Encore ensemble

736Report
Encore ensemble

Dans mon dernier chapitre, Kim était rentrée chez elle. J'attendais son retour depuis six mois. Kim avait changé à bien des égards, un qu'elle était revenue en tant que Kim attentionnée et aimante que j'avais appris à aimer quand nous n'étions que des enfants qui grandissaient. L'autre changement était dans son apparence, elle était toujours mignonne et sexy cependant, son poids avait radicalement changé, elle était passée d'environ 140 livres à plus de 200 livres.

Kim et moi nous sommes assis là sur notre lit à parler; Je venais juste de lui expliquer ce qui s'était passé depuis qu'elle était partie. Je lui avais raconté comment j'avais rencontré Gina, la fille de DeRonda, j'avais aussi dit à Kim que John et Gina étaient amoureux quand John avait 17 ans. Kim avait beaucoup de questions pour moi alors que nous étions assis là et parlions.

"Janet, est-ce pour cette raison que John s'est désintéressé de moi au lycée ?" Kim m'a demandé en essuyant plus de larmes.

J'ai dit à Kim que je croyais que c'était peut-être le cas. J'ai dit à Kim que ce devrait être quelque chose qu'elle devrait vraiment demander à John. J'ai aussi dit à Kim que je pouvais voir pourquoi il avait vu que Gina était une fille très belle et sensuelle à l'époque et même maintenant.

"John ne voudra même pas me voir et s'il le fait, pourquoi il se soucierait même de moi car il a toi et Gina avec qui jouer", "Je suis juste grosse et laide maintenant", a ajouté Kim alors qu'elle commençait à pleurer même Suite.

À l'improviste, nous avons entendu John dire: "Kim, tu n'es pas moche et tu ne l'as jamais été", "Bien sûr, tu as peut-être ajouté quelques kilos, mais avoir un bébé te fait ça."

Nous levâmes tous les deux les yeux pour trouver John debout dans l'embrasure de la porte de notre chambre. Kim a saisi les draps du lit pour couvrir son corps. Je suis juste resté assis là à le regarder depuis le lit.

"Janet, je t'ai demandé de ne pas dire à John que j'avais un bébé", a déclaré Kim en me regardant avec déception sur le visage.

John a répondu: "Janet ne m'a pas dit Kim, je l'ai découvert par ma tante."

« DeRonda te l'a dit John », « Elle m'a promis qu'elle ne te le dirait pas », répondis-je avec la même déception sur mon propre visage.

"Elle me l'a dit parce qu'elle voulait s'assurer que le bébé n'était pas le mien car s'il l'avait été..." dit John en s'arrêtant soudainement.

« Et si ça avait été John ? ai-je demandé alors que Kim et moi attendions sa réponse.

"J'aurais fait ce qu'il fallait, Janet, j'aurais épousé Kim", a répondu John.

"Vous auriez John", a déclaré Kim, la tête inclinée vers John.

J'ai baissé la tête quand j'ai entendu cela car je ne pensais pas que John l'aurait épousée même si cela avait été son bébé. J'ai été un peu déçu de l'avoir entendu dire que, même si je connaissais John comme je le connais maintenant, je sais qu'il aurait fait la chose honorable.

"Pourriez-vous me rendre un petit service tous les deux ?" John a demandé avec un sourire sur son visage.

"Qu'est-ce que c'est que Jean ?" Kim et moi lui avons demandé à l'unisson.

«Voudriez-vous tous les deux sortir de mon lit, enfiler des vêtements et me retrouver dans le salon?», «Vous me faites palpiter la bite», a déclaré John en tirant sur sa bite dure et palpitante à travers son pantalon de jogging.

Kim et moi avons regardé sa queue. Sa bite sortait de son pantalon. Nous nous sourîmes tous les deux alors qu'il se retournait et s'éloignait. Je me suis glissé du lit et j'ai atteint le tiroir de John où j'ai sorti des maillots de football surdimensionnés. J'en lançai un à Kim et glissai l'autre sur moi.

Le maillot me va lâchement où, comme sur Kim, il montre très bien ses gros seins laiteux. Kim a pris ma main alors que nous étions là dans la chambre. Kim m'a donné un rapide baiser sur mes lèvres avant de me le dire.

"Janet, je t'aime, souviens-toi que quoi qu'il arrive", a déclaré Kim en retirant ses lèvres des miennes.

"Je t'aime aussi Kim," répondis-je alors que nous sortions de la chambre.

Nous sommes sortis dans le salon. John était dans la cuisine et il nous a dit de nous asseoir sur le canapé, il serait avec nous dans une seconde. Kim et moi nous sommes assis sur le canapé en nous tenant la main. La tête de Kim descendit sur sa poitrine presque aussitôt qu'elle s'assit. Je pouvais sentir sa main trembler alors qu'elle serrait fermement la mienne dans la sienne.

John est entré avec deux verres de vin. Il nous a tendu un verre à tous les deux en nous disant que nous pourrions en avoir besoin. John se retourna et retourna dans la cuisine. Kim et moi nous sommes regardés avant de prendre une grande gorgée de nos verres. Alors que John retournait dans le salon, Kim me serra à nouveau la main.

John s'est approché de nous; il avait trois roses simples à la main et un verre de vin pour lui. Il a tendu à Kim une rose rouge en pleine floraison et lui a dit que celle-ci était pour elle, John m'en a tendu une rouge qui était juste au stade de bouton alors qu'il m'a dit que celle-ci était pour moi. Il nous a dit que la rose blanche était pour lui.

John s'est tenu devant nous en disant: "Cette rose rouge unique que je viens de vous offrir à tous les deux est le signe d'un amour très profond que j'ai pour vous deux." "À l'époque romaine, cette rose unique était le symbole de Vénus, la déesse de l'amour que vous êtes tous les deux pour moi." "La couleur rouge vif symbolise l'amour romantique et durable que j'ai apprécié avec vous deux." alors qu'il souriait et que ses yeux brillaient sur nous deux.

John a pris une respiration assez profonde et il a regardé Kim en disant: "Kim, la rose en pleine floraison que je t'ai donnée, délivre le message de je t'aime toujours", a-t-il dit en lui souriant.

John s'est tourné vers moi et il a placé sa main sur le côté de mon visage en disant: "Janet, cette rose naissante représente l'amour pour la première fois ou un amour de jeunesse qui est innocent et frais comme l'a été notre amour l'un pour l'autre", avant il m'a donné un petit baiser rapide sur mes lèvres.

John a tenu la rose blanche dans sa main en disant: "Je tiens la rose blanche qui contient deux sens, l'un est pour dire que je suis désolé pour quelque chose qui s'est passé dans le passé." "L'autre est de symboliser l'amour éternel, l'honneur et le respect que je porte dans mon cœur pour vous deux", alors qu'il regardait entre Kim et moi.

John a pris sa rose blanche et il l'a tendue devant nous en disant : « Janet, touche ta rose à la mienne », ce que j'ai fait. John a regardé Kim et a dit: "Kim, apporte ta rose à la nôtre."

Nos roses étaient toutes ensemble comme une seule quand John a dit: "La rose rouge et blanche ensemble symbolise l'unité que nous avions tous les trois à un moment donné", "J'espère que nous trois pourrons raviver cette unité que nous avions autrefois."

John a dit à Kim et moi de tenir les trois roses ensemble dans nos mains. Kim et moi avons fait ce qu'il a demandé. John a pris son verre de vin et il nous l'a tendu. John nous a demandé de le rejoindre pour porter un toast.

Alors que nos lunettes se touchaient, John a dit : « À la vie que nous aimons avec ceux que nous aimons.

Tous les trois, nous avons vidé nos verres de vin. Kim m'a regardé et je l'ai regardée. J'ai vu une seule larme couler sur sa joue alors qu'une coulait sur la mienne. Nous nous étreignîmes rapidement avant de nous tourner vers John.

"John, c'était à peu près les mots les plus romantiques et les plus doux que je t'ai jamais entendu dire," dis-je en lui souriant.

Kim s'est tournée vers John et en baissant la tête, elle a dit: "John, je suis vraiment désolée pour le mal que je t'ai causé à toi et à Janet." "Je suis impatient de vous montrer que vous pouvez à nouveau me faire confiance non seulement en tant qu'amant mais aussi en tant que véritable ami." "Car moi aussi je veux cette unité que nous avons tous dû retrouver", "J'espère seulement que vous deux pourrez me pardonner."

Kim gardait la tête inclinée vers le sol alors qu'elle était assise à côté de moi. John me regarda comme je le regardais. John m'a souri comme je lui ai souri. Nous avons tous les deux pris un doigt et nous l'avons placé sous le menton de Kim. Nous avons relevé sa tête de sa poitrine.

"Nous te pardonnons Kim", John et moi lui avons dit à l'unisson.

Kim nous a souri à tous les deux en répondant: "Merci à vous deux."

John nous a pris par les mains et il nous a tirés du canapé. John a enroulé ces adorables gros bras autour de nous tous les deux. Il nous attira étroitement, Kim et moi, contre son corps alors qu'il nous serrait dans ses bras. John nous a tenus dans ses bras très longtemps. Il a finalement rompu notre étreinte en s'éloignant de nous.

John regarda le tee-shirt qu'il portait. Il y avait deux taches humides de bonne taille sur sa chemise. John me regarda ensuite vers Kim. John regarda le maillot que portait Kim. Les mamelons de Kim étaient durs et pressaient fermement contre sa chemise. Le maillot de Kim avait les mêmes points humides que le tee-shirt de John.

"Est-ce que je pense que c'est?" John a demandé peu sûr de lui.

"C'est sûr et tu devrais y goûter", ai-je répondu en soulevant le maillot au-dessus de la tête de Kim.

Les mains et les bras de Kim couvraient son corps alors que je lui enlevais le maillot. On pouvait voir qu'elle était gênée de montrer son corps à John. J'ai regardé John et je lui ai plutôt jeté un coup d'œil. John savait ce que je voulais qu'il fasse.

John a saisi les mains de Kim et il les a tirées sur ses côtés en disant: "Tu seras toujours belle à mes yeux, peu importe ce que Kim," Ne me cache jamais ton corps, je t'aime pour toi ", alors qu'il enveloppait ces bras autour d'elle. Il devait en avoir aussi parce qu'il portait une grosse bite dans son pantalon de jogging.

Je me tenais là à côté de ces deux-là comme je l'avais fait plusieurs fois auparavant. Je les ai regardés s'embrasser. Leurs lèvres se rencontrèrent et ils s'embrassèrent comme ils l'avaient fait tant de fois auparavant. Il n'y avait peut-être pas la même passion qu'autrefois, mais c'était toujours un baiser attentionné et affectueux. La seule différence cette fois était cette seule larme coulant sur la joue de Kim.

Quand John a rompu leur baiser, j'ai doucement repoussé Kim sur le canapé en passant mon maillot par-dessus ma tête. Je m'assis à côté d'elle nue comme elle l'était. Je plaçai mon bras sur son épaule en regardant John.

« Déshabille-toi pour nous, John », ai-je dit en lui souriant puis à Kim.

"Bien sûr les filles," répondit John en allant mettre de la musique.

John revint et il poussa la table basse du devant du canapé. Alors que la musique jouait en arrière-plan, John se balançait sur la musique. Il regarda Kim puis moi alors qu'il soulevait lentement son tee-shirt sur son ventre. La main de Kim s'est posée sur la mienne lorsque nous avons vu ces abdominaux bien définis.

La main de Kim serra la mienne alors qu'il soulevait sa chemise plus haut. John enleva sa chemise et alors qu'il la faisait tournoyer au-dessus de sa tête, il fléchit ses adorables gros pectoraux. Ils ont sauté de haut en bas au rythme de la musique. Je pouvais sentir ma propre chatte commencer à se contracter pendant que je le regardais. J'ai retiré ma main de celle de Kim en la plaçant sur sa cuisse.

Kim a placé sa main sur ma cuisse et nous avons regardé John danser devant nous. John a placé sa main sur le dessus de sa tête et il a fléchi ces beaux gros muscles du bras et ses pectoraux en même temps. Ma main caressa la cuisse de Kim tandis que la sienne faisait de même avec la mienne. J'ai senti Kim écarter ses jambes alors que ma main s'approchait de sa chatte.

J'ai plongé ma main entre ses jambes ouvertes alors que j'écartais mes propres jambes pour sa main. Mes doigts coururent sur sa chatte, qui dégoulinait déjà de son jus. J'ai regardé Kim ses yeux étaient rivés sur John alors qu'il dansait devant nous. Kim a glissé un doigt dans ma chatte humide alors que John nous tournait le dos.

Kim a commencé à faire entrer et sortir son doigt de ma chatte. Son contact a fait trembler ma chatte encore plus. Alors que John nous branlait ce joli cul, j'ai moi aussi glissé un doigt dans la chatte de Kim. La chatte de Kim a sucé mon doigt alors qu'elle se tournait vers moi. Les lèvres de Kim ont rencontré les miennes et nous nous sommes enfermés dans un profond baiser passionné alors que nos doigts entraient et sortaient de notre chatte.

Nous avons rompu notre baiser alors que John baissait son pantalon, montrant ses fesses mignonnes. J'ai glissé deux doigts dans la chatte chaude et humide de Kim alors qu'il commençait à nous cogner son joli cul. Mon jus coulait sur le doigt de Kim alors qu'elle posait son pouce sur mon clitoris.

"Ahhh," gémis-je alors que Kim appuyait contre mon clitoris avec son pouce.

John a dansé ses fesses tout en retournant ce corps chaud et bien défini pour nous faire face. Il a enlevé son pantalon de jogging en nous souriant. John se tenait nu devant nous. Il a recommencé à danser.

La bite dure et palpitante de John rebondissait de haut en bas alors qu'il bougeait son corps au rythme de la musique. Mes yeux suivaient chaque rebond de sa queue. J'ai regardé Kim dont les yeux étaient sur sa bite dure et palpitante. Je sentis Kim glisser un autre doigt dans ma boîte brûlante.

"Dieu Janet, il est encore plus beau que dans mes souvenirs", "Ses muscles sont si bien définis et cette belle bite a l'air si attrayante", a roucoulé Kim alors que je sentais ses jambes s'ouvrir encore plus.

Lorsque les jambes de Kim se sont ouvertes, j'ai glissé un troisième doigt dans sa chatte sans poils. Kim gémit bruyamment alors que mes doigts le parcouraient et sortaient de sa chatte. Le pouce de Kim piétinait maintenant sur mon clitoris alors qu'elle faisait entrer et sortir ses doigts de ma chatte. J'ai eu un orgasme rapide sur ses doigts alors que je la regardais juste regarder John.

"John, joue avec ta bite pour nous", lui ai-je dit en changeant de position sur le canapé.

Les doigts et le pouce de Kim ont quitté ma chatte alors que je me penchais pour embrasser ses mamelons. Mes lèvres touchèrent l'un puis ses autres seins, tandis que je passais ma langue sur ses mamelons. Ils durcirent instantanément alors que ma langue les parcourait. J'ai regardé et j'ai vu que John se tenait juste là en train de caresser sa queue.

Il me regardait pendant que je jouais avec les énormes seins remplis de lait de Kim. J'ai placé ma main autour de l'un de ses énormes pots à lait. J'ai serré dessus, faisant jaillir son lait de ses seins. J'ai pris ma langue et j'ai lapé le lait qui jaillissait de son sein.

« John, approche-toi », dis-je en le regardant.

J'ai pressé et traire la mésange de Kim jusqu'à ce que son lait coule de son mamelon. J'ai dirigé son jet de lait vers la bite de John. Le lait atterrit sur sa queue et sur ses couilles pendantes. John a tout frotté dans sa bite en regardant le lait jaillir de la mésange de Kim. J'ai enroulé mes trois doigts plus loin dans la chatte humide de Kim. Je cherchais son endroit spécial.

"Janet, puis-je lui sucer la bite?" me demanda Kim d'un ton suppliant.

"John a laissé Kim sucer ta bite," dis-je en regardant Kim.

Kim m'a souri en répondant: "Merci Janet, cela fait longtemps que j'avais cette belle bite dans la bouche", a roucoulé Kim alors que je commençais à lui sucer les seins.

Kim lui prit la main et l'enroula autour de la bite palpitante de John. Elle a pompé plusieurs fois avant d'enrouler ses lèvres autour de lui. Kim a inhalé la bite de John profondément dans sa bouche. Elle devait s'entraîner car je ne l'avais jamais vue gorge profonde sa bite comme ça auparavant.

"OHhhh Dam girl, suce-moi", gémit John alors que Kim prenait toute sa bite dans sa bouche.

J'ai vu les joues de Kim aspirer vers l'intérieur alors qu'elle commençait à sucer sa queue. John plaça ses mains derrière la tête de Kim. J'attendais qu'elle libère sa tête de ses mains comme elle le faisait toujours auparavant. Kim n'a jamais aimé que John pompe sa tête sur sa bite pendant qu'elle la suçait.

J'ai souri en voyant Kim continuer à sucer pendant que John travaillait sa tête de haut en bas sur sa queue. Kim a donné une secousse lorsque mes doigts dans sa chatte ont trouvé sa place spéciale. Je les ai enroulés vers le haut jusqu'à ce qu'ils se frottent contre elle. J'ai sucé sauvagement son sein alors que le lait débordait de ma bouche et s'en échappait.

Le lait maternel de Kim a coulé de ma bouche alors que je le retirais de son sein. Je glissai mon corps sur le sol entre ces cuisses écartées tout en continuant à frotter sa tache avec mes doigts. J'ai retiré mes doigts de la chatte humide de Kim et je les ai léchés en goûtant ces jus d'elle que j'avais tant aimés auparavant.

"MMmmmm Kim, tu as encore meilleur goût qu'avant," gémis-je entre ses cuisses.

Kim n'a pas pu me répondre, car sa bouche était pleine de la bite de John. Cependant, elle avait besoin de me répondre alors que Kim venait de s'enfoncer dans le canapé en travaillant sa chatte vers le bord. John a retiré sa bite de sa bouche pendant qu'elle bougeait.

"Je veux goûter ces seins", a déclaré John en sautant sur le canapé.

John s'est mis à côté de Kim et il a sucé un de ses seins dans sa bouche. Je l'ai regardé téter son sein. Il a peut-être été un peu brutal en le faisant.

« Doucement John, tu n'as pas besoin de les mordre pour obtenir ton lait », lui dit Kim en lui caressant la tête.

John était plus doux alors qu'il allaitait ses seins. Je pouvais le voir aspirer son lait dans sa bouche et j'ai vu sa pomme d'Adam bouger alors que son lait coulait dans sa gorge. Bientôt, du lait coula de sa bouche et descendit le long de son sein.

J'enfouis mon visage entre les cuisses de Kim. J'ai léché sauvagement les lèvres de sa chatte puis je les ai séparées avec ma langue. Ma langue s'enfonça profondément dans sa chatte alors qu'elle gémissait doucement. J'ai levé les yeux pour voir la main de Kim sur la bite de John qui la pompait alors qu'il allaitait ses seins. John suçait l'un puis l'autre. Je pense qu'il essayait de les vider tous les deux de leur lait.

J'ai léché autour de la chatte de Kim pour me faire un avant-goût d'elle avant de lever les yeux vers Kim et j'ai demandé: "Voulez-vous cette bite dans votre chatte?"

"Oui beaucoup mais je ne peux pas", a répondu Kim avec un regard triste.

« Pourquoi ne peux-tu pas, Kim ? » J'ai demandé en ajoutant: "Tu peux avoir sa bite si tu veux."

John et moi avons arrêté ce que nous étions en train de faire quand nous avons entendu Kim dire cela. Nous l'avons regardée pendant qu'elle nous disait la raison. Kim nous a dit qu'elle ne pouvait pas encore recommencer la pilule.

"Je ne veux certainement pas avoir un autre bébé", a répondu Kim en regardant John puis moi. Kim regarda John et ajouta: "Mais tu peux me baiser dans le cul si tu veux aussi", alors qu'elle lui souriait.

John s'est levé de ce canapé en un clin d'œil. Il se tenait au bord du canapé, attendant que Kim se mette à quatre pattes. John a regardé Kim alors qu'elle bougeait, puis il m'a regardé par terre.

"Mettez-vous sous sa Janet et mangez sa chatte comme dans mon rêve", a déclaré John en souriant,

« Quel rêve, John ? » a demandé Kim alors que je grimpais sous elle.

"Peu importe, je te le dirai plus tard, assieds-toi maintenant cette belle chatte sur mon visage, fille," répondis-je en agitant sauvagement ma langue en l'air.

Kim a abaissé son gros cul vers le bas sur mon visage. J'ai écarté ses fesses en crachant sur son trou du cul. John a ri et il m'a dit que c'était OK, il avait obtenu du lubrifiant. Kim a abaissé sa chatte sur mon visage alors que je sentais ses mains écarter mes propres cuisses. Nos langues se touchaient la chatte en même temps.

J'ai commencé à creuser ma langue vers le haut dans la chatte de Kim alors que sa langue fendait les lèvres de ma chatte. Les boules suspendues de John frottaient contre mon front alors qu'il positionnait sa bite sur le trou du cul de Kim. J'ai arrêté ma langue de sa chatte alors que John soulageait sa bite très doucement et facilement dans ses fesses.

Bon garçon, je pensais qu'au moins il ne l'avait pas enfoncé en elle. John a juste tenu sa bite immobile dans le cul de Kim. J'ai recommencé à lui lécher la chatte. La langue de Kim me léchait la chatte. Kim a commencé à bouger son gros cul d'avant en arrière sur la bite de John.

Cela a donné à John le signal de commencer à lui baiser le cul également. John a fait entrer et sortir sa bite du trou du cul de Kim avec douceur et facilité. John a baisé le cul de Kim à un rythme régulier avec sa bite glissant dans et hors de son cul. Kim a placé son menton sur mon clitoris et elle a commencé à le balancer dessus.

Ahhh Kim, tu vas me faire… », gémis-je sous elle.

C'est tout ce que j'ai obtenu lorsque mon orgasme m'est venu. Ma chatte s'est contractée puis a palpité lorsque mon jus a commencé à en gicler. Je fais gicler un bon jet de jus de ma chatte alors que j'enfouis ma langue dans et hors de sa chatte. J'ai lapé sa chatte pendant que John la baisait.

J'étais capable de donner aux couilles de John un rapide coup de langue de temps en temps. Kim correspondait à chacun de ses coups de sa bite dans son cul en appuyant ses fesses contre lui. J'ai vu les couilles de John se tendre une fois, puis j'ai entendu Kim gémir.

"Ohhhh, je peux sentir ta bite palpiter dans mon cul John", "S'il te plaît, jouis dans mon cul", gémit Kim à haute voix alors qu'elle conduisait son cul vers sa queue.

"AHHhh merde ouais", a crié John en enfouissant complètement sa bite dans ses fesses.

Kim a juste secoué son cul sur sa queue pendant que je regardais ses couilles monter et descendre alors qu'il pompait son sperme profondément dans son cul. John et Kim gémissaient ensemble alors qu'il lui remplissait le cul. John recula alors que sa bite glissait de son cul.

J'ai tendu la main et je l'ai attrapé avec ma main, je l'ai guidé dans ma bouche. J'ai sucé sa bite fraîchement sortie du trou du cul de Kim. Il avait un goût un peu piquant mais surtout comme le sperme de John qui était dessus. J'ai continué à le sucer et à le lécher pendant qu'il le pompait dans et hors de ma bouche.

Kim est descendue de moi et elle s'est assise au bout du canapé. Je me suis levé et j'ai attrapé la bite de John pour la remettre dans ma bouche. Je l'ai sucé et léché pendant que je nettoyais sa queue. J'ai léché mes lèvres en me tournant vers Kim.

Kim m'a regardé et m'a dit : « Janet, tu es malade, mais je ne voudrais pas de toi autrement », alors qu'elle se dirigeait vers moi.

Kim m'a pris dans ses bras et elle m'a embrassé profondément alors que je sentais sa langue entrer dans ma bouche. Nos langues se tortillaient dans la bouche de l'autre, car notre baiser était long, profond et passionné. Kim a rompu notre baiser mais a continué à me serrer dans ses bras. Kim posa sa tête à côté de la mienne. Kim regarda vers John qui était derrière nous.

"Merci John, ta bite m'a manqué", a déclaré Kim. Puis Kim m'a chuchoté à l'oreille: "Merci à Janet d'avoir partagé à nouveau cet homme merveilleux avec moi, je promets de ne plus jamais essayer de voler ce que tu veux."

J'ai senti les larmes me monter aux yeux quand j'ai entendu Kim commencer à sangloter dans mes bras. Ils étaient heureux car Kim était à la maison où elle appartenait. John nous rejoignit sur le canapé alors que nous faisions de la place entre nous.

John a essuyé nos deux larmes en disant: "Les filles, n'arrêtez plus de pleurer, je ne peux pas dire si ce sont des larmes de joie ou de tristesse", alors qu'il nous regardait tous les deux.

Kim et moi lui avons assuré que nos larmes étaient heureuses. John enroula l'un de ses grands bras adorables autour de nous tous les deux alors qu'il nous attirait sur le côté de son corps. Ma main est allée sur sa poitrine alors que je frottais ses pectoraux; Kim fit de même jusqu'à ce que nos mains se rencontrent sur sa poitrine.

"C'était comme au bon vieux temps," "Bienvenue à la maison Kim," dit John en lui souriant.

Eh bien, ça s'est bien passé, pensai-je en m'asseyant sur le canapé avec Kim et John. Cependant, je n'étais pas encore sûr de Kim, surtout avec ce sourire que John venait de lui faire. Car ses yeux brillaient quand il avait dit cela à Kim. Cependant, avec John, je ne peux jamais vraiment dire parce que s'il est heureux et s'amuse, ses yeux pétillent. J'allais juste prendre une attitude attentiste.

Kim nous a dit qu'elle devait y aller et qu'elle nous verrait vendredi soir. J'ai suivi Kim jusqu'à sa voiture, je l'ai embrassée pour lui souhaiter bonne nuit et je lui ai dit que j'attendrais son retour vendredi soir. Alors que je regardais Kim monter dans sa voiture, j'ai remarqué que sa voiture était encore pleine de cartons et de ses valises. J'ai pensé qu'elle n'était pas encore rentrée.

Vendredi enfin arrivé, j'ai accompagné John à son entraînement du matin. Je lui ai rappelé que Kim venait et il m'a dit qu'il rentrerait plus tard après l'entraînement, car sa tante l'avait appelé et lui avait demandé de s'arrêter. Je lui ai demandé quoi. John m'a dit qu'il ne savait pas pourquoi. John n'avait pas plus tôt franchi la porte que le téléphone sonna, c'était son père ; il voulait savoir si je pouvais par hasard entrer au travail, car il avait besoin d'un coup de main pour la paperasse. Je lui ai dit que je viendrais lui donner un coup de main.

Je me suis dit que je ferais mieux d'appeler Kim et de lui dire que je ne serais pas à la maison avant trois heures aujourd'hui. J'ai appelé le numéro de la maison de Kim et son frère a répondu au téléphone. J'ai demandé à Bob si Kim était là. Bob m'a dit non que Kim ne vivait plus ici et il m'a raccroché au nez.

Alors que je me préparais à aller au travail, je me demandais où Kim logeait alors sinon à la maison. Cela m'a troublé la majeure partie de la journée au travail. Cependant, je me suis occupé puis me suis plongé dans la paperasse et j'ai tout oublié. Je me suis souvenu d'avoir vu la voiture de Kim pleine de ses affaires alors que je rentrais chez moi.

Je suis entré dans notre immeuble pour voir Kim assise dans sa voiture. Je me suis garé et Kim s'est approchée pour me saluer. Kim m'a serré dans ses bras et m'a rapidement embrassé avant d'entrer. J'ai remarqué ces boîtes et ces trucs dans sa voiture alors que nous nous éloignions.

« Asseyez-vous Kim, je vais nous apporter quelque chose à boire », ai-je dit en entrant dans la cuisine.

Je nous ai pris quelques canettes de soda et quelque chose à grignoter. Je retournai dans le salon donnant à Kim sa canette de boisson gazeuse avant de m'asseoir à côté d'elle. J'ai regardé Kim, on aurait dit qu'elle était restée debout toute la nuit. Elle avait des cernes sous les yeux.

« Kim, où as-tu séjourné ? » Je lui ai demandé.

Kim a baissé la tête et elle a répondu: "Dans ma voiture."

"Pourquoi dans ta voiture ?" J'ai demandé.

Kim m'a dit qu'elle ne voulait pas rester avec sa mère. Surtout en cela, son frère Bob y habitait toujours. Kim m'a dit qu'elle ne pouvait tout simplement pas se résoudre à rester là-bas. Kim m'a dit qu'elle ne savait tout simplement pas ce qu'elle allait faire.

"Eh bien, tout d'abord, tu peux rester ici avec nous," lui dis-je avec un sourire.

"Non, Janet, je ne peux pas faire ça", a répondu Kim.

« Kim, pourquoi pas toi ? » J'ai demandé.

"Parce que vous avez votre vie avec John et que je ne serais qu'un problème pour vous deux", a répondu Kim en baissant la tête.

"Tu n'es pas un problème pour nous Kim," répondis-je du moins j'espérais que non. "Laissez-moi parler à John quand il rentrera à la maison et nous en reparlerons tous", ai-je ajouté.

« Si vous le dites, Janet », a répondu Kim en levant les yeux vers moi. "Janet puis-je aller prendre une douche?" Kim m'a demandé.

Je lui ai dit d'y aller, Kim est sortie chercher des vêtements propres et je lui ai fait entrer dans la chambre. Kim m'a dit que j'étais une si bonne amie. Je retournai dans le salon pendant que Kim prenait sa douche. J'étais assis là à réfléchir quand John est rentré.

« Janet, est-ce que la voiture de Kim est dehors ? » Jean m'a demandé.

"Oui, pourquoi est-ce que tu demandes?" « Elle est en train de prendre une douche », répondis-je.

"Sa voiture est pleine de trucs, elle repart", a demandé John en se tenant à côté de moi.

"Non John," répondis-je. Puis j'ai ajouté: "Kim n'a pas d'endroit où rester", ai-je répondu en baissant la tête.

John est venu et il a soulevé ma tête avec son doigt en disant: "Je suppose que tu veux qu'elle reste avec nous."

"Seulement jusqu'à ce qu'elle se remette sur ses pieds John," répondis-je en lui lançant mon regard de chiot.

John a frotté sa main sur son front puis sur son visage en prenant une profonde inspiration et il a dit: «Tu es sûr de cette Janet», alors qu'il me regardait avec émerveillement.

"Oui, elle ne causera aucun problème, je le promets," répondis-je en me levant et jetant mes bras autour de lui.

J'ai posé mes lèvres sur les siennes et je lui ai donné un profond baiser passionné. Je sentis ses mains se diriger vers mes fesses alors qu'il me rendait mon baiser. Je glissai ma langue dans sa bouche pendant qu'il glissait la sienne dans la mienne. Sa main attrapa mes fesses alors que nous nous embrassions profondément.
J'ai entendu la douche s'arrêter et j'ai rompu notre baiser.

"John, tu diras à Kim que c'est bon pour elle de rester ici, je pense qu'elle se sentirait mieux si ça venait de toi", lui ai-je dit.

John secoua la tête OK et il s'assit sur le canapé. Il m'attira sur ses genoux, m'attirant contre lui. Il m'a dit qu'il m'aimait et que je lui avais manqué aujourd'hui. Kim est entrée dans le salon avec une serviette à peine enroulée autour d'elle, qui ne couvrait pas ses gros seins.

"Oh, désolée, je ne savais pas que tu étais à la maison, John", a déclaré Kim en tirant la serviette pour couvrir un peu ses seins.

« Habituez-vous Kim, vous restez avec nous et je ne prendrai pas NON comme réponse », lui dit John avec un sourire.

Kim a couru vers nous et elle a jeté ses bras autour de nous alors que cette serviette tombait de son corps. Kim nous a dit que ce ne serait que pour un petit moment jusqu'à ce qu'elle trouve du travail et ait son propre logement. La mésange de Kim était juste dans le visage de John. John Just a regardé son gros sein laiteux pendant un moment avant de le glisser dans sa bouche. John l'a sucé jusqu'à ce que du lait commence à couler de son sein.

John a retiré sa bouche de son sein alors que le lait coulait et il a dit: "Merde, c'est de la bonne merde."

Nous avons tous ri et Kim est entrée pour s'habiller. John m'a dit qu'il devait encore aller voir ce que sa tante voulait de lui. John est allé voir sa tante pendant que j'entrais dans la chambre pour parler à Kim.

"Merci Janet, je sais que tu as gentiment convaincu John de me laisser rester", a déclaré Kim.

"Je lui ai dit que tu ne serais pas un problème," répondis-je en la regardant. "Tu ne vas pas l'être, n'est-ce pas Kim?" Je lui ai demandé.

Kim m'a dit non, alors qu'elle traversait son cœur. Kim m'a dit qu'elle m'avait perdu une fois en tant qu'ami et qu'elle n'allait plus le faire. Une fois de plus, je l'ai regardée dans les yeux et j'ai su qu'elle me disait la vérité. Je lui ai donné un profond baiser et une étreinte avant de l'aider à apporter ses affaires dans notre appartement.

"Je vais dormir sur le canapé", a déclaré Kim alors que nous apportions ses affaires.

"Tu vas coucher avec nous," répondis-je. Kim m'a lancé un drôle de regard et j'ai ajouté: "Ce lit est assez grand pour que quatre personnes puissent y dormir et en plus, je n'ai pas à sortir du lit quand je te veux", avec mon sourire diabolique.

Kim et moi sommes restés assis à parler pendant la majeure partie de la journée. Je commençais à m'inquiéter de ce qui prenait tant de temps à John chez ses tantes. Quand le téléphone a sonné, j'ai décroché, c'était sa tante. DeRonda m'a dit qu'elle aimerait que nous venions la rejoindre pour le dîner ce soir, y compris Kim, car elle voulait la rencontrer.

Je lui ai dit que nous aimerions aussi si c'était OK avec John. DeRonda m'a dit qu'il était déjà là et il lui avait dit de nous appeler. J'ai dit à DeRonda OK et elle m'a dit que John serait à la maison pour venir nous chercher vers 18 heures. DeRonda m'a dit de porter quelque chose de sexy car il pourrait y avoir une fête après le dîner.

"Nous sortons dîner", ai-je dit à Kim en raccrochant le téléphone.

Je lui ai dit que John viendrait nous chercher plus tard pour aller dîner avec sa tante. Kim m'a demandé pourquoi elle partait, je lui ai dit parce que DeRonda aimerait vous rencontrer, c'est pourquoi. Kim a juste souri quand je lui ai dit d'aller s'habiller. Je lui ai dit qu'elle devait s'habiller sexy.

J'avais une toute nouvelle mini-robe rouge que je mourrais d'envie de porter. Je l'ai enfilé sur un soutien-gorge push-up et j'ai assorti un porte-jarretelles et des nylons avec une paire de talons de trois pouces. Je ne portais pas non plus de culotte sous ma robe. La mini robe couvrait à peine ma chatte.

J'étais trop occupé à me préparer donc je n'ai pas vraiment vu ce que Kim portait jusqu'à ce que nous soyons prêts. Kim portait une courte jupe noire qui descendait à peu près au milieu de ses cuisses. Kim avait choisi un haut très décolleté noir et blanc. Son énorme rack coincé et au-dessus de son haut. Elle portait des nylons hauts en dentelle sur les cuisses que vous pouviez voir chaque fois qu'elle faisait un pas dans ses talons hauts.

Kim s'est tournée vers moi et elle m'a dit : "Madame, tu es sexy comme l'enfer dans ta mini rouge", alors qu'elle me souriait.

"John l'a choisi pour moi", ai-je répondu en lui montrant que je n'avais pas de culotte.

Kim a tendu la main sous sa jupe en retirant sa culotte en disant: "Si vous ne portez pas de culotte, je ne le suis pas non plus", alors qu'elle les jetait sur le lit.

J'ai dit à Kim qu'elle était aussi sexy. Je ne mentais pas non plus car elle avait toujours l'air très sexy avec son poids supplémentaire. Je crois que c'était juste ses énormes putains de seins. D'une certaine manière, ses gros seins me rappelaient les gros seins de DeRonda. Ma chatte a commencé à se contracter alors que je regardais ses seins.

On frappa à la porte alors que nous entrions dans le salon. Je suis allé à la porte et j'ai été choqué quand je l'ai ouverte, il y avait Angelo.

Avec son fort accent italien, il a dit: «Mlle Jeanette, je suis ici pour vous transporter, vous et votre petite amie, au paradis», alors qu'il s'inclinait puis retournait à l'extérieur.

J'ai crié à Kim: "Hey, notre tour est là."

Kim est venue et nous avons franchi la porte alors qu'elle demandait: "C'était John?"

"Non, c'est notre trajet", répondis-je en la faisant sortir vers la limousine qui l'attendait.

Angelo nous a ouvert la porte alors que nous nous dirigions vers la limousine. Kim m'a demandé à qui appartenait la limousine. Je lui ai répondu qu'elle appartenait à la cousine de Gina John. Angelo nous fit monter tous les deux à l'arrière de la limousine et il s'assit sur le siège latéral. Angelo tapa sur la vitre et le chauffeur démarra.

Angelo a regardé Kim puis m'a regardé alors qu'il nous tendait à chacun une longue tige de rose et a dit: "Questa rosa solo desideri che potrebbe essere bella come voi due," "Désolé, je voulais dire que cette rose souhaite seulement être aussi belle que toi deux », alors qu'il nous souriait.

Après que Kim et moi ayons fini de rougir, j'ai demandé à Angelo où était John qu'il ne soit pas venu nous chercher. Angelo told me that Miss Gina had gone with John earlier in the day. I asked him where they went as I leaned forward.

“Miss Jeanette I do not kiss and tell you know that,” Angelo replied with an evil grin of his own.

I sat back into the seat as I felt Kim’s hand going into mine, she leaned over and she whispered into my ear, “Janet who is that man?”

“Oh forgive me, Kim this is Angelo, Angelo this is Kim,” I said as I introduced them to each other. “Angelo is head of security for Gina,” I added telling Kim.

Kim looked to Angelo then to me then back to Angelo who said, “It OK John told me you safe,” who smiled at her as he took her hand and gave it a kiss.

Kim cuddled up even closer to me as I knew she did not quite understand it all yet. I rather filled her in on everything again as we drove to DeRonda house. I parted my legs giving Angelo a good shot of my bald pussy. He just smiled at me. I started to think about that lovely fat cock he had tucked away in his pants. Had we not arrived I may have showed it to Kim.

The driver pulled us up to the door and Angelo got out and held the door open for us. Angelo leaned into me as I walked by and he whispered I will see much more of you later. I gave him a smile back. Kim asked me just what that was all about. I told her I would tell her all about it sometime. When we got to the door, DeRonda opened the door.

“My dear Janet so nice to see you again,” “And this lovely girl must me Kim,” “Janet has told me a lot about you only she never told me you were as lovely as you are,” DeRonda said as she hugged us both and planted a kiss on our cheeks.

The three of us stood outside talking when suddenly we all heard the roar of a race car engine or something. We all turned to see this speeding red corvette-barreling ass up the length of the driveway. The car came to a screeching halt beside the limo.

The driver revved the car up a few times before shutting it off. I watched as Gina jumped from the passenger side, while John jumped from the driver side. Gina ran over to him on his side of the corvette.

Gina yelled out in her broken English, “Your new car it go fast,” as she ran to him.

I stood there watching as Gina threw her arms around John and she started to kiss him passionately. I watched as John kissed her back with passion as well. I watched and I also wondered was that a cousinly kiss? I waited until they broke their long deep passionate kiss.

I went over to them and I said, “John, What does she mean YOUR NEW CAR?

Gina turned to me and she replied, “Janet I buy car for John for sex.”

I look at John as if I am about to tear his face off, John laughs a little then he said, “She means she brought me the car to look sexy Janet.”

“Yes, football hero’s all have sexy fast car now John does too,” “You like Janet it’s yours too, I fuck you both so it in your name,” Gina said as she wrapped her arms around me.

Gina rather caught me off guard when she kisses me passionately and deeply right there in front of everyone. Gina slipped her tongue into my mouth almost down my throat. I kissed her back as I slipped my tongue into her mouth. Gina pulled me tighter into herself as we kiss.

“Dam girl you have no panties on,” John yells out.

I realize that when Gina pulled me forward she had pulled up the back of my dress. This had exposed my butt to everyone. The three of us stood there with our arms wrapped around each other standing by the new red corvette. Gina looks up to her mom and sees Kim standing next to her.

Gina looks to John as she said, “È che la cagna Kim, cugina molto grasso,” (Which means is that Kim bitch, very fat cousin)

DeRonda yelled out in her very heavy Italian accent, “GINA tenere la lingua prima di pagare con il culo,” (Which means Gina hold your tongue before you pay with your ass.”

Gina walked over to her mom as she replied, “Sorry mama, I was out of line.” She turned to Kim and she said, “My English not well but I am happy to meet you Kim and I am sorry if I offended you,” as she hung her head down low.

John walked over to Gina and he raised her head up as he grabs her ass he said, “Cugino culo sta andando a guardare bene tutti arrossire,” (Which means Cousin Ass is going to look good all blushing.)

DeRonda yells out, “Enough children the next one of you that speaks anything other than English will pay the price.

Gina and John both reply “Yes mama” and “Yes aunt DeRonda,” with their heads bowed down.

“Janet, be a dear and take Kim into the garden while I have a little talk to these two,” DeRonda said to me.

I took Kim by the hand as I walked her to the back garden. I saw there was a table with chairs sat up so I figured we were having our dinner in the back garden. I sat down with Kim beside me who had a bewildered look on her face. I patted her hand and I told her I know you have plenty of questions.

Kim looked at me and she asked, “John can speak Italian?” “Does it trouble you that Gina kisses him like that?” “How did Gina offend me?” “Why does DeRonda have such control over them?”

I told Kim yes John can speak Italian very good; I also told her Gina understands English very well just does not speak it well. I told Kim that it did not brother me Gina kissing him like that. However, that was a lie for it troubled me a lot plus the fact that she had brought him that car. For I could give John my love but I could never give him anything like that shiny new corvette.

I told Kim that both John and Gina had the up most respect for DeRonda as I did as well. I told Kim that I was sure she would have it in time as well. I also told Kim that I knew a little bit of Italian and that Gina had more or less called her a fat bitch.

Gina hung her head down at the table as she said, “I feel so ashamed of myself and so out of place here with you.”

“It’s just new to you Kim, you will fit in just give it a chance,” I replied as I lifted her head up.

“Janet, John’s aunt DeRonda, when she hugged me my pussy went crazy,” Kim said as she looked up at me.

I gave a little laugh as I replied, “She does have that same affect on me,” as I reached under the table and ran my hand up her thigh.

I ran my fingers over the inside of her thighs as she parted her legs. I brushed my fingers against her hairless pussy, which felt weird as I was used to her hairy pussy. I told Kim I liked her pussy hairy and she told me she would let it grow back. My fingers were just about to dip into her wet hole when DeRonda walked over to us.

DeRonda came over to the table and she took a seat next to Kim. DeRonda took Kim by the hand as she said, “I am sorry for that my dear, my daughter sometimes speaks before she thinks.” “You are very lovely and she does not know you well enough to be calling you a bitch,” “And to call you fat she was calling me fat as well.”

DeRonda was just being nice I believed, as she was nowhere near the size of Kim. However, it did bring a smile to Kim’s face as we sat there. We sat there and talked mostly it was Kim telling her about herself to DeRonda. In a few minutes, I saw John and Gina heading toward our table. They both were pushing carts with our dinner on it.

“Good here is our dinner,” “You may serve us Gina and John,” DeRonda said with a smile.

Gina and John both served us our meal with smiles on their faces and not a word came from their mouths. John did rather bump into me as he served me and he gave me an extra nice smile just to let me know everything was OK. They served us and they pushed the carts back into the house.

“Are Gina and John joining us, DeRonda?” I asked her from along side of her.

“They had their chose of my little black bag or to serve us my dear,” DeRonda replied with a smile.

“Black bag what is that?” Kim asked inquisitively.

“Oh you do not even want to find out Kim,” I replied giving a little laugh.

We finished our dinner and John and Gina joined us at the table. John sat down between Kim and me as Gina sat down on the other side of me. John told Kim how pleasing she looked and that her top really showed off her assets. I felt John’s hand climbing up my thigh as he talked. I suddenly felt Gina’s hand climbing up the other side of my thigh.

“Thank you John that was very nice of you to say,” Kim replied to him with a smile.

Kim looked around John and me to Gina and she said, “I am sorry if I got you into trouble Gina and you are right I have been a royal bitch to both John and Janet.” “I am trying not to be as I used to be, as I was not a very nice person back then,” as she lowered her head.

DeRonda immediately pushed Kim’s head up with her fingers, as she said, “Never lower your head in this crowd for the lot of them have done worst than you ever have,” with a pleasing smile on her face.

Gina looked at Kim and she said, “I got myself in trouble not you Kim, besides my cousin told me more about you in the kitchen so I am very sorry what I called you,” “My cousin also tells me you give goats milk.”

“GINA that’s baby milk,” John yelled out as he shook his head.

“Sorry, I chose wrong word again,” Gina, replied to John then she looked at Kim and she said, “I would very much enjoy your baby milk I think,” with a nice lovely smile.

“OK children that enough how about the three of you clean this up, while I give Kim the tour of the house in case she attends one of our parties,” DeRonda said.

“A Tour for me,” Kim replied.

“Yes my dear, I think I need to show you around to fill you in on the dos and the don’ts,” DeRonda said as she took Kim by the hand and led her into the house.

DeRonda no sooner got into the house than Gina looked to John and said, “You get me in trouble with mama one more time.”

John cut her off as he replied, “Hey you’re the one that called her fat not me,” “I kind of like the meat on her bones more cushion for the pushing,” with a smart look on his face.

Gina turned to me and she said, “Janet you need to dump my cousin and find your self good Italian man like I have,” Gina added, “My cousin he into big women that was why he went after mama,“ as she stuck her tongue out at John.

“Enough you two why must you two always act like you do,” I replied as I smacked them both behind their heads as I stood up.

I spun Gina around in her chair and I said, “Gina the next time you decide to buy John anything please ask me first.”

I turned and spun John around as I said, “That kiss you gave Gina in front of that damn new car looked more than just a kiss,” with a very pissed look on my face.

I looked at them both as I said, “If I find out you two are up to no good I swear…”

John stopped me and he said, “Calm down Janet it was only a kiss.”

Gina said, “Janet the car is in your name as I no trust John with it.”

“In my name,” I replied.

John reached into his pocket and he pulled out the paper work. He told me I still had to sign for it. I read the paperwork over and she was right, the car was in my name. I looked at them both as I told them I was sorry.

Gina replied, “It’s my cousin fault he gets us all in trouble all the damn time, he still little boy yet.”

“ME,” John yelled at Gina, “I did not buy the car and I did not piss mama off.”

Then the Italian started I believe Gina told him to go fuck himself and John told her that her pussy was big enough to drive that car up into. I sat back down just shaking my head as the two of them went back and forth at each other. I finally had enough.

I stood up and I told them both to “chiudere l'inferno up,” which meant to “Shut the hell up.”

I told them both that tonight they were going to pay for making me mad and that they had their chose either do as I say tonight or I was going to tell DeRonda on them. They both told me they would be nice as they started to clean the table up. The three of us cleaned the table off and I even made them do the dishes as I watched.

DeRonda and Kim returned to the kitchen to find me standing over them at the sink. DeRonda wanted to know just what was going on in the kitchen. I told her nothing at all I had it all under control.

“I see that you do my dear,” DeRonda replied with a smile as she gave me a long deep kiss on my lips. “Now you kids play nicely as I go get ready for tonight,” DeRonda added as she left the kitchen.

Kim went over to Gina who was washing dishes, she slipped in beside her, and she started to help her with washing the dishes. I heard Gina tell her thank you and she even gave Kim a hug. I walked over to John and I grabbed a towel as I helped him dry the dishes.

By the time, the dishes were finished Gina and Kim were laughing, hugging and kissing. Kim’s top was all wet both from the wash water. You could make out every detail on those big tits on hers. Gina told her to come with her she would find her some dry clothes. Gina and Kim went out of the kitchen hand in hand as if they were best friends.

John turned to me and as he took me into his arms he said, “You have worked your magic once more my dear,” as he kissed me deep.

I returned his kiss with some tongue action as I felt his hand going under my dress. I felt his hands caressing my butt as he pulled my ass cheeks apart. John broke our kiss and as he hugged me, he whispered into my ear.

“I love this cute little butt of yours, I think I will have it tonight,” he whispered followed my him licking at my ear.

I pushed him away and I replied, “You will have nothing unless I tell you that you can,” “Remember I am in charge tonight and both yours and Gina’s ass belong to me.”

“You’re serious aren’t you,” John replied.

I told him damn right I was. I told him I still did not like the way he had kissed Gina and that if I find out that he is liking Kim because she had gained her weight I would make his life a living hell.

“John, I just bet she could too,” Angelo said as he stood there in the kitchen.

I had not seen Angelo walk into the kitchen or I would not have been as harsh to John. However, John reassured me my fears were unjust. I heard DeRonda calling for John so I told him to go to her. That left Angelo and I in the kitchen.

“Miss Jeanette, John he is good boy and he does love you much,” “I warn you do not be too harsh with him or you may find that your love may empty from his heart,” Angelo said to me.

I thought for a second then I went to him and I put my arms around him as I said, “Thanks Angelo I will keep that in mind.”

I placed my lips to his and I kissed him deep. He returned my kiss as I felt his hands going to my butt. I felt him pulling me into his body; I felt that fat stubby cock of his through his pants as we kissed. His cock was pressing right against my pussy. I could not help myself I was beyond being horny, I needed a cock and I needed it right now.

I reached down and I rubbed at his fat throbbing cock as I said, “Fuck me Angelo, and please take me.”

Angelo took me over to the counter and he placed my hands onto it. He got behind me kneeling down as I felt him lifting up my mini dress. I felt his tongue running over my butt and between my butt cheeks. Angelo started to lick at my pussy from under and behind me as I hung onto the counter. His tongue lapped at my pussy making it all wet with my juices.

I started to pump my ass back into his face as he ate me. Angelo stood back up and I heard him unzip his pants. I felt his large hands going to my butt as I felt him rubbing that fat cock of his up and down between my butt cheeks. He would slip it down to my pussy every now and then.

I turned my head toward him as I said, “Stop teasing me and fuck me.”

Angelo responded by grabbing his cock and he pressed it down to my pussy. My pussy lips parted as I felt him slipping that cock up inside of me. That fat cock filled me full as he slipped it further into me. Angelo started to pump his cock in and out.

“Yes, fuck me, fuck me,” I screamed as I backed my pussy onto his cock.

Angelo starts to pound my pussy hard with that fat cock of his. It was stretching at my pussy walls as he drove it in and out. My pussy just got wetter as he fucked me hard and deep with his cock. I was in my pleasure zone as my orgasm came over me. My pussy tightened around his fat cock and it throbbed as he pushed it deep into my hole.

Angelo grunted and moaned, “Going to cum,” as he buried his cock fully into me.

“YES fill my pussy Angelo,” I yelled out.

Feeling his cock swell and throbbing in my pussy as it spilled its load into me my pussy juices flowed from me. I felt my juices and his cum mixing in my pussy as my orgasm torn through my body. I could only shake as I held tightly to the counter top.

Angelo left his cock goes limp in me as I came back down to earth. His soft cock slipped from my pussy as a wet pussy fart followed by his cum and my juices poured from my hole. It ran down my thigh as it dripped to the floor. There between my opened legs was a puddle of his cum and my juices mixed.

Angelo reached for a towel and he bent over wiping our juices from the floor. He brought the towel up between my legs. However, I pushed his hand away. I took my own hand and I scooped some of our juices from my thigh and I brought it up to my mouth were I licked and sucked at it until I had cleaned it from my hand.

Angelo looked at me as he smiled and said, “That John he is very lucky man very lucky indeed,” as he zipped his pants and walked from the kitchen.

I leaned back against the counter thinking just how wonderful that had felt. I also wondered what everyone else was up too. I walked into the living room but no one was there. I walked by the study and I saw DeRonda and John in there. DeRonda was behind the desk as John stood over top of her pointing something out.

I heard John tell her, “That one looked very nice,” as I walked into the room. DeRonda seen me, she covered up what ever they were looking at with her arm.

I started to walk toward them when DeRonda told me to go check on Gina and Kim as they had been very quiet upstairs. I told her I would go check on them and I left them to what ever they were doing.

I walked up those long flights of stairs with juices still leaking from my pussy. It felt strange on reaching the top of the stairs and not seeing those two bodyguards of Gina by her door. I smiled, as I knew that Angelo had kept his word about loosing the security around her. I walked to her door and I stopped at it. I put my ear to the door and I heard moans coming from behind the door.

I knocked as I said, “Its Janet can I come in.”

I heard Gina moan out a low “YESSsss.”

I opened to the door to find the two of them locked in a sixty-nine. They were both completely naked. Gina was on top and she had her face digging at Kim’s pussy. Kim was under Gina and as I moved to get a closer look, I saw that she was tonguing her pussy as she ran a finger in and out of Gina’s asshole.

They both were moaning loudly and calling each others name as they went to town on each other. I moved by the bed and I slipped my hand under my own dress as I watched them. I slipped two fingers up into my wet cum filled pussy. I ran them in and out, as I watched Kim’s long tongue dwelling up into Gina’s pussy.

Kim was pulling Gina’s ass opened with both hands however she had a finger from one of hers hand snaking up into Gina’s butt hole. Gina was pumping her ass back onto Kim’s finger as well as grinding her pussy onto her face. I looked to Gina who was flicking her tongue across Kim’s swelled up clit.

Kim moaned loudly, “AHhhhhh Gina,” as she started to orgasm.

Kim shook under Gina as her pussy opened and it squirted its juices high into the air. Gina removed her tongue from Kim’s clit as she lapped at the juices that squirted from her. I slipped another finger up into my pussy as I dug at it with my fingers. My own pussy sucked at my fingers as I ran them in and out.

I watched Kim as she sucked at Gina’s hard clit from below. Kim pushed another finger deep into Gina’s butt as she sucked at her clit. Gina rocked on the fingers up her ass and onto Kim’s face.

“OOHHhhh, “Gina screamed out as her own orgasm took over.

Gina’s pussy trembled like as a forceful squirt came gushing out hitting Kim right in her face. Kim’s tongue lapped wildly at it as it splashed against her face. Gina’s juices were soaking Kim’s face. I felt my own orgasm come over me. I almost fell over onto the bed with them as my legs shook when I came.

I stood there with my eyes closed running my fingers in and out of my pussy bringing myself to an explosives wet orgasm. My own juices splashed from myself onto them both in the bed. I opened my eyes to see the two of them cuddled up beside each other staring at me.

I smiled at them both as I said, “I see you two have became friends.”

They both shook their heads yes before they gave each other a deep, passionate kiss. They broke their kiss and they made room between themselves as they invited me to join them on the bed. I climbed up between them as their hands went to my thighs. They both rubbed at my thighs as I wrapped my arms around them.

Kim asked, “Janet is that John’s cum all over your thigh?”

I smiled at her, as I replied, “No it belongs to Angelo.”

“You naughty girl,” Gina replied as they both cuddled up to me.

We all lay in bed talking for a while. We even took turn kissing each other. I told them both that I had hoped they would become friends. They both smiled at me as they replied, “We found out that we have some thing in common after all,” together in unison.

"Ca c'était quoi?" J'ai demandé.

“Our love for John,” they replied as they cuddled up to me.

“Oh and for you,” they added before laying their heads upon mine.

I closed my eyes as I lie there with them wondering and hoping that it was for me as well as for John. I hoped to myself that not all this had been a big mistake on my part. My mind drifted to what Angelo had told me earlier that my love might empty from his heart. The three of us drifted into a light but dark sleep. I dreamed in that short time that John was walking away from me. I kept calling him back but he just kept walking away, it felt as if I was falling when I woke up and sat straight up in bed.

That will end this long chapter. I hope you enjoyed it as always please let me know that you did. The next chapter Kim and I start college with John.
Janet

Articles similaires

Enseignants Pet_(0)

Je suis un lycéen de quinze ans et je suppose que je suis assez moyen à bien des égards. Mes notes sont dans la moyenne et ma vie sociale est correcte, mais avec le sport et le temps passé avec le groupe de rock dans lequel je suis, je n'ai pas beaucoup de temps libre. Au lycée, tout le monde a une salle d'accueil où vous commencez chaque journée d'école. Chaque année, vous en obtenez un nouveau et cette année, j'ai été mis dans la chambre de Miss Porter. C'est une prof d'anglais dans la trentaine avec des cheveux blonds et...

1.2K Des vues

Likes 0

Si tu gagnes? - partie 2

Je me suis assis sur le bord d'un matelas affaissé, dans une chambre de motel crasseuse, et j'ai laissé mon regard jouer sur les bites alléchantes des quatre lycéens nus debout devant moi. Brandon était le seul à avoir encore dix-huit ans, mais avec son anniversaire le mois prochain, il était suffisamment proche pour que je ne pense pas à son âge. Chacun des garçons arborait une érection puissante, même si tous venaient de se branler dans ma main quelques minutes auparavant. Avec la glace brisée, ils ne jetaient plus un coup d'œil furtif sur mon corps d'âge moyen, mais respectable...

1.3K Des vues

Likes 0

Plus qu'un chien : Bruno et Traci

Je m'appelle Traci Holiday et mon amoureux s'appelle Bruno. Nous avons récemment emménagé dans ce charmant cottage et maintenant je travaille principalement à domicile. La plupart du temps, je suis dans mon bureau avec Bruno dans son coin ou à mes pieds. Il n'y avait plus que Bruno et moi maintenant, deux individus complètement à l'écoute des besoins et des désirs de l'autre. Sexuellement, il n'y avait jamais eu de doute quand Bruno me voulait. Si j'étais à mon bureau, il écarterait mes cuisses et blottirait sa tête entre mes jambes ; si j'étais debout, il pousserait son nez entre mes...

982 Des vues

Likes 0

Les règles de détention

Derek, 18 ans, était assis au milieu d'une salle de classe à temps partiel. Il en avait marre que sa prof de pute lui donne vingt pages de devoirs chaque soir. Elle a toujours agi comme si elle était sur un grand cheval. Il jeta un coup d'œil à ses camarades de classe autour de lui, qui pour la plupart se bousculaient pour terminer leurs devoirs avant que le professeur n'entre. Il détestait que les devoirs deviennent un problème avec sa capacité à jouer au football. Son entraîneur lui a dit que s'il n'améliorait pas ses notes, il se retrouverait bientôt...

1K Des vues

Likes 0

Un trio d'été au printemps.

Cette partie de mon histoire concerne une jeune employée de magasin nommée Summer. C'est une jeune femme que Jenn et moi avons rencontrée au Bikini Hut où elle travaille. Elle a surpris Jenn en train de me faire un BJ dans un vestiaire du magasin. Pour ceux qui n'ont pas lu Pouvez-vous m'aider, Pouvez-vous m'emmener faire du shopping ou Le voyage, Jenn est une de mes voisines avec qui j'ai une relation sexuelle continue. Un peu sur l'été. C'est une brune aux cheveux courts de 23 ans, grande et maigre. Elle mesure environ 5 pieds 10 pouces et pèse environ 105...

1.4K Des vues

Likes 0

Raj et Sophie

Je suis Raj encore une fois ici Un jour, j'ai reçu un courrier d'une personne nommée Sophia. Dans le courrier, elle a dit qu'elle avait parcouru mes messages et qu'elle avait beaucoup apprécié. Elle m'a également demandé si je serais intéressé à discuter avec elle. Au départ, j'étais un peu méfiante à cause de mon expérience dans les salons de discussion où il y a plus d'hommes se faisant passer pour des femmes que de vraies femmes. Cependant, j'ai répondu à ce courrier et dit que je serai disponible en ligne pendant les soirées. J'ai reçu une réponse à ma réponse...

941 Des vues

Likes 0

Fille du fermier - Partie 1 & 2

Note de l'auteur : celle-ci n'est pas une histoire d'amour, veuillez chercher ailleurs si c'est ce que vous recherchez Partie 1 - Pris Au début, je n'en croyais pas mes oreilles. Alors que je me promenais en s'occupant du bétail et des cultures, j'ai entendu les doux gémissements d'une femelle venant de la grange. Plusieurs vélos gisaient par terre à proximité. Quand j'ai jeté un coup d'œil à l'intérieur par une fissure dans la porte en bois de la grange, je n'en croyais pas non plus mes yeux. Il y avait ma douce petite fille de seize ans, Elizabeth, nue à quatre...

1.2K Des vues

Likes 0

La vie d'une esclave

Je m'appelle Kitana Young. Mon père est américain, ma mère libanaise, et voici mon histoire. Eh bien, pas toute l'histoire, remarquez… Juste une facette de l'histoire cachée que la plupart ne connaîtront jamais. C'est l'histoire d'une fille qui trouve un sens à être possédée. C'est l'histoire d'une fille qui se réconforte dans les souhaits de son maître, dominant sur soumis, et vit pour le frisson d'être puni. Personne, pas même mes amis les plus proches, ne connaît la vie secrète que je mène. Parfois, j'ai envie de leur dire, mais comment puis-je? Comment dire à quelqu'un que vous êtes une connasse...

924 Des vues

Likes 0

Travail préparatoire

J'ai changé les noms, évidemment. Autre que ça... J'avais environ neuf ans quand j'ai découvert que rester debout dans ma chambre avec mon pantalon autour de mes chevilles et me répéter encore et encore le nom de Linda Reed (la très jolie fille blonde de la classe de Miss Jones) avait le curieux effet de rendre mon pénis s'allonger et durcir. Je venais d'avoir dix ans quand j'ai compris que si je prononçais le nom de Linda pour durcir mon pénis, puis que je frottais sa peau de haut en bas, les choses là-bas commençaient à se sentir vraiment bien. Environ...

1.1K Des vues

Likes 0

Steph

J'ai rencontré Stéphanie dans un club il y a quelques années. Nous étions tous les deux en train de baver devant le même mec sexy avec lequel nous savions que nous n'avions pas vraiment de chance. Après le départ de M. Hot Guy, nous avons commencé à parler, à commérer vraiment, à propos de la fille avec qui il était parti. Elle s'est pas mal saoulée. Je ne sais pas pourquoi, mais pour une raison quelconque, je me serais senti mal si je l'avais juste laissée au club, elle aurait pu rentrer chez elle en voiture - la dernière chose que...

651 Des vues

Likes 0

Recherches populaires

Share
Report

Report this video here.