant sa commode, nue. Elle s'est maquillée avec autant de soin qu'elle savait le faire, puis elle a attaché ses cheveux en queue de cheval. Quand elle eut fini, elle choisit un chemisier beige fin et une jupe courte beige. Après avoir choisi un soutien-gorge rose et une culotte de bikini en nylon transparent, elle s'est habillée. En se...

1.7K Des vues

Likes 0

L'ÉNORME BITE DU VOISIN NOUS IMPRESSIONNE DANS LE HOT TUB

Je m'appelle Amélia. Mon mari, Terry, et moi avons déménagé dans un quartier calme de l'ouest du Tennessee il y a environ 12 ans. Nous avons acheté une belle petite maison et, après avoir emménagé, avons décidé d'ajouter un joli et grand bain à remous dans la cour arrière, avec une terrasse de spa assez importante qui l'entoure. La maison et le bain à remous étaient parfaits pour nous ...... comme nous n'avions pas d'enfants, nous avons passé beaucoup de temps à nous détendre - principalement nus - dans le bain à remous le week-end et la plupart des soirées. En...

1.2K Des vues

Likes 0

L'élixir de vie

Note de l'auteur :[/b] The Elixir of Life est apparu sur xnxx l'année dernière. J'ai reçu de nombreux e-mails demandant qu'il soit republié ** Être un scientifique en génétique n'était pas sans avantages. Quatre assistants à plein temps, des bureaux cossus et n'oublions pas la nouvelle décapotable Lexus. Ils l'avaient chassé de la Brewer Pharmaceutical Corporation l'automne précédent, avec l'attrait d'un nouvel équipement de laboratoire à la pointe de la technologie et le type de financement sans fond auquel seules les agences gouvernementales semblent avoir accès. Dr James Wilson - Généticien principal a proclamé la plaque quelque peu ostentatoire située au niveau...

1.1K Des vues

Likes 0

Recherches populaires

Share
Report

Report this video here.