Lien...

424Report
Lien...

Alors que la princesse Faye donnait des coups de pied et criait, les méchants rois se sont serrés plus fort et il lui a giflé le cul.
"Ne fais pas ça, arrête !! laisse-moi y aller !!" Demanda Faye avec colère, mais il continua de marcher jusqu'à ce qu'il arrive à sa calèche.
"Tu ne vas pas t'en sortir comme ça !" cria-t-elle alors qu'il la jetait négligemment.
"Eh bien, je l'ai déjà fait..." rit-il d'un rire sourd et creux. Faye soupira, il n'allait pas changer d'avis. Alors que l'immense château devenait de plus en plus petit au loin, Faye essaya de penser à un plan d'évasion, mais quelques minutes plus tard, elle abandonna. Elle a donc essayé de faire claquer les barreaux, mais à sa grande horreur, ils étaient faits d'os. Elle s'est jetée en arrière et a regretté plus tôt dans la journée... si elle n'avait pas été aussi égoïste, elle ne serait pas dans cette position... Faye repensait à aujourd'hui, comment, alors qu'elle était censée suivre des cours de danse, elle se demandait sans but dans les jardins. Mais malheureusement aujourd'hui c'était pas le jour pour flâner dans le parc, le château était pris dans une embuscade ! Et Faye avait tenté de s'enfuir.

À ce moment-là, tous les gardes avaient compris où ils défendaient leur château, lorsque Faye repéra un visage familier, combattant vigoureusement parmi la foule. Link. Avec de longs cheveux blonds et des yeux bleus saillants, il était le plus jeune de tous les gardes, elle Âge, Link se démarquait du reste des gardes. sa carrure n'était pas grande, mais il avait les muscles d'un vrai guerrier, et Faye était incroyablement amoureuse de lui.
Faye a été sortie de son rêve éveillé, alors que des bras puissants l'ont saisie et tirée. Alors que Faye criait, Link regarda pour voir, quand il la vit, il leva son arme et fit un pas vers elle, avant... Clank !! d'une bûche d'arbre creuse l'a frappé à la tête, et les yeux de Link ont ​​roulé à l'arrière de sa tête alors qu'il tombait en avant. Alors que Faye était poussée dans la calèche, Link avait essayé de se lever, mais sans succès, et Faye avait crié pour appeler quelqu'un d'autre, mais il était trop tard...

Elle se retrouvait désormais coincée dans cette misérable voiture, avec de la paille recouvrant à peine le sol dur, alors que la voiture s'agitait, jetant Faye sur le côté de la voiture. Elle a entendu des rires.

Ce qui semblait être une éternité plus tard, la voiture s'est arrêtée et les portes se sont ouvertes et Faye a été tirée avec force hors de la voiture, en quelques secondes chrono, elle a été jetée dans un donjon qui sentait le pourriture, elle avait envie de Link, se souvient-elle un jour alors que ils s'étaient promenés dans les jardins. Leur conversation fut courte, mais elle s'accrocha à chaque mot qu'il prononçait. Faye lui avait demandé à propos de sa famille.
"Je n'ai pas de famille, j'étais orphelin à 7 ans" avait-il répondu tristement en fixant le sol.
"Oh, je suis vraiment désolée", avait répondu maladroitement Faye.
"Tout va bien", répondit-il en la regardant avec ses yeux d'un bleu profond. Ils avaient arrêté de marcher.
"Pourquoi interroges-tu Faye ?" il l'a interrogée.
"Tu es un mystère pour moi", avait ri Faye. "Et je suis curieuse", fit-elle un clin d'œil. Le visage de Link s'éclaira, mais ensuite ils entendirent tous les deux son nom être appelé.
"Je dois y aller..." dit-il en s'excusant, alors qu'il se dirigeait vers la grange. Il n'a fait que 2 pas, s'est retourné et l'a légèrement embrassée.
"Adieu" souffla-t-il en s'éloignant. Le cœur de Faye avait raté un battement. Elle pouvait encore sentir ses lèvres sur les siennes.

Faye leva les yeux, quelqu'un descendait les escaliers. Un lien peut-être ?? Mais non, c'était l'homme qui l'avait capturée. Elle se leva et courut vers les portes.
"Qui es tu et que veux tu?!" Elle a craché.
« Installe-toi, imbécile, tu ne vaux rien pour moi » ricana-t-il. " Ohh. mais ton père paierait un bon prix pour que tu sois libéré maintenant, n'est-ce pas ? " Il rit d'un ton méchant.
"Link viendra pour moi !" Elle a protesté.
"J'ai peur qu'il soit mort" dit-il et les genoux de Faye fléchirent sous elle.
"Non, il ne peut pas l'être !" Elle a chuchoté. Elle le regarda brusquement.
"Tu mens!!" Elle se releva si vite que même lui recula.
"Mais comment en être sûr ?" » Dit-il en riant sourdement, et il laissa Faye dans l'obscurité froide.

Alors qu'elle pleurait pour s'endormir, elle pensa : Link ne peut pas vraiment être mort ! Elle avait grandi avec Link, elle le connaissait ! il n'aurait pas cédé. À moins qu'ils n'aient pas joué loyalement et ne l'aient attrapé alors qu'il était inconscient, non, personne n'aurait eu le déshonneur de faire cela. Un combat d’homme à homme serait la seule option pour l’honneur. A quoi bon tuer quelqu'un momentanément paralysé, un lâche, pensa-t-elle.
"UN LACHE!" elle a crié. Elle était couverte de sueur, aucune brise ne venait la rafraîchir. Faye s'essuya les yeux, Link viendrait la chercher ! Il n'abandonnerait pas pour la retrouver. Faye se mordit la lèvre, mais même elle ne savait pas où elle était, si Link était inconscient lorsqu'elle fut emmenée, alors il ne pourrait pas la suivre !, après un coup comme celui-là, il pourrait même être encore au sol . Faye s'est inquiétée toute la nuit, et elle n'a pas pu dormir, elle pouvait entendre les rats se précipiter sur les sols en pierre dure, et les gouttes, les gouttes, les gouttes d'eau qui s'infiltraient et coulaient dans une flaque d'eau sur le sol quelque part dans l'obscurité. Il n'y avait pas d'autres bruits, il y avait un garde occasionnel qui passait et montrait une lumière vive dans le donjon où elle était gardée, éclairant toute la pièce, lui faisant mal aux yeux. Oh Link, où pourrais-tu être ? pensa Faye en se sentant sombrer dans un sommeil misérable.

Articles similaires

L'étoffe d'une salope Chapitre 1

C'était une chaude journée d'été, je me dirigeais vers le centre commercial où se trouvait ma meilleure amie Rosie. Je l'ai attendu avec impatience toute la semaine. Je ne l'ai pas vue depuis quelques mois. Après quelques minutes de marche sous le soleil brûlant j'ai finalement atteint le centre commercial. Elle se tenait là, toujours aussi belle. Elle se tenait là dans son jean préféré, un t-shirt noir et une veste en cuir qui la faisait ressembler à une motarde. Ses cheveux étaient bouclés et d'un rouge brunâtre. J'étais amoureux de cette fille et je voulais lui dire mais je ne...

2.2K Des vues

Likes 0

Motel en Corse rurale au Texas

«Je le sens», murmura-t-elle, sa voix rauque à cause de la douleur qui lançait partout, mais nulle part plus que là où sa bite pressait à travers les couches entre elles. Elle garda son regard sur sa bouche alors que l'excitation suintait en elle. Ellen a rapporté son histoire de Corsicana puis s'est enregistrée au Best Western Executive Inn. Ellen a déverrouillé la porte de sa chambre, ouvrant la porte, elle est surprise de me voir l'attendre. Ellen soupira, posa la valise sur le lit, je me levai de la chaise, attrapant la main d'Ellen dans ma poigne. « Eh bien...

2.1K Des vues

Likes 0

La fête des diplômés (Partie 1)

J'étais chez mon ami Garret pour la fête de remise des diplômes de sa sœur Jordan. Lui et moi n'étions qu'étudiants de première année à l'époque et c'était la première fête à laquelle j'allais. Aussi excité que j'étais, j'ai réalisé que je ne me ferais pas baiser. Moi, moi-même et moi étions à un ÉTONNANT 5 pieds 4 pouces. Grand enfant n'étais-je pas? Bien sûr, je plaisante, j'étais en fait l'un des enfants les plus petits de ma classe, à part les filles. Je ne pesais que 130 livres, surtout des muscles heureusement, et je ne pouvais peser que 135 livres...

1.3K Des vues

Likes 0

LaMar et Leon (ce qui vient de se passer, partie 2)

Après que Maître m'ait laissé enchaîné là-bas, dans ce qu'il fallait appeler et que je réalisais maintenant que c'était un donjon, j'ai commencé à paniquer. Je n'avais pas voulu et j'avais pu éviter de penser à ce que le maître m'avait fait subir, me baiser le cul et non seulement me faire sucer son énorme bite, mais avaler son sperme et ensuite le remercier de m'avoir utilisé de cette façon. Mais maintenant laissé seul, toujours enchaîné au sol, la réalité commençait à s'imposer. Comment allais-je sortir et qu'était-il arrivé à mes amis avec qui j'avais bu – étaient-ils au courant ?...

786 Des vues

Likes 0

Incestie --- [2]

Partie 2 [le dernier du thème bi pendant un moment] _____________________________ Le juge Ciro T. Nikolai était assis derrière un immense bureau alors qu'Avan Volka et son jeune neveu Caci entraient dans la chambre du juge. Nikolaï était du genre bourru avec des yeux durs et un visage ridé et sévère. Il fit signe à Avan et au garçon de s'asseoir de l'autre côté de son bureau. « Volka », a-t-il commencé, « j'ai ici un permis d'immigration et puisque leur père ne peut pas répondre par lui-même, votre signature suffira. » Le juge a soulevé le document de quatre pages et est passé à...

2.6K Des vues

Likes 0

Mon père était assis là et regardait

Quand j'avais 16 ans et presque 17 ans, mon père s'est remarié avec une femme adorable et très plantureuse, des seins beaucoup plus gros que maman a de loin et il dit que c'est aussi l'une de ses nombreuses qualités, elle est une excellente cuisinière et aime s'amuser de toutes sortes . Eh bien, je suis absent pour l'été quand tout cela se produit, je donne des cours d'informatique au lycée local, il semble que j'ai un talent naturel pour cela pour une raison étrange, je vois du code dans ma tête ou quelque chose comme ça et je ' Je...

2.4K Des vues

Likes 0

Les règles de détention

Derek, 18 ans, était assis au milieu d'une salle de classe à temps partiel. Il en avait marre que sa prof de pute lui donne vingt pages de devoirs chaque soir. Elle a toujours agi comme si elle était sur un grand cheval. Il jeta un coup d'œil à ses camarades de classe autour de lui, qui pour la plupart se bousculaient pour terminer leurs devoirs avant que le professeur n'entre. Il détestait que les devoirs deviennent un problème avec sa capacité à jouer au football. Son entraîneur lui a dit que s'il n'améliorait pas ses notes, il se retrouverait bientôt...

2.5K Des vues

Likes 0

Fille du fermier - Partie 1 & 2

Note de l'auteur : celle-ci n'est pas une histoire d'amour, veuillez chercher ailleurs si c'est ce que vous recherchez Partie 1 - Pris Au début, je n'en croyais pas mes oreilles. Alors que je me promenais en s'occupant du bétail et des cultures, j'ai entendu les doux gémissements d'une femelle venant de la grange. Plusieurs vélos gisaient par terre à proximité. Quand j'ai jeté un coup d'œil à l'intérieur par une fissure dans la porte en bois de la grange, je n'en croyais pas non plus mes yeux. Il y avait ma douce petite fille de seize ans, Elizabeth, nue à quatre...

2.9K Des vues

Likes 0

Baiser

Baiser Holly tourna sur la route de gravier qui menait à son lac privé et poussa un soupir de soulagement. Se garer à côté du grand chêne où elle se trouvait toujours, elle n'était qu'à quelques mètres du lac. Juste au-dessus se trouvait sa cabane. Elle aurait pu construire un manoir ici si elle le voulait, mais la cabane qui était là quand elle a acquis la propriété il y a plus de vingt ans. C'était d'abord un lieu de divertissement et de jeux avec son premier amant. C'était maintenant son refuge du monde de l'entreprise et c'était privé, loin de...

3.9K Des vues

Likes 0

Trois J et un S Go Ski - Jour 3, Partie 2

Trois J et un S Go Ski - Jour 3, Partie 2 Par le technicien BDSM FFF/F D/s / Doux / Exhibitionnisme / Esclavage consensuel / F/F / Neige / Froid / Humiliation / Électro-sexe = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = Quatre jeunes étudiantes en vacances au ski doivent trouver autre chose à faire lorsqu'un excès de neige fraîche les emprisonne dans leur cabine. Ceci est le quatrième de cette série et décrit une intéressante journée de ski sur des pistes presque désertes. Cela pourrait avoir plus...

2.1K Des vues

Likes 0

Recherches populaires

Share
Report

Report this video here.