Le voyage de Sandra Chapitre 2

195Report
Le voyage de Sandra Chapitre 2

Constamment maltraitée, Sandra s'était installée dans une vie de servitude. Son humiliation fut complète lorsqu'elle fut initiée à la bestialité. Mais loin d'être déshonorée, elle a découvert qu'elle appréciait ce qu'elle obtenait d'un animal qu'elle n'avait obtenu d'aucun homme - une longue bite. Désormais « vendue », elle attendait son nouveau Maître.

Embarquée dans la voiture de Paul, elle a été informée qu'elle lui appartenait désormais. Assise sur le siège arrière avec Tyson, elle a tapoté son nouvel "animal de compagnie". "Tu as parfaitement performé ce soir mademoiselle" dit Paul en rentrant chez lui "Je pense qu'il y a une mine d'or entre tes jambes". Ils arrivèrent chez Paul et entrèrent à l'intérieur. "Bonjour chéri. Regarde ce que j'ai acheté ce soir », a déclaré Paul à sa femme Audrey. La femme la regarda de haut en bas et sourit. "Elle a l'air bien" dit-elle "est-ce que Tyson s'est bien amusé?" Paul a ri "oh oui chérie, il lui a donné un bon travail et la chienne a adoré". Paul a emmené Tyson à l'extérieur de son chenil et est retourné à l'intérieur. « Prends une douche » dit-il à Sandra « et dors un peu. Vous avez une journée complète demain ».

Sandra se tenait sous la douche, laissant l'eau tomber en cascade sur elle. Elle s'attendait à ce que Paul l'utilise comme Ralf l'avait fait plusieurs fois auparavant, mais elle s'est glissée dans son lit et s'est immédiatement endormie. Elle a été réveillée à 7h du matin par Audrey qui a crié « allez, sors du lit. Vous avez du travail à faire ». Sandra n'était pas sûre de ce qu'elle voulait dire mais a pris une autre douche. Quand elle revint dans la chambre, il y avait un uniforme de bonne sur le lit. Ne pas trop réfléchir à la situation qu'elle a mise sur l'uniforme. « OK, tu dois travailler pour tes repas » dit Audrey qui lui donne une liste de ses tâches. Son travail consistait à nettoyer la maison de fond en comble et pour cela elle serait nourrie et aurait un lit.

Sandra a pris son petit déjeuner et s'est mise au travail. La maison était très propre de toute façon elle a dépoussiéré et lavé si nécessaire. Dans le bureau de Paul, elle regarda par la fenêtre et vit Tyson courir dans la cour. Elle sentit sa chatte se contracter alors qu'elle se souvenait de la nuit dernière et à quel point il se sentait bien monté sur elle en faisant ce qui lui venait naturellement. Elle soupira en se rappelant à quel point il était grand. Elle avait été ruinée pour tout homme qui avait essayé d'améliorer Tyson. Elle a souri. Peut-être qu'être une garce était sa récompense. Elle espérait certainement que ce ne serait pas une seule fois.

Audrey est entrée dans le bureau. "Eh bien, il semble que vous faites du bon travail" dit-elle "que faites-vous en ce moment?" elle a demandé. "Désolé Maîtresse. Je regardais juste Tyson », a déclaré Sandra. "Paul m'a dit à quel point tu semblais l'apprécier hier soir" répondit Audrey "pas ta première fois avec un chien, je suppose". Sandra a légèrement coloré "non Maîtresse" elle a dit "et oui je l'ai beaucoup apprécié". "Eh bien, au moins, nous avons cela en commun" a déclaré Audrey "Je me suis laissé aller à de nombreuses reprises". Sandra regarda Audrey et vit un sourire mélancolique sur son visage. Pas étonnant que Tyson ait été bien entraîné. Il était au service d'Audrey depuis un certain temps. "Allez ma fille" dit soudain Audrey "arrête de rêvasser et retourne au travail". Sandra s'est excusée et a commencé à épousseter le bureau de Paul. Audrey est partie et Sandra a souri à elle-même. « Je pense que je serai très heureuse ici » pensa-t-elle.

Paul est rentré vers midi. "Tu rentres tôt" dit Audrey "J'étais sur le point de préparer un déjeuner". Paul s'est assis dans le salon "Comment va notre nouveau venu ?" Paul a demandé. Sandra a entendu Audrey l'appeler et est entrée dans le salon. « Mmm l'uniforme de bonne. Très bien" a dit Paul "alors Sandra, est-ce que tu t'intègres bien". "Oui Maître" répondit Sandra. "Très bien. Je pense que votre maîtresse voudra faire du shopping cet après-midi. N'est-ce pas mon cher? Audrey hocha la tête. « Le déjeuner est prêt Paul. Sandra, ton déjeuner est dans la cuisine », a déclaré Audrey alors qu'elle et Paul étaient assis dans la salle à manger. Sandra pouvait les entendre discuter et ne comprenait pas ce qu'ils disaient. Elle a entendu « Sandra » plusieurs fois, alors évidemment, ils prévoyaient quelque chose,

Après le déjeuner, Sandra a nettoyé et lavé la vaisselle. "Enfilez vos vêtements de ville" dit Audrey "nous avons des courses à faire". Au lieu de se diriger vers un centre commercial, Audrey s'est garée devant une librairie pour adultes. Audrey a été accueillie par la femme, Margaret, derrière le comptoir qui la connaissait évidemment. "Vous cherchez quelque chose de spécial?" demanda Margrette. « Oh, je regarde juste autour » a répondu Audrey. Sandra pouvait dire que le magasin était très grand avec différentes sections. Des jouets sexuels dans un domaine, des cassettes porno dans un autre et des costumes et des choses dans un autre. Audrey se dirigea droit vers un vêtement. « Il faut qu'on t'achète de nouveaux vêtements », dit-elle en regardant Sandra de haut en bas. Elle a commencé à *********** choses des racks.

"Oh oui, Tyson va t'aimer là-dedans", a-t-elle dit en choisissant un masque de chien et en riant "il pensera que tu es une vraie salope". Sandra n'a pas eu son mot à dire sur ce qu'Audrey a choisi. En plus du masque, un choix évident, il y avait quelques pièces de lingerie sexy et une robe transparente. "Oh, tu seras adorable là-dedans", a déclaré Margaret. "Oh ce n'est pas pour moi mon cher" répondit Audrey "ce sont pour mon petit ami". Margaret a ri "oh je vois" dit-elle "eh bien, je suis sûre qu'elle sera très sexy dans ceux-ci" a dit Margaret "mais le masque de chien? Qu'est-ce que ça signifie?" Audrey sourit mais ne répondit pas. Margaret n'a pas poursuivi l'affaire. Elle a probablement pensé qu'il valait mieux ne plus poser de questions.

De retour à la maison, Audrey a dit à Sandra de finir de nettoyer, puis elle avait un travail qui ne figurait pas sur la liste. "Lorsque vous avez terminé dans la salle à manger, venez dans la chambre principale", a déclaré Audrey. Sandra avait une idée de ce qu'était « l'autre travail », alors elle a fini de nettoyer et est ensuite allée dans la chambre principale. Audrey était allongée nue et face contre terre sur le lit. "Je veux un massage" dit Audrey. "Oui Maîtresse" répondit Sandra. Utilisant de l'huile sur la table de chevet, elle commença à frotter les épaules et le dos d'Audrey. "Oui, ça fait du bien" gémit Audrey alors que Sandra descendait et massait les fesses d'Audrey. Puis ses cuisses et le bas de ses jambes. "Tu vas bien" dit Audrey "Je pense qu'il est temps pour moi de me retourner".

Audrey roula sur le dos et Sandra regarda son corps avec admiration. Des seins fermes avec des mamelons dressés attendant d'être caressés, embrassés et sucés. Une chatte montrant déjà des signes d'humidité. "Ne te contente pas de regarder Sandra" dit Audrey "mets-toi au travail". Sandra ne pouvait pas s'en empêcher. Se penchant elle embrassa les tétons d'Audrey l'un puis l'autre. Audrey gémit doucement. Elle ne semblait pas se soucier que Sandra n'ait pas continué le massage. Bien sûr, elle a complètement oublié pendant que Sandra descendait, léchant au fur et à mesure, jusqu'à ce que sa tête plane au-dessus de l'entrejambe d'Audrey. "Oh Maîtresse, tu es si belle" murmura Sandra en poussant son visage entre les cuisses d'Audrey. Taquiner le clitoris d'Audrey avec sa langue Sandra la fit gémir plus fort. "Oui chéri. Oh, j'aime tellement ça », gémit Audrey en levant les genoux et en s'écartant davantage. "Si bon. Tellement bon » marmonna Audrey alors que son orgasme se construisait.

Audrey a crié alors que son orgasme l'envahissait. « Dieu, oh mon Dieu. C'est tellement bon », gémit-elle alors que Sandra continuait ses administrations. Elle revint deux fois de plus avant qu'Audrey ne s'arrête. "Tu as vraiment fait pas mal d'études" dit Audrey, son sourire s'étendant d'une oreille à l'autre "Je pense que nous avons besoin de plus de plaisir après ça. Pourquoi ne vas-tu pas dehors chercher Tyson ». Oui Maîtresse » s'enthousiasma Sandra « J'en serai ravie. Se précipitant vers la porte de derrière, elle ramena Tyson dans la chambre. "Pas ici ma chérie" dit Audrey "nous avons un endroit spécial" et conduisit Sandra et Tyson à l'autre bout de la maison. "Nous gardons cette zone fermée à clé" a expliqué Audrey "c'est une grande pièce que nous utilisons pour des occasions spéciales". Audrey ouvrit la porte et ils entrèrent. Le sol était recouvert d'une épaisse moquette à poils longs. Il y avait des canapés et des bancs répartis dans la pièce. Quelle que soit l'utilisation de cette pièce, c'était certainement pour le plaisir.

« Déshabille-toi ma chérie » Dit Audrey « Je veux te voir avec Tyson. Montez un spectacle pour moi ». Sandra se déshabilla rapidement et sourit à Tyson. Il resta là à regarder ses deux chiennes. C'était s'il pensait "lequel en premier". Lorsque Sandra s'allongea sur l'un des bancs, sa question reçut une réponse. Il s'est approché et a donné à Sandra quelques coups de langue superficiels entre ses jambes, puis l'a montée. Il était si expert dans ce domaine que sa bite grandissante trouva la cible presque immédiatement. Dès qu'il a senti la chatte de Sandra se resserrer autour de son appendice, il a confiance en avant. Sandra couina puis gémit alors que la bite de Tyson grossissait à chaque poussée frénétique. "Oui Tyson" cria Audrey "fuck that bitch my good boy".

Tyson n'a eu besoin d'aucun encouragement car il a travaillé vigoureusement. Puis son nœud a commencé à gonfler et à frotter contre le clitoris de Sandra. C'est tout ce qu'il a fallu pour la pousser à bout. Elle a crié à nouveau puis a crié alors que Tyson enfonçait son énorme nœud dans la chatte étirée de Sandra. Puis il s'est arrêté déplacé. Sandra regarda de côté pour voir Audrey assise sur un autre banc la regardant, elle et Tyson, et se frottant le clitoris. "Quand tu en auras fini avec Tyson" murmura-t-elle "Je te veux ensuite". Il a fallu près de 10 minutes avant que Tyson n'échappe au tendre piège de Sandra. "Bon garçon Tyson" dit Audrey en écartant les jambes "viens voir maman ma chérie".

Articles similaires

La punition d'une petite salope

Elle ne savait pas comment tout cela s'était passé si vite, elle était maintenant penchée dans sa salle de bain, sa chatte fraîchement rasée se faisant pilonner. Elle était allée dans la salle de bain tôt ce matin-là et avait retiré le plug anal que son mari avait mis en elle avant de partir au travail et avait sauté dans la douche. Lavant son corps, elle se taquinait lentement avec de douces caresses. Elle venait juste de sortir de la douche et commençait à se sécher quand elle jeta un coup d'œil par la fenêtre, réalisant qu'elle avait oublié de fermer...

1.4K Des vues

Likes 0

Enseignants Pet_(0)

Je suis un lycéen de quinze ans et je suppose que je suis assez moyen à bien des égards. Mes notes sont dans la moyenne et ma vie sociale est correcte, mais avec le sport et le temps passé avec le groupe de rock dans lequel je suis, je n'ai pas beaucoup de temps libre. Au lycée, tout le monde a une salle d'accueil où vous commencez chaque journée d'école. Chaque année, vous en obtenez un nouveau et cette année, j'ai été mis dans la chambre de Miss Porter. C'est une prof d'anglais dans la trentaine avec des cheveux blonds et...

1.4K Des vues

Likes 0

Steph - S'occupe de mon colocataire

Je connais Steph depuis 5 ans. Nous nous sommes rencontrés pour la première fois lorsqu'elle était une étudiante universitaire de 20 ans en Angleterre. Elle était tout ce qu'un homme pouvait désirer, c'est une superbe rousse, 5 4 et très mince. Elle est un cul à tomber par terre et pour quelqu'un d'aussi mince, elle a des seins 32E, aussi fermes que gros. Ma chance a eu lieu le jour où je l'ai rencontrée, et la première fois que nous avons baisé, ça s'est juste amélioré, elle a un désir insatiable de sexe, et la chatte la plus mignonne que j'ai...

1.4K Des vues

Likes 0

Mordie pt1

Dans une petite ville, au milieu de nulle part, vivait un homme inconnu appelé Mordie. Pendant des années, Mordie a passé ses journées dans sa maison à penser à la femme parfaite pour lui. Vous voyez, Mordie n'est pas un méchant, il est juste mal compris. En tant que jeune garçon grandissant dans la grande ville, il était toujours taquiné à propos de son poids, de son visage mal interprété et de son instabilité mentale. Craignant pour la sécurité de son fils, la mère trop protectrice de Mordie a fui la ville pour vivre dans une petite ville. Par peur du...

1.3K Des vues

Likes 0

Douce torture

J'entre dans la pièce et tu me bande les yeux, tu me conduis au lit et tu me dis de me déshabiller. J'enlève lentement ma chemise. Alors que je le soulève au-dessus de ma tête, je sens que tu tends la main, mets tes mains dans mon soutien-gorge et pince mes mamelons, fort. Je respire, frissonnant, les mains tenant ma chemise sur mon visage, et j'attends. Vous vous éloignez alors et je sais que je suis censé continuer. J'enlève la chemise et la jette de côté. Je dézippe ma jupe, la glisse le long de mes hanches, jusqu'à mes chevilles, et...

1.3K Des vues

Likes 0

BARB, MON TROIS VOIES.

Dans une histoire récente de BARB, MAKING MY SEXUAL FANTASIES HAPPEN, j'ai décrit comment, vers l'âge de trente-cinq ans, j'ai décidé de réaliser mes rêves et fantasmes sexuels. La première étape a été de trouver un nouvel amant. Par hasard, Zac est entré dans ma vie, physiquement attirant, un peu plus âgé que moi, un travail professionnel, et comme je l'ai vite appris, une épaisse érection de vingt centimètres. Au fil du temps, Zac m'a fait découvrir un large éventail d'expériences sexuelles. Masturbation mutuelle, me baiser pendant qu'une autre femme regardait, puis sexe lesbien avec elle pendant qu'il regardait. J'ai apprécié...

1.3K Des vues

Likes 0

Dépendance douloureuse.

Bonjour, je suis Adam 21 ans. Cela va faire partie d'une série MAIS chaque histoire peut être une histoire indépendante. Toutes les histoires que je vais faire sont complètement vraies. -Tout commentaire est le bienvenu. **Toronto, Ont** A l'époque j'étais jeune. J'ai donc finalement eu le courage d'envoyer un message au gars que j'ai rencontré en ligne via un site de chat gay nommé Steve pour une autre rencontre. Parce que la première rencontre a été pour le moins révélatrice. Je pensais que puisqu'il avait pris ma virginité anale la première fois, la seconde serait aussi mauvaise. J'ai donc envoyé un...

1.3K Des vues

Likes 0

Si tu gagnes? - partie 2

Je me suis assis sur le bord d'un matelas affaissé, dans une chambre de motel crasseuse, et j'ai laissé mon regard jouer sur les bites alléchantes des quatre lycéens nus debout devant moi. Brandon était le seul à avoir encore dix-huit ans, mais avec son anniversaire le mois prochain, il était suffisamment proche pour que je ne pense pas à son âge. Chacun des garçons arborait une érection puissante, même si tous venaient de se branler dans ma main quelques minutes auparavant. Avec la glace brisée, ils ne jetaient plus un coup d'œil furtif sur mon corps d'âge moyen, mais respectable...

1.4K Des vues

Likes 0

L'animal de compagnie du dragon : chapitre 3

Chapitre 3 Marian attendait avec impatience pendant que les dragons se nourrissaient d'une paire de moutons, même si sa patience s'épuisait. Elle était excitée et affamée, et elle ne pouvait satisfaire aucune de ces envies sans baiser l'une des bêtes. L'un des dragons était sur le point de finir son repas, mais Marian était fatiguée d'attendre. Rampant sur ses mains et ses genoux, Marian interrompit courageusement le festin sanglant de la créature et monta sur ses genoux. Le dragon était sur le point de gronder et de rugir à cause de son insolence, mais est devenu silencieux lorsque Marian a saisi...

1.3K Des vues

Likes 0

( C ) la première orgie de nos baby-sitters

Et bien le grand jour est arrivé, ce soir allait à la première orgie de Shelia, elle a passé la nuit d'avant avec nous, à baiser et à s'amuser, plus nerveuse bien sûr que d'habitude, mais toujours aussi avide de jouer, on lui a dit que tout allait bien, 6 ou 7 couples, peut-être qu'il y en aurait plus, car nous leur avons dit qu'elle était là, cela la rendait plus nerveuse. Nous nous sommes tous préparés pendant la journée, chacun utilisant la douche et jouant furtivement avec les jouets pour ouvrir nos trous, bien que la plupart du temps, je...

1.3K Des vues

Likes 0

Recherches populaires

Share
Report

Report this video here.